Le Festival Interceltique, un révélateur des disparités entre nations celtiques

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 16/08/07 17:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La petite polémique autour de l'accueil de la ministre écossaise Fabiani lors du dernier Festival Interceltique souligne un processus qui ne fait que s'aggraver depuis plusieurs années, la disparité croissante entre la situation de la Bretagne et celles des autres nations celtiques.

Pour la plupart de ces dernières, que ce soit la Galice ou l'Ecosse sans parler de l'Irlande, leur statut institutionnel a fortement évolué vers plus d'autonomie, vers plus de dévolution, bref vers plus de capacités à gérer elles-mêmes leurs affaires à travers leur propre parlement; pour la Bretagne, la situation est tout autre avec un territoire démembré, des collectivités locales faibles et sans marge de manœuvre, l'absence de parlement, etc….

Ce véritable « largage » de la Bretagne par rapport aux autres nations celtiques a de profondes conséquences économiques, culturelles ou linguistiques. Sans capacité de décision autonome, la Bretagne se trouve dans une situation de subordination par rapport à des décisions prises au niveau central qui peuvent aller à l'encontre des intérêts des Bretons, de leur économie, de leur culture ou de leur diversité linguistique.

Pour ne prendre qu'un exemple comparatif, alors que les responsables du Festival Interceltique ne peuvent que constater la décision de la DRAC (Ministère de la Culture) de baisser la subvention d'Etat au FIL de 37000 € , au même moment le gouvernement écossais annonçait l'investissement de 3 millions d'euros supplémentaires par an pour conforter la visibilité des festivals d'Ecosse…..

Comme nous l'avons répété tout au long du dernier festival, l'avenir de la Bretagne passe par la mise en place d'institutions modernes et démocratiques au service de l'ensemble des habitants des 5 départements bretons et en premier lieu un parlement breton responsable et disposant de pouvoirs législatifs . Là est la véritable urgence si la Bretagne souhaite tenir son rang au sein des nations et régions européennes.

pour la fédération du Morbihan du Parti Breton, le secrétaire fédéral, Alphonse Samson

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2752 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.