Le gouvernement irlandais partenaire du festival de Lorient
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 8/07/05 16:03 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Cette année est bien sur l'année de la GB, mais à Lorient ça sera aussi celle de l'Irlande puisque le 35e festival interceltique de Lorient a choisi l'Irlande pour son thème central.

Hier, jeudi 7 juillet, la nouvelle ambassadrice d'Irlande à Paris, Madame Anne Anderson, recevait Jean-Pierre Pichard et les organisateurs du Festival Interceltique de Lorient, au centre culturel irlandais de Paris, pour une conférence de Presse.

Madame Anne Anderson récemment nommée à ce poste, arrive de Bruxelles où elle a dirigé l'effort pour faire reconnaître le gaélique comme langue officielle de la Communauté européenne. Elle a d’ailleurs fait une présentation hier en français, en gaélique et en anglais (dans cet ordre).

Madame Anderson a présenté le FIL comme un événement essentiel pour approfondir et tisser les relations interceltiques. Le gouvernement irlandais est en effet partenaire du Festival à cette occasion. Tomas Mac Ruari, le délégué du festival en Irlande, était présent et a aussi fait une présentation en gaélique.

Jean Pierre Pichard a récapitulé l'odyssée du Festival qu'il a conçu, il y a 35 ans, alors qu'il dirigeait le Bagad de Rennes.

Le Festival a lieu du 5 au 14 août 2005

voir (voir le site)

et (voir le site)

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1268 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.