Le grand artiste breton Micheau-Vernez exposé à Lorient. Vidéos

-- Cultures --

Dépêche
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 18/08/11 23:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00


Micheau-Vernez, artiste breton ouvert sur le monde de l’'art


À l'’initiative de Mikaël Micheau-Vernez et avec l’accord de la Mairie de Lorient et du Festival interceltique enthousiaste (voir le dossier de presse) une très belle exposition se tient à la galerie du Faouëdic, sur le grand artiste breton Robert Micheau-Vernez (Brest 1907 - Le Croisic 1989) depuis début août et jusqu'’au 30 août (1). « Le Festival Interceltique de Lorient participe par cette exposition au mouvement de reconnaissance de cet artiste d’une grande modernité, injustement méconnu » lit-on dans le dossier de presse du FIL. À voir absolument avant le 31 août !


Micheau-Vernez a été diplômé des Beaux Arts de Brest et médaillé de l'’école des Beaux Arts de Nantes. Il a peint la Bretagne des costumes bigoudens anciens, des chalutiers au Croisic (2), des maisons, des côtes, un incroyable Bagad de Korrigans ; certainement ils existent, Robert Micheau-Vernez les a rencontrés ! –Mais il a peint aussi d'autres lieux comme la Côte d’Azur et la Provence –– il a enseigné à Grasse, qui l'’a honoré récemment par une exposition –– et encore Jérusalem, Moscou, Venise et encore Venise... où il a séjourné.


Le céramiste du mouvement, le magicien, l'’alchimiste de la couleur, ainsi est-il souvent défini. Un artiste aux multiples facettes, joueur de cornemuse de surcroît. Outre le peintre, méconnu, il fut céramiste pour HB-Henriot à Kemper –– le volet de son oeuvre le mieux connu en Bretagne (3) –– il fut aussi illustrateur, affichiste, créateur d'icônes en cuivre repoussé pour une église orthodoxe de Cannes ou encore de Genève... car en 1969 il s’'intéressa à cette religion, émerveillé par la magnificence des cérémonies. Il a fait des vitraux, en particulier pour l'église du Conquet, celui de la vie de Dom Michel Le Nobletz.


Tableaux, dessins, faïences, icônes en cuivre, reproductions d'affiches et de vitraux, tous ses volets artistiques sont largement présentés dans cette galerie.


Pendant le Festival Interceltique Mikaël Micheau-Vernez, son fils, et Bernard Le Floc’h, qui l’a connu quand il enseignait à Pont-l’'Abbé et l'’a étudié dans le cadre de la section Art et Architecture de l’'Institut cultuel de Bretagne, se sont entretenus avec ABP pour ABP-TV, de cet immense artiste qui reste encore à découvrir (5).

(voir le site) : Vidéo Mikaël Micheau-Vernez et (voir le site) : Vidéo Bernard Le Floc'h ou ci-contre


Le livre qu'a écrit sur lui le conservateur en chef des Musées du Morbihan, Jean-Marc Michaud à l'occasion de sa première exposition dans un musée (4), celui du Faouët en 1989, est épuisé (Le Faouët, Liv'’éditions, 2009). Mais un catalogue richement illustré, très biographique et passionnant, disponible à la galerie, est fortement conseillé (32 p., format A4, 8 euros).



Notes

(1) Depuis la fin du Festival : ouverture du mardi au dimanche, de 14 à 19 h. Mikaël Micheau-Vernez se tient en permanence dans les lieux, à la disposition du public. Entrée libre.


(2) Des bateaux au Croisic. Bernard Le Floc'h a reconnu le chalutier de son grand père Gwerzhez Ar Joa, patron Jean Le Pape originaire de Penmarc'h. Vers 1982. Photo 12 il montre des pinasses sardinières du Guilvinec au Croisic.


(3) Céramiste : chacun peut admirer, au mur dans le hall de la gare SNCF de Kemper, une céramique de Robert Micheau-Vernez : La Grande Gavotte, de 1952. Une reproduction sur Dibond en est présentée à Lorient.


(4) Ce livre a reçu en 2010 le Grand Prix du livre de l’'Association des Musées de l’Ouest.


(5) À découvrir, oui, mais ce n'est pas toujours facile pour son fils. La preuve, il a déclaré à ABP à Lorient ce jour-là : « Au musée des Beaux-Arts de Nantes il y a quelques années, on a refusé d'exposer des oeuvres de mon père. Et vous savez pourquoi ? Après trois images de mon DVD, la conservatrice m'a dit “Mais monsieur, nous sommes au XXIe siècle, les gens s'intéressent à cela maintenant”... Et à ma grande stupéfaction, elle me montre une “installation” de cubes et parallélépipèdes blancs posés dans le hall...».

Avec autorisation de le rapporter. En commentaire il faut dire que l'étalement officiel de la culture bretonne à Nantes dérange certaines instances (pro-PDL). C'est peut-être une raison supplémentaire et sous-entendue de ce refus.

(voir le site) du peintre en français et (voir le site) du peintre en anglais.


Maryvonne Cadiou

Document PDF 22967_2.pdf Exposition Micheau-Vernez à Lorient 5-30 août 2011. Dossier de presse par le Festival interceltique de Lorient.. Source : Festival Interceltique de Lorient
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2576 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner