Le député Hunault dans le rôle de l'Ankou.........ou comment faire disparaître la Bretagne

-- La réunification --

Communiqué de presse de PARTI BRETON
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 16/12/03 17:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Bretagne est-elle soluble dans la France C'est en substance la question que pose Michel Hunault, député de Loire-Atlantique, dans sa proposition de loi de fusion des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire.

Nos élus, qui approuvaient hier la partition de la Bretagne par Pétain, se trouvent soudainement obsédés par la grandeur des régions. La Bretagne était trop grande, voilà maintenant qu'elle est trop petite ! Décidément elle n'a pas de chance.

Sur cette question, M. Hunault est envoyé " en reconnaissance " par le gouvernement selon la technique désormais bien rôdée : il tâte le terrain et sera désavoué si la manoeuvre échoue. Elle a le mérite de nous renseigner sur sa position sur la Bretagne : qu'elle disparaisse et qu'on n'en parle plus.

Que nous enseigne cette manoeuvre Que le temps des illusions est terminé..... En 2002 le gouvernement nous promettait de libérer les régions, en 2003 il promet leur disparition. La décentralisation à la française prend alors tout son sens : beaucoup aux départements, un peu pour des régions redessinées, et la Bretagne aux oubliettes.

Dans cette affaire le gouvernement missionne un élu de Bretagne, se dédouanant ainsi de toute brittophobie primaire, et propose ce qu'aucun état démocratique n'oserait proposer : la liquidation politique et administrative d'une communauté millénaire.

Après l'avis du Conseil économique et social régional des Pays-de-la-Loire favorable à la fusion avec la région Bretagne, après l'établissement de la circonscription Grand Ouest aux élections européennes, avec le consentement général du PS, M. Hunault se dévoue pour jouer le rôle de l'Ankou pour la Bretagne. Contre quelle promesse M. Hunault a-t'il accepté cela L'avenir nous le dira, mais nous sommes sûrs que l'Etat français saura récompenser son zélé serviteur.

Le Parti Breton se réjouit de voir ainsi les masques tomber et ses analyses ainsi confortées. Les Bretons doivent prendre leur destin en main pour éviter le déclin en cours et la disparition programmée de leur patrie.

Pour le Parti Breton,

le Président ,

Lionel Divard

le secrétaire de la fédération de Loire-Atlantique,

Yves Koziel.

Tel: 06 07 32 34 48

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.