Le Gouvernement et l'Assemblée sonnent le glas

-- La réunification --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole: Le Bihan Jean-François

Publié le 21/11/14 16:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie le 21 novembre 2014 accompagné de l'analyse des scrutins, par amendements, ainsi que du détail des votes des députés bretons dans le tableau ci-dessous.

60 députés pour décider de l'avenir de la France ?

22 députés bretons manquent à l'appel : où sont-ils ?

Les députés ont refusé la Réunification des 5 départements bretons et rejeté la réalisation d'un Droit d'option permettant à un département de changer de Région.

Le Gouvernement peut-il se satisfaire de l'absence des députés, renonçant ainsi à le cautionner sans le dénoncer par discipline imposée ?

La question est posée :

- Les députés sont-ils les représentants de leurs Partis politiques ou de leurs électeurs ?

- Faut-il qu'ils soient absents des débats pour désavouer les directives de leurs Partis ?

Une fois de plus le courage politique fait défaut.

Une fois de plus la démocratie est bafouée et la population méprisée.

Ce mépris est exprimé par le représentant du gouvernement et le rapporteur de la Commission des Lois qui ont rejeté méthodiquement tous les amendements concernant la Réunification bretonne et le droit d'option.

Avec acharnement, le ministre de l'Intérieur, emporté par des sentiments anti-bretons, s'est employé à éliminer la demande des Bretons et le sujet de leur identité, les déclarant identitaires et repliés sur eux-mêmes, en opposition à l'unité de la France, les accusant de menacer l'apaisement et de nuire à la solidarité et à l'harmonie des territoires, ces propos scandaleux ayant été dénoncés par nos parlementaires engagés pour la Réunification.

Le dogme du rejet de l'identité régionale est enfin avoué dans les intentions du Gouvernement et sa volonté d'éradiquer les identités régionales avérée. La complicité de certains élus bretons ne passera pas inaperçue.

Bretagne Réunie va, dès maintenant, utiliser tous les moyens pour dénoncer le vote de la Loi et poursuivre son combat pour la victoire de la Démocratie et la Réunification de la Bretagne.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

Bretagne Réunie

BP 49032

44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)      

Contacts :  bretagne.reunie.contact [at] gmail.com et 06 82 67 19 46

Analyse des scrutins, par amendements

Amendement n°1 de Paul Molac :

(voir le site) : Analyse du scrutin n° 958. Première séance du 19/11/2014.

Détail des votes des députés bretons dans le tableau ci-joint en PDF (et (voir notre article)).

Amendement n°9 de Paul Molac :

(voir le site) : Analyse du scrutin n° 960. Deuxième séance du 19/11/2014.

Amendement n°3 de Paul Molac :

(voir le site) : Analyse du scrutin n° 963. Deuxième séance du 20/11/2014.

Amendement n°119 de Thierry Benoît :

(voir le site) : Analyse du scrutin n° 964. Deuxième séance du 20/11/2014.

Amendements identiques n°97

de Jean-Luc Bleunven et n° 125 de Thierry Benoît :

(voir le site) : Analyse du scrutin n° 965. Deuxième séance du 20/11/2014.


Document PDF detail_votes_deputes_bretons_amendement_n1_molac19nov2014.pdf Détail des votes des députés de Bretagne. Amendement n° 1 Molac. 19 nov. 2014. Source : Bretagne Réunie
Document PDF communique_le_gouvernement_et_lassemblee_sonnent_le_glas_15_nov2014.pdf Communiqué : Le Gouvernement et l'Assemblée sonnent le glas. 21 nov. 2014. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :
mailbox imprimer