-- Europe --

Un commentaire qu'Envoyé spécial a refusé

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 16/12/17 0:22

La petite souris fait toujours trembler...
La petite souris fait toujours trembler...

Chers lecteurs, si vous pouviez envoyer un petit mot sur la page d'Envoyé spécial et faire un commentaire, celui qu'il vous plaira, nous avancerions d'un pas en démocratie participative dans ce beau pays de France...

Je regarde la vidéo, m'étonne de la fin, qui ne dit pas toute la réalité catalane. Alors, je poste un commentaire, en attente d'accord de la rédaction : «Merci de patienter pour l'approbation de PI-FTVI». Et cinq minutes plus tard, le commentaire disparaît.

Voici le commentaire :

«Quatre erreurs majeures dans ce reportage : 1/ les Catalans parlent aussi bien espagnol, voire mieux que les hispanophones monolingues. Les Bretons ont une école où l'on parle quelques heures de français par semaine et parlent français aussi bien que les francophones monolingues. 2/les manuels scolaires français sont bourrés d'erreurs et le roman mythique national présent dans de nombreuses pages fait croire à nos petites têtes blondes qu'il n'existe pas d'autre langue que le français (le picard et l'occitan étant appelé vieux français, les autres langues s'appelant un patois, comme du temps de l'Encyclopédie). 3/les Catalans ont 160 000 personnes dans des charniers, victimes de la guerre d'Espagne sous Franco, et ont donc aussi un génocide qui tait son nom. Occulté par les média, espagnols comme français. 4/La jeune fille du dernier clip à la fin du film : les journalistes oublient de dire que les Catalans ont accueilli deux millions de réfugiés (Asie et Amérique latine) dans les vingt dernières années, et qu'ils étaient 200 000 à manifester pour en accueillir davantage. Donc, l'analyse du politilogue est fausse : cette jeune fille incarne les réfugiés qui sont devenus Catalans... et non pas la confusion entre deux génocides...»

À vous de jouer maintenant.

Pour commenter, et voir le film, c'est ici :

Il a été diffusé ce jeudi 14 décembre sur France 2

Mais depuis ce samedi midi, plus aucun commentaire possible (il y en avait deux, ce qui paraît peu vraisemblable). Étrange, non ?

(voir le site)

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1474 lectures.
mailbox imprimer