Le Conseil général du Morbihan favorable à l’appellation Polig Monjarret pour le nouveau collège

-- Société --

Communiqué de presse de Bemdez
Porte-parole: Bertrand Deléon

Publié le 9/10/12 22:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Polig Monjarret vient de recevoir à titre posthume une distinction de la main de représentants Galiciens de l'Ordre de Vieiria pour son oeuvre immense envers le monde interceltique (voir en pièce jointe). Une bonne nouvelle en annonce une autre, le Conseil général du Morbihan vient de nous faire part de son attention de solliciter à nouveau ce nom pour le collège public du Pays de Vannes à Plescop (courrier en pj également).

Ce courrier est d'une grande importance quant à la dénomination du collège : il s'appuie sur la loi concernant la dénomination des collèges pour conclure qu'il suffit que le conseil d'administration de l'établissement ou/et la maire de la commune réitère cette volonté.

Or, cette réponse rebondit sur nos propos tenus le 5 septembre dernier lorsque l'association culturelle bretonne Bemdez réitérait auprès du Conseil général la demande initiale de nommer cet établissement Polig Monjarret. Nous rappelions qu' “aucune polémique aussi stérile que déplacée, de surcroît d'une poignée d'individus mal intentionnés, ne doit faire obstacle à la mémoire du travail de cet homme dans la reconnaissance et le développement de notre identité.

Reculer face aux rumeurs mensongères à son endroit serait un manque de courage politique et surtout une absence de dignité. Polig Monjarret a permis l'épanouissement de milliers d'hommes et de femmes dans leur culture, notamment à plusieurs générations de musiciens de se produire publiquement.

Enfin, il est important de souligner que la famille de Polig Monjarret avait demandé l'arrêt de la polémique pour faire cesser les insoutenables accusations portées sur leur père. La peine et la souffrance de la famille restent entières et elles n'attendent en fait que justice soit faite par la nomination de ce collège public par le nom de leur père, initialement proposé.

Il en va de la droiture, de la dignité et du respect de chacun de ne pas reculer face à la calomnie de quelques olibrius haineux.”

Par ailleurs, nous nous sommes attelés à démontrer ces derniers mois qu'appliquer le retrait du nom de Polig Monjarret sur des accusations diffamantes justifierait la suppression d'un pourcentage important de nos noms de rues, places et bâtiments publics, à partir cette fois de faits notoires et vérifiés dans le même registre.

Tous les feux sont au vert, il n'y a plus qu'à se réjouir de l'application logique du souhait initial et partagé, exprimé officiellement en décembre 2010 : le nouveau collège public du Pays de Vannes s'appellera sans conteste Polig Monjarret.

Pour Bemdez,

Bertrand Deléon.

Voir aussi :
mailbox imprimer