Le Conseil général d'Ille-et-Vilaine envisage de confisquer l'appellation Haute-Bretagne : une idée stupéfiante
Communiqué de presse de UDB

Publié le 24/02/05 14:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Unvaniezh Demokratel Breizh Union Démocratique Bretonne

Membre de la fédération Régions & Peuples Solidaires

Membre du Parti Démocratique des Peuples d'Europe - Alliance Libre Européenne

Communiqué de presse

Fédération de Loire-Atlantique

Nantes, le 23 février 2005

Le Conseil général d'Ille-et-Vilaine envisage de confisquer

l'appellation « Haute-Bretagne » : une idée stupéfiante

L'Union démocratique bretonne (UDB) exprime son vif étonnement et sa totale désapprobation à la suite du voeu exprimé par le Conseil général d'Ille-et-Vilaine le 18 février de remplacer le nom actuel de ce département par l'appellation « Haute-Bretagne ».

L'UDB considère que cette démarche, manifestement inspirée par le lobby touristique départemental, est erronée et préjudiciable à l'intérêt de la Bretagne dans son ensemble.

Elle est erronée sur le plan géographique, historique et culturel car la Haute-Bretagne désigne non seulement l'Ille-et-Vilaine, mais également la Loire-Atlantique ainsi que les parties orientales des départements des Côtes d'Armor et du Morbihan. L'UDB ne voit pas à quel titre la seule Ille-et-Vilaine pourrait s'arroger le droit de s'approprier la dénomination de « Haute-Bretagne ».

Elle est préjudiciable à l'intérêt de la Bretagne dans son ensemble. Alors qu'un processus de rapprochement entre la Loire-Atlantique et les autres départements bretons est en cours, que la Loire-Atlantique a rejoint de nouveau le Comité régional du tourisme de Bretagne et que la réunification administrative de la Bretagne est plus que jamais une question d'actualité, la confiscation par l'Ille-et-Vilaine de la dénomination de « Haute-Bretagne » tendrait évidemment à exclure de facto la Loire-Atlantique de Bretagne.

L'UDB considère qu'au-delà des difficultés des départements - échelon territorial tout à fait dispensable - à se définir ou à se bricoler une identité, c'est l'intérêt de toute la Bretagne qui doit primer, y compris sur le plan touristique.

L'UDB espère que les conseillers généraux d'Ille-et-Vilaine auront le bon goût de renoncer à un projet qui constituerait une faute historique et politique.

UNION DEMOCRATIQUE BRETONNE - UNVANIEZH DEMOKRATEL BREIZH

BP 80 722 - 44007 NANTES / NAONED Cedex 01

Pierre Even, Jakez Lebreton, Responsable fédéral Porte-parole 44

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.