Le groupe Est-Républicain détrône le groupe Ouest France

-- Media et Internet --

Enquete
Par Philippe Argouarch

Publié le 7/02/06 13:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le groupe Est-Républicain ravit à Ouest France le titre de premier groupe de presse quotidienne. L'Est Républicain a racheté le pôle Rhône-Alpes de la Socpresse. Ce groupe comprend donc maintenant la quasi totalité des médias de l'Est de la France, l'équivalent de Ouest France mais pour le «Grand Est». Son aire ira de la Franche-Comté au sud de la région Rhône-Alpes - et comprendra entre autres le groupe «Le Progrès», le «Dauphiné libéré» et le «Bien Public/Journal de Saône-et-Loire».

Le groupe contrôle également depuis 1997 le quotidien régional les «Dernières Nouvelles d'Alsace» (196.000 ex.) et deux quotidiens départementaux, «La Liberté de l'Est» (Vosges, 29.000) depuis 1999 et «le Journal de la Haute-Marne» (26.000).

On voit donc se dessiner en France autour de la presse parisienne avec une distribution nationale, une presse cardinale (le caractère régional est abusif et inexact). À l'image de Ouest France pour le «grand Ouest», l'Est-Républicain a pour vocation de devenir l'Est-France du «Grand Est». La syndication (mutualisation des contenus) est bien sûre inévitable et même admise du bout des lèvres dans une interview du patron du groupe, Gérard de Lignac, dans Libération aujourd'hui.

ABP/PFA

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1114 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.