Le Conseil Départemental du Morbihan sacrifie l'emploi local (Transport Le Divenah)

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Sébastien Girard

Publié le 15/03/16 23:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Conseil départemental du Morbihan vient d'attribuer un contrat de ramassage scolaire à la multinationale Keolis, à la place de la PME locale Le Divenah qui assurait le transport scolaire en Morbihan avec sérieux et qualité depuis des décennies. Cette décision signe l'arrêt de mort de l'entreprise Le Divenah basée à Pluvigner et qui emploie 35 salariés.

Le Parti Breton apporte son soutien à la PME bretonne Le Divenah, sacrifiée par le Conseil Départemental du Morbihan sur l'autel des marchés publics.

Le Parti Breton dénonce ces élus qui vous parlent d'emploi local en campagne électorale, et qui font le choix d'anéantir les entreprises locales. Leur choix est la suite logique de la baisse des dotations aux collectivités territoriales décidée à Paris par le Parti Socialiste et Les Républicains.

Enfin, le Parti Breton souhaite alerter les parents d'élèves sur la dégradation de la qualité de service qu'implique le coût anormalement bas de l'offre de Keolis. Des bus plus anciens, des chauffeurs moins qualifiés, et moins d'arrêts de ramassage scolaire en campagne, voilà ce qui attend nos enfants à la prochaine rentrée scolaire.

Nos emplois et nos enfants méritent mieux que le manque de courage des élus du département à défendre les intérêts des Bretons.

Florent Grouin - Pluvigner

Pour le Parti Breton (Fédération du Haut-Vannetais)

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité

Vos commentaires :

Pierre CAMARET
Samedi 19 mars 2016

J' avais envoye un commentaire , qui n' est pas paru.

PIERRE CAMARET
Dimanche 20 mars 2016

Aucun de mes commentaires ne paraissent tant pis pour vous . Vous etes peut etre depasses voila quelques conseils : Appels d' Offre : On prepare un appel d' offre ( ce qui je suppose a ete fait ) cet appel d' offre est envoyee a ceux qui veulent participer au Projet . Les offres sont compares selon des criteres techniques , economiques et financiers qui repondent aux points de l' Appel d' Offre . Et celui qui repond a ces points avec une meilleure Offre Commerciale , assortie de guaranties , a le contrat .

Je ne les connais pas KEOLIS , mais je pense que si , ils ont eu le contrat , c' est parce ils ont rempli toutes ces conditions .... ou alors je ne comprends pas . Les Bretons ( comme les Francais ) sont quasiment nuls sur les questions economiques et de faire de la surenchere sans bases solides , simplement discredite le Parti qui l' a fait .La Bretagne , helas , a encore un long chemin a parcourir . Je suis Breton retraite émigré en Australie , ancien CEO , d' un Groupe parapetrolier Francais/International .

sebgi35
Dimanche 20 mars 2016

Je n'avais pas vu votre commentaire et n'arrive plus à les valider depuis mon téléphone portable de plus je suis occupé par la réorganisation de la communication extérieure du Parti Breton avant notre congrès fin avril. Je suis responsable de cette commission. J'ai été élu et connais très bien l'attribution des marchés publics. Dans cette affaire l'écart de prix d'un peu plus de 4000 euros, l'entreprise n'a aucune structure sur place et du personnel moins bien formé. Il y a quelques années on vantait le local mais depuis l'arrivée de Hollande et le dérapage des finances publiques des gouvernements précédents il y a une chasse à l'économie jusqu'en 2017 normalement mais j'en doute vu le peu de réformes structurelles dans ce pays. On peut ajouter que la France avantage régulièrement les grandes entreprises dans ce genre de marchés et nous en Bretagne nous avons une proportion de PME et TPE qui n'ont aucun moyens pour ce défendre sur le plan économique et juridique.

PIERRE CAMARET
Lundi 21 mars 2016

Desole de mon " emportement " la distance n' arrange rien . Mais il y a quand meme un cahier des charges et celui ci quelque soit le projet doit bien "borde" ,rien ne doit etre oublie.

Bien KEOLIS etait E.4000 moins cher . D'apres ce que j'ai compris , il ne remplissait pas toutes les conditions de l' Appel d' Offre . Simple il est disqualifie et nous allons negocier le contrat avec le No2 - la Societe Locale,qui remplit toutes les conditions .Bien sur je ne connais pas le contexte exact.Au cours de ma carriere ai negocie des contrats tres importants avec des Societes comme Chinese Petroleum Corp/Shell/Exxon etc... . Tout etait analyse au detail pres.Si nous ne comprenions pas bien le texte , avions la possibilite de recourir a un " Clarification meeting " pour justement avoir bien compris . Une fois que l' offre etait remise , c' etait joue. C' etaient les evaluateurs qui etaient juges: ils comparaient d' abord les offres techniques : rejetaient celles qui n' etaient pas conformes et seulement apres ouvraient l' offre Commerciale des Societes qui etaient techniquement conformes .Les temps ont change .Je suis retraite , mais travaille comme Consultant . Tout dernierement avons fait une etude sur l' evolution des methodes ( le numerique a change beaucoup de choses ) pour la Societe Allemande LINDES .Il est vrai que l' aspect financier devient prioritaire . C' est comme cela et il faut l' accepter . Dans le cahier des charges vous pouviez ajouter que l' AO est ouvert a tous , mais que pour les Societes non locales , une association avec une Societe locale est souhaitee.. je ne sais si c' est legal en Bretagne .... mais ou je suis , cela existe.

Pierre CAMARET
Lundi 21 mars 2016

Merci , je relisais votre paragraphe ..quote et nous en Bretagne , nous avons une proportion de PME et TPE qui n' ont aucun moyen pour se defendre sur le plan economique et juridique .unquote........ donc un GRAND CONSEIL , il faille acquerir ces moyens . Le monde nouveau des affaires , est un monde AngloSaxon ou les aspects economiques et juridiques auront la priorite . Un anecdote , je me souviens dans cette grande Compagnie TECHNIP , d' avoir eu un collegue , mort depuis , Ingenieur Competent mais d' origine paysanne ( Auvergne ) et sa resolution etait toujours , cela s' arrangera autour d' une table .... et je lui disais , Non Jean Claude , tu n' es plus a vendre du betail sur la marche de Clermont Ferrand , les choses sont differentes ...... j' ai l' impression que tres souvent les Bretons en sont encore la .J' avais un manoir dans le Morbihan ou j' ai passe 30 mois a la retraite , avant de repartir , car je ne m' y faisais pas. Bretagne, tu travailles encore a l' ancienne , il faut evoluer.

Je vois sur la reforme territoriale , les alsaciens emploient la voie legale : ILS ONT RAISON c' est l' approche d' aujourdhui . Les Bretons avec leur fumier , saccages sur les autoroutes , blocages ONT TORT ... c' est ringard.Bretagne Reunie , avec ses 150 tondus et peles(GHD) devant la Mairie de Nantes c' est du pauvre Foklore , ne parlons pas des 4 ou 5 qui sont sur les Ponts avec leur GHD .... c' est touchant .Cela fait 70 ans que cela dure . Cela ne marche pas ...... mais on continue .

spered dieub
Mardi 22 mars 2016

Le problème aussi quand ont tire tout vers la bas du moins dans certains secteurs économiques , ,s'engage un processus de paupérisation d'une partie de la population .Poussée jusqu'au bout cette logique peut conduire à un retour du servage voir de l'esclavage, y compris dans les pays occidentaux ,vu aussi que le bouclier social et moral que représentait la religion catholique à ce niveau tend à s'estomper

A qui profite le crime ? ,à un retour en force du communisme qui ne demande pas mieux que d'avoir à nouveau du grain à moudre ,et pire en ce qui nous concerne cela va favoriser la montée en puissance de Mélenchon anti Breton viscéral , et hélas dans les circonstances actuelles et à venir ,on aurait tort de négliger sa capacité à entrainer une dynamique qui conduirait à un totalitarisme ,sorte de réplique actualisée de la terreur vu qu'il se refuse à la condamner au plan historique

Pierre Camaret si l'idéologie marxiste a connue à compter de la fin du dix neuvième l'expansion que l'on sait c'est en partie à cause des conditions de travail épouvantables ,surtout en Angleterre (enfants de dix ans au fond les mines ) Alors je considère que les mêmes causes peuvent produite les mêmes effets

PIERRE CAMARET
Jeudi 24 mars 2016

SPERED DIEUB . Je ne vois pas bien le rapport de votre commentaire . La France , la Bretagne ont souffert de ces "procedures " arrangees pour aider un ami , un copain . Non dans l' Europe nouvelle , tout doit etre clair : il y a des regles on les applique . Les Entreprises locales doivent s' assurer les services d' un Bureau habilite , si elles n' ont pas les competences necessaires .Meme ceux qui evaluent ne sont pas clairs , aller au prix le plus bas ,( qui apres evaluation , et reajustement n' est pas souvent le prix le plus bas ) c'est la facilite on pose peu de question ... c' est le prix le plus bas . Il faille que les Francais /les Bretons changent .Je m' apercois de l' impact de mon education Germanique , et de mes habitudes de vie et de travail anglosaxonnes ... incompatibles avec ce qui se passe dans l' hexagone .

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.