Le directeur de campagne de Le Drian ne sait pas combien il y a de chômeurs en région Bretagne

-- Politique --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 24/11/15 20:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Interrogé aujourd'hui par Ronan Le Flécher, l'animateur du réseau @breizhwecan, lors d'un live via l'application Périscope -- une application qui permet des émissions en direct sur twitter via son téléphone portable -- Loig Chesnais-Girard, le numéro un de la liste Le Drian pour l'Ille-et-Vilaine, a commis la gaffe de la semaine. Il a montré qu'il ne connaissait pas le nombre de chômeurs de la région qu'il prétend représenter au Conseil régional. Étonnant pour une tête de liste pressentie pour être Président de région par intérim en remplacement du ministre de la Défense, bien trop occupé à Paris à faire la guerre.

Loig Chesnais-Girard annonce indécis : «environ 100 000». Le chiffre officiel (voir le site) donne au 21 novembre 2015 le chiffre de 199 454 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi en région administrative. Soit deux fois plus que ce qu'avance le directeur de campagne pour la liste Le Drian (PS). Loig Chesnais-Girard est par ailleurs maire de Liffré mais aussi vice-président à l'Économie et l'Innovation au Conseil régional, et, représentant de la Région aux conseils de surveillance de Bretagne Commerce International. Pour certains, les chômeurs ne font plus partie de l'équation. On les a balayés sous le tapis... D'ailleurs ils ne sont représentés par aucun syndicat et, trop précaires, ils vont rarement voter. C 'est sans doute le dernier des soucis de Mr Loig Chesnais-Girard qui sera le premier à s'étonner que les chômeurs qui se déplaceront ne voteront pas pour sa liste PS.

Cet article a fait l'objet de 1042 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

SPERED DIEUB
Mercredi 25 novembre 2015

Oui mais l'affirmation est partiale ,pour la bonne raison que les autres directeurs de campagne ! sont peut être tout aussi ignorants .Dans un souci d'impartialité ,il serait nécessaire non seulement de les interroger à ce sujet ,mais aussi sur leurs connaissances des problématiques bretonnes ainsi que sur leurs convictions

Je crains que l'"on aurait quelques surprises ,pas forcément bonnes ..

Sebgi35
Mercredi 25 novembre 2015

Notre Chance l'indépendance représenté par notre tête de liste Bertrand Deléon sera dans la voix est libre samedi 11 heures sur France 3. Vous pourrez vous faire une opinion sur ces connaissances et comparer avec les autres candidats. Maintenant les partis hexagonaux quelque soit la tendance sont déconnectés de la réalité. Nous mouvement breton devons nous intéresser à notre pays et ne pas laisser le champs libre aux partis hexagonaux si nous voulons le gérer le plus efficacement possible

Damien Kern
Jeudi 26 novembre 2015

Aucune surprise.

Les campagnes électorales style régionale sont des campagnes de grands nombres, elles font largement appel aux techniques marketing. Le conseiller type a fait une école de commerce.

Alors on segmente les parts de marché potentiels. Un chomeur est statistiquement un travailleur qui a perdu son emploi depuis quelques mois. Les chomeurs ne font pas parti d'un segment qui intéresse le PS au pouvoir. Que peut-il le dire ? Oui, à balayer sous le tapis.

Pourquoi Loig Chesnais connaitrait le détail d'un groupe sans valeur pour sa campagne électorale ?

Accessoirement ça fait bien longtemps que le monde du travail n'est plus un segment porteur pour le PS. Le segment du logement social est plus rentable.

Marie-Josée Christien
Jeudi 26 novembre 2015

Ce qui est le plus choquant c'est qu'il est le Vice-président à l'Economie sortant.

Michael PAUL
Jeudi 26 novembre 2015

Moi çà ne m'étonne pas du tout ! Tous les politiciens des partis français n'en n'ont rien à faire de la Bretagne...

Peri Loussouarn
Jeudi 26 novembre 2015

C'est normal qu'il ne connaisse pas le nombre de chômeurs bretons... avec la gouvernance socialiste, le nombre augmente tellement vite qu'il est difficile de le retenir....

M.Prigent
Vendredi 27 novembre 2015

"Accessoirement ça fait bien longtemps que le monde du travail n'est plus un segment porteur pour le PS. Le segment du logement social est plus rentable."

Bonne réflexion de Damien !

En effet, il ne fait aucun doute que le chômage continuera à progresser, des pans entiers du secteur productif, voire même de services sont partis vers les pays à bas coûts.

Et pourtant, l'immigration boostée par le regroupement familial perdure, sinon comment expliquer que la métropole ait "gagnée" 8 M hab. alors que le nombre d'enfant par femme en France est inférieur à 2 depuis 40 ans, l'augmentation de l'espérance de vie n'en représentant qu'une partie.

Dès lors, pour les élus politiques, l'équation (électorale) est simple: Comment loger tout ce surplus de population condamnée pour beaucoup au désoeuvrement.

C'est ce qu'a bien compris la gauche qui "règne" sur l'agglo de Nantes depuis des décennies et qui à coup de dizaines de millions d'¤ a réalisé un énorme programme de rénovation des 5 ou 6 quartiers "sensibles" qui, reconnaissants, ont voté massivement pour elle aux dernières départementales (en fait tous les cantons, savamment redécoupés pour l'occasion) dont certain avec des scores à la soviétique tel le canton de Nantes Nord-Est où le député Michel Ménard (celui qui avec une vingtaine d'autres voulait rajouter un amendement liberticide pour les médias à la loi sur l'état d'urgence), l'a emporté au deuxième tour avec 76%.

D'ailleurs, un énorme projet de 1800 logements entre la gare-Sud de Nantes et Malakoff (quartier assez "chaud") est lancé.

L'avenir des carrières politiques se construit dans la surenchère sociale dont dépend une part grandissante de la population.

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.