CD FLEUVES - #2 "Kaza" (Kas a barh) - Extrait de 01:00. CD FLEUVES - #2

Presque 2 ans et demi après la parution et, surtout, le franc succès de son premier album, très vite épuisé, puis pressé à nouveau, FLEUVES publie, en avril 2019, son deuxième opus, intitulé #2 qu’il a enregistré durant l’hiver 2018-2019.

47689_1.jpgJaquette de l'album de FLEUVES - #2

Dans un évident prolongement artistique, sonore et musical qui caractérise l’univers, bien particulier, de ce trio atypique, les près de 45 minutes de cet excellentissime enregistrement, signé, pour la prise de son, par Romain DUBOIS, pour le mixage, par Joachim OLAYA et pour le mastering, par Sébastien LORHO, affirment, cette fois, plus encore que pour le précédent disque, le style électro qui lie, à merveille, les arrangements particulièrement soignés et les différents styles musicaux abordés par le groupe.

Il nous semble très important de citer, d’entrée, les noms de ce trio technique qui, dès le premier CD, conçoit, sculpte et peaufine, aussi, la spécifique signature sonore « studio » de FLEUVES.

Bien sûr, vous retrouverez les 3 véloces, inventifs et brillants membres de cette formation :

- A la clarinette, clarinette basse, Emilien ROBIC.

- Aux Fender Rhodes et programmations, Romain DUBOIS.

- A la basse, basse fretless, Samson DAYOU.

Nous ne réitérons pas leur présentation, déjà, effectuée dans notre chronique consacrée au premier et, déjà, remarquable album (Voir la chronique) qui, suite à sa parution, en novembre 2016, avait remporté le « Grand Prix du disque - Produit en Bretagne 2017 » !

C’est dire avec quelle impatience, nous attendions cette nouvelle production !

9 plages constituent ce programme inédit de danse, de transe, avec, à parts quasi-égales, des thèmes traditionnels arrangés, mais aussi, des compositions originales.

Au cœur d’une musique hybride, de fusion, jazzy, classique, musique bretonne à danser, ambient, toujours électro, Plinn, Kas a barh, Valse, Gavotte, Fisel, Polka déchaineront les pieds les plus exigeants des aficionados du fest-noz !

Mais pour ceux qui ne pratiquent pas l’expression corporelle traditionnelle ancrée en péninsule armoricaine, n’ayez aucune crainte, ce CD, est, aussi, pour vous, car la musique de FLEUVES est aussi, incontestablement, à écouter…

Elle séduit, bien au-delà, des festoù-noz, par exemple, les festivaliers des Transmusicales rennaises, du Jazz à Vienne, en passant par ceux des Vieilles Charrues de Carhaix, sans compter le public des clubs et des salles de musiques actuelles.

Après la polka « Nina S », diffusée sur France Bleu, le plinn « Moug » figure, dans la play-list de FIP !

Des diffusions qui ne trompent pas sur la destination acquise et potentielle de la musique de FLEUVES qui peut fédérer danseurs et mélomanes de tous âges, sensibles à la frénésie des rythmes récurrents, comme à l’onirisme de certaines atmosphères.

Tous les morceaux proposés sont intéressants et, au-delà d’une certaine homogénéité qui ne nuit en rien, bien au contraire, à l’ensemble du programme, chaque pièce permet de mettre en valeur le jeu des musiciens qui ne font qu’un et l’étendue des registres instrumentaux

Dans 5 des titres proposés, les interventions du percussionniste invité, Antonin VOLSON, déjà présent sur la grande majorité des morceaux du 1er album de FLEUVES, accentue, fortifie, plus encore, les effets de transe, en enrichissant de ses sonorités plus acoustiques les lignes, nappes et ponctuations électroniques de Romain DUBOIS.

Nous avions remarqué et largement apprécié les interventions d’Antonin, aux côtés de Nolwenn KORBELL, en studio (CD « Skeud ho roudoù ») et sur scène, dans la tournée s’y rapportant, que nous avions croisée lors d’un concert estival donné à La baule, dans le cadre de son 69ème Pardon (Voir le reportage)

Mais, bien entendu, Antonin VOLSON, c’est, avant tout, depuis 2011, l’un des membres du groupe, comme le quartet se définit, lui-même, de « Musique bretonne tribale »… DOUR/LE POTTIER !

Très intéressante et originale formation de cordes dont nous avions « retenu », l’album « TRID AN DOUAR » signé, aux violons par Jonathan DOUR et Floriane LE POTTIER et au violoncelle par Mathilde CHEVREL (Voir la page)

Invité en plage 6, nous retrouvons ce remarquable trio à cordes, interprétant « Hir », un traditionnel arrangé par FLEUVES qui prend, ici, une superbe et incroyable dimension électro-classique.

Cette séquence se révèle être le point d’orgue de cet enregistrement.Après l’introductive et obsédante partition des cordes qui sonne comme de la musique de chambre, s’élargissant, avec l’intervention de la clarinette, en quasi-musique de film, la rythmique électro de Romain et acoustique d’Antonin s’empare de la pièce dans une transe hypnotique plus que marquée, avant que le retour à un modérato clarinette/cordes nous prépare à l’explosion finale.

On entend, quasiment, un orchestre symphonique ! C’est, tour à tour, pictural, ample, puissant, spectral, spatial, envoutant, prospectif… C’est, franchement, magnifique !

A bon volume, on écoute, on réécoute, on est conquit, époustouflé !

La superbe valse qui suit, dénommée « Bravañ amzer ‘m eus bet james », nous aide à faire redescendre notre réelle et précédente émotion. Sur une structure rythmique électro, cette fois, plus en retrait, la chaude clarinette d’Emilien se fait caressante, enjôleuse, puis, soudain plus affirmée sur un arrangement croissant, avant de, très progressivement, s’évaporer dans les nimbes du temps suspendu…

C’est avec conviction que nous vous conseillons, plus que vivement, ce nouvel album de FLEUVES qui figurera, sans aucun doute, dans les plus belles productions de l’année 2019.

Ancré dans les musiques et danses populaires, FLEUVES est bien plus qu’un phénomène des samedis soirs festifs et dansants de Bretagne.

Le trio fait mieux que d’habiller de neuf les plinn, Kas a barh, fisel, valse et autres danses ancestrales bretonnes.

Fondé sur un parfait respect des racines, il les recréé au travers du filtre… du « philtre » de la musique électronique mélodique pour lui donner, avec audace, mais évidente et experte maitrise, les ailes indispensables à leur pérennité et à l’intérêt qu’elles peuvent susciter chez les jeunes danseurs… et auditeurs.

C’est, d’ailleurs le cas, puisque, concrètement, au cours du mois de mars 2019, FLEUVES a été le troisième artiste le plus écouté du catalogue Coop Breizh Musik qui produit et distribue le trio, sur les plateformes de streaming (Spotify, Deezer, Youtube, Apple music, Napster...), les 18-34 ans représentant 68% des écoutes !...

De notre côté, nous qui n’avons plus ces jeunes printemps, mais quelques automnes de plus, nous avons, plus que très largement, été séduits par « #2 » !

Etant de la génération qui apprécie, plus que l’immatériel, l’objet, ayant, encore le culte de l’écoute d’un album dans son intégralité, puisque, considérant que, lorsqu’un disque est bien pensé, bien conçu … ce qui est le cas pour « #2 », les titres se nourrissant, souvent, les uns des autres, nous vous conseillons l’achat, comme l’on dit, physique du CD dont la jaquette, d’un granitique bleu jeans, est le fruit de la, toujours, talentueuse écriture photographique d’Eric LEGRET (Voir le site)

Il sera toujours temps d’en extraire des plages numérisé pour accompagner de ces très actuelles peintures musicales, vos balades sur les côtes ou dans la lande bretonne…

#2… FLEUVES, ça coule de source, un indispensable pour votre discothèque !

Gérard SIMON

Illustration sonore de la page : FLEUVES - «Kaza» (Kas a barh) - Extrait de 01:00.

D'autres extraits sonores sur Culture et celtie, l'e-MAGazine : (Voir la chronique)

Les titres du CD de FLEUVES - «#2»

01 - Glomel - (Traditionnel/arrangements Fleuves) - 04:02.

02 - Tour - (Composition et arrangements Fleuves) - Percussion : Antonin Volson - 04:31.

03 - Moug - (Plinn - Composition et arrangements Fleuves) - Percussion : Antonin Volson - 05:37.

04 - Kaza - (Kas a barh - Traditionnel sublimé par Le Bot/Cherollier et arrangements Fleuves) - 05:09.

05 - Valse à Olga -(Composition Romain Dubois et arrangements Fleuves) - 05:40

06 - Hir - (Gavotte - Traditionnel et arrangements Fleuves) - Cello - Mathilde Chevrel - Percussion : Antonin Volson - Violin : Floriane Le Pottier et Jonathan Dour - 04:54.

07 - Bravañ amzer 'm eus bet james - (Valse - Traditionnel sublimé par André et irène Drumel/arrangements Fleuves) - 04:05.

08 - Source - (Fisel - Composition et arrangements Fleuves) - Percussion : Antonin Volson - 04:25.

09 - Nina S - (Polka - Composition et arrangements Fleuves) - Percussion : Antonin Volson - 05:34.

Durée totale : 43:57.

CD de FLEUVES - «Fleuves #2».

Parution : Avril 2019.

Production et management booking : L'Usinerie (Voir le site)

Production et Distribution : COOP BREIZH : (Voir le site)

Réf : 4016308.

Le site Internet officiel du groupe FLEUVES : (Voir le site)

© Culture et Celtie

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
logo
« Culture et Celtie… le magazine »
C'est le magazine en ligne des événements celtiques et artistiques en Presqu'île guérandaise et, d'ailleurs... Des 5 départements bretons... à la Celtie !

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.