Le drapeau de la Bretagne hissé sur l’Hôtel de Ville de Nantes

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 21/02/20 13:15 -- mis à jour le 21/02/20 14:21

Dans le cadre de la campagne électorale

des municipales nantaises de 2014, la candidate socialiste Johanna

Rolland s’était engagée par écrit, dans un courrier daté du 19

mars, à hisser le drapeau de la Bretagne sur l’Hôtel de Ville de

Nantes.

Cet engagement nous paraissait particulièrement secondaire face à la demande d’un redécoupage administratif, exprimée par la population locale à l’occasion de pétitions, sondages et manifestations d’ampleur en faveur de la

réintégration de Nantes à la Bretagne. Toutefois, nous avions accueilli favorablement cet engagement symbolique.

Six ans plus tard, alors que le mandat

s’achève, l’engagement n’a toujours pas été respecté.

Particulièrement soucieux du strict

respect des engagements formulés lors des campagnes électorales,

les citoyens du comité nantais de Bretagne Réunie ont aujourd’hui

hissé le Gwenn ha Du sur l’Hôtel de Ville. En souhaitant non pas

simplement que cet acte symbolique perdure, mais plus globalement que

le souhait des Nantais de voir leur ville réintégrer la Bretagne

soit respecté.Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Rafig
Mercredi 26 février 2020

Drapeau breton à la mairie de Nantes ...

"Cet engagement nous paraissait particulièrement secondaire face à la demande d’un redécoupage administratif"

Pas du tout !

Pavoiser aux couleurs de la Bretagne sur la Mairie de Nantes c'est une victoire ! Avec celui qui flotte au CD44 + ceux en bas de la Tour Bretagne cela commence à être clair comme message.

La habitants + les visiteurs devraient se rendre compte que Nantes ( +44) est bretonne et que la métropole des PDL cela ne veux rien dire.

Toute fois attention nous sommes en période d'élection et les candidats sont prêt à toutes les promesse pour attirer les électeurs.

Nous prévenir dès que notre drapeau breton est hissé au mât de la mairie de Naoned.

Puis il faudra prévenir le gouvernement et que Macron vienne se rendre compte par lui-même de la bretonnité du 44 pour corriger cette erreur administrative.

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner