Le gouvernement espagnol annonce son plan de criminaliser les referendum sur la souveraineté
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 29/11/03 10:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vendredi, le gouvernement espagnol a annoncé qu'il allait faire changer le code criminel avant la fin de l'année pour faire sanctionner jusqu'a 3 ans de prison et le bannissement de la vie politique pour 10 ans toute personne qui organiserait en Espagne un referendum sur la souveraineté d'une région. Ces mesures préventives sont tout spécialement dirigées vers le Pays Basque et la Catalogne. Le Ministre de la justice a invoqué " les droits et les libertés pour tous " mais le projet n'est soutenu au parlement de Madrid que par le parti socialiste.

Le Premier Ministre Basque Juan José Ibarrexte a proposé au parlement basque un projet d ' "association avec l'Espagne" qui est débattu en ce moment et qui prévoit un referendum en 2005. Dans une récente déclaration Ibarrexte a déclaré qu'il allait continuer avec le plan de souveraineté quoi qu'il arrive.

source: El Pais.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.