Un commentaire qu'Envoyé spécial a refusé

La petite souris fait toujours trembler...
La petite souris fait toujours trembler...

Chers lecteurs, si vous pouviez envoyer un petit mot sur la page d'Envoyé spécial et faire un commentaire, celui qu'il vous plaira, nous avancerions d'un pas en démocratie participative dans ce beau pays de France...

Je regarde la vidéo, m'étonne de la fin, qui ne dit pas toute la réalité catalane. Alors, je poste un commentaire, en attente d'accord de la rédaction : «Merci de patienter pour l'approbation de PI-FTVI». Et cinq minutes plus tard, le commentaire disparaît.

Voici le commentaire :

«Quatre erreurs majeures dans ce reportage : 1/ les Catalans parlent aussi bien espagnol, voire mieux que les hispanophones monolingues. Les Bretons ont une école où l'on parle quelques heures de français par semaine et parlent français aussi bien que les francophones monolingues. 2/les manuels scolaires français sont bourrés d'erreurs et le roman mythique national présent dans de nombreuses pages fait croire à nos petites têtes blondes qu'il n'existe pas d'autre langue que le français (le picard et l'occitan étant appelé vieux français, les autres langues s'appelant un patois, comme du temps de l'Encyclopédie). 3/les Catalans ont 160 000 personnes dans des charniers, victimes de la guerre d'Espagne sous Franco, et ont donc aussi un génocide qui tait son nom. Occulté par les média, espagnols comme français. 4/La jeune fille du dernier clip à la fin du film : les journalistes oublient de dire que les Catalans ont accueilli deux millions de réfugiés (Asie et Amérique latine) dans les vingt dernières années, et qu'ils étaient 200 000 à manifester pour en accueillir davantage. Donc, l'analyse du politilogue est fausse : cette jeune fille incarne les réfugiés qui sont devenus Catalans... et non pas la confusion entre deux génocides...»

À vous de jouer maintenant.

Pour commenter, et voir le film, c'est ici :

Il a été diffusé ce jeudi 14 décembre sur France 2

Mais depuis ce samedi midi, plus aucun commentaire possible (il y en avait deux, ce qui paraît peu vraisemblable). Étrange, non ?

(voir le site)

©agence bretagne presse

.
Cet article a fait l'objet de 1405 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Kerne Multimédia

Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Jack Leguen
Samedi 16 decembre 2017

Merci de spécifier quel jour l'émission a été diffusée, sur quelle chaîne et le titre du reportage. Mettre le lien du replay ? (voir le site)

Reun Allain
Samedi 16 decembre 2017

Il semble que l'affichage des commentaires sur leur site soit fermé.

Paul Chérel
Samedi 16 decembre 2017

Ce "beau pays de France" ne mérite pas qu'on s'y intéresse. C'est une perte de temps. Paul Chérel

Yvon Bordiec
Samedi 16 decembre 2017

La censure opère à tous les niveaux! Suite à l'arrêt du projet Hydroliennes de Bréhat (EDF/DCNS) pour des raisons non valables (elles rouilleraient en Bretagne mais pas en Normandie cf projet ferme du Raz Blanchard opéré par EDF et DCNS), j'avais fait une tribune libre pour le journal "Le Trégor" faisant un bilan de l'avancée du Plan Electrique Breton signé en 2010 par le président de région Jean Yves Le Drian, le préfet de Région de l'époque et d'autres personnes de l'ADEME entre autres. En effet ce plan avait pour objectif d'atteindre 3600MW de puissance électrique renouvelable installée en 2020 (sauf 450MW de centrale au gaz à Landiviziau). Ce plan prévoyait de l'hydrolien, de l'éolien terrestre, de l'éolien offshore, du photovoltaique, de la biomasse et la centrale au gaz.

Or en fin 2017 on doit atteindre péniblement 50% de l'objectif!!!!!!

Cette tribune libre n'a jamais été publiée. On peut se demander pourquoi? Etrangement la semaine suivante le préfet de région s'est fendu d'un article dans le télégramme pour justifier les retards de l'éolien en Bretagne et annoncer d'emblée un retard important pour le parc éolien offshore de la baie de Saint Brieuc mais il disait également en substance " ne vous inquiétez pas bretons, on est sur la bonne voie".

Avec tout ça, ils viendront encore nous dire "les bretons ne produisent pas l'électricité qu'ils consomment!!

Voilà. C'est mon ressenti. J'ai peut-être beaucoup d'imagination mais quand même il y a de quoi se poser des questions!!

yann réminiac
Lundi 18 decembre 2017

j'ai copié ton commentaire que j'ai collé donc ça passe mais d'autres personnes ont dit certaines choses te faisant passer pour un ignare...par contre j'ai fait un autre commentaire par rapport au breton..censuré bien évidemment...

ils ont coupé au montage une bonne partie de l'émission...

je t'envoie mon commentaire actuellement censuré mais que j'avais au préalable gardé au chaud

je vais copier à chaque fois mon commentaire car vous devez respecter les gens qui regardent vos vidéos sinon je vais faire une communication extrêmement virulent a à votre égard,....pourquoi dire que

le Breton est une sous langue et dire que le breton parlé tout le

temps et le français quelques heures? qu'avez-vous contre le Breton?

je suis né à coté Paris et éduqué en cette Putain de

Banlieue Parisienne qui m’empêcha de Parler Breton et Gallo les

Langues Bretonnes!!!

Donc faudrait apprendre à connaître les

langues Minoritaires avant de les brûler en place publique car le

Français est devenu minoritaire dans le Monde face à L'Anglais, Le

Chinois,Le Russe, L'Arabe....

cette culture

Franco-Française est d'une rare aberration internationale...

la censure est une arme anti-démocratique.

a wir galon

Jeannotin
Vendredi 22 decembre 2017

C'est l'hôpital qui se moque de la charité.

Écrire un commentaire :

Combien font 1 multiplié par 5 ?

Publicités et partenariat