-- Politique --

Le droit d’option à l’ordre du jour de la prochaine session du Département de Loire-Atlantique
Communiqué de presse de Conseil général de Loire-Atlantique (porte parole Philippe Grosvalet) publié le 30/11/18 18:23

Communiqué de presse du Conseil général de Loire-Atlantique, Nantes, 30 novembre, 17 h 30.

46351_1.jpgLogo du Département de Loire-Atlantique.

Modification des limites régionales :

Les élus départementaux se prononceront sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne lors de la session budgétaire.

Philippe Grosvalet, président du Département de la Loire-Atlantique, annonce ce vendredi 30 novembre l’inscription du vote sur le droit d’option portant sur la modification des limites régionales à l’ordre du jour de la prochaine session du Département (lundi 17 au mercredi 19 décembre).

Dans deux semaines, les 62 élus départementaux seront donc invités à se prononcer sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne. «J’ai entendu la mobilisation citoyenne d’ampleur qui s’est exprimée à travers la pétition portée par l’association Bretagne Réunie indique Philippe Grosvalet.

«En inscrivant le vote sur le droit d’option directement à l’ordre du jour de notre prochaine session, le Département de la Loire-Atlantique répond à l’objectif final de cette démarche citoyenne et fait en sorte que la date butoir du 1er mars 2019 qui encadre le droit d’option ne soit pas, le cas échéant, un obstacle».

Droit d’option, mode d’emploi

La loi NOTRe permet à un Département de quitter une Région au profit d’une autre Région qui lui est limitrophe. Cette modification des limites régionales doit se faire par des délibérations concordantes de chacune des trois collectivités concernées : le Département et les deux Régions. Cette délibération doit être adoptée par les 3/5e des membres de chacune des trois assemblées. La possibilité de droit d’option sera abrogée le 1er mars 2019.

Document PDF 46351-droitoptionnov2018commpresse2.pdf Droit d'Option. Novembre 2018. Communiqué de presse n° 2. Source : Conseil général de Loire-Atlantique
Voir aussi :

mailbox imprimer
le conseil général de loire-atlantique, département de toutes les solidarités.
hôtel du département
3 quai ceineray
bp 94109
44041 nantes cedex 1
tél. 02 40 99 10 00
fax 02 40 99 11 48.

Vos commentaires :

Loïc.L
Vendredi 30 novembre 2018

Qu'un vote populaire ai lieu.

Et si les habitants votent oui, l'éventuel non de quelques dizaines d'élu de PDL serait-il supérieur au désir du peuple? C'est bien ce qui est prévu par la loi. Bizarre comme principe démocratique...

Lheritier Jakez
Samedi 1 decembre 2018

Il n'y a pas eu de votes pour détacher la Loire Atlantique de sa Bretagne naturelle.

C'est Pétain, la SFIO PS,Michel Debré ,Olivier Guichard ,Ayrault,etc qui ont crée cette région bidon PDL. toujours sans votes.

Que la Sarthe,le Maine et Loire,Mayenne aillent dans une région Val de Loire ,d'Angers à Orléans,et que la Vendée aille dans une région Poitou Charentes...

La réforme territoriale de Mr Hollande avec 13 "régions" absolument incohérentes est un échec.

Les votes démocratiques n'ont pas été respectés contre le traité de Lisbonne concocté par VGE,et le vote sur NDDL,alors avec ce qu'il se passe aujourd'hui ,les "élus" devraient retourner devant le peuple.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.