Put your name here

Présentation de livre
Le Code des libertés bretonnes
Le Code des libertés bretonnes Auteur : collectif Partenaires : Breizh-ImPacte, les Bonnets Rouges, le Collectif breton pour la démocratie et les droits de l'Homme Date de parution : octobre 2015 ISBN : 978-2-36312-044-1 Diffusion
Présentation de livre de Agence du Temps

Publié le 3/11/15 18:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Code des libertés bretonnes

Auteur : collectif

Partenaires : Breizh-ImPacte, les Bonnets Rouges, le Collectif breton pour la démocratie et les droits de l'Homme

Date de parution : octobre 2015

ISBN : 978-2-36312-044-1

Diffusion : Coop-Breizh

Format : 11X17 cm – Broché

Prix public : 4 ¤

Nombre de pages : 64 pages

Les auteurs

Cet ouvrage est collectif. S'il est anonyme, il n'en est pas moins porté par les Bonnets Rouges du 21e siècle, Breizh Impacte, le laboratoire d'idées de la société civile bretonne et par Le Collectif breton pour la démocratie et les droits de l'Homme, également connu sous le nom de l'Appel de Carhaix.

Présentation

Cet ouvrage met en parallèle le célèbre Code Paysan de 1675 porté par Torreben et les habitants de Bretagne et celui que vient de rédiger un collectif d'auteurs anonymes. Ce nouveau Code, ils l'ont dénommé Le Code des libertés bretonnes. Comme celui de 1675, le code de 2015 comprend 14 articles. Il en reprend aussi l'esprit et c'est volontairement que ses auteurs ont gardé le même ton, celui de la colère.

Ces mêmes auteurs ont souhaité compléter ce nouveau Code Paysan par un genre de manifeste qui revient en détail sur la portée de chacun des 14 articles et sur le lien quasi évident qu'on peut faire entre la situation de 1675 et celle d'aujourd'hui.

Les auteurs ont conçu ce Code des libertés bretonnes comme « un coup de fouet qui claque au visage des cuistres… ». Qu'on partage ses idées ou qu'on s'y oppose, ce texte ne laissera personne indifférent.

Contact : Thierry Jamet / Le Temps éditeur 16, rue de l'Eglise – 44210 Pornic

02 40 82 18 60 / 06 29 47 23 59 – tjamet [at] an-amzer.com – www.an-amzer.com

mailbox
imprimer
Le Temps éditeur est basé à Pornic.
Voir tous les articles de Agence du Temps
Vos 1 commentaires
  Yann le Bleiz
  le Mercredi 4 novembre 2015 14:47
J'achèterai ce livre avec grand plaisir!
J'espère que je ne serai pas déçu par ce que je m'attends à y trouver.
Le terme "Libertés Bretonnes" n'est pas un terme anodin.
Il est utilisé au cours de l'histoire et même l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique l'utilise (voir la tombe du Marquis de la Rouerie).
(voir le site)
L'Ambassade représentant le gvt des Etats-Unis, on peut se dire que ce Gouvernement n'utilise pas ce terme sans en connaître la portée.
Mais qu'est-ce donc que ces fameuses "Libertés Bretonnes"....? Un droit sympathique d'un peuple particulier à faire vivre son particularisme???
Pour ce que j'en sais, le terme "Libertés Bretonnes" c'est le terme par lequel on qualifie "les institutions bretonnes" (donc l'Etat Breton) ainsi que "sa constitution" (donc la base de son système législatif) qui en Bretagne se fait sur la coutume (comme c'est toujours le cas en Angleterre).
C'est donc un terme clair et précis, qui regroupe ni plus ni moins que le patrimoine des Bretons dans sa pratique de l'auto-détermination (sa capacité à se gouverner)!
Un héritage presque bimillénaire dont l'exercice a été suspendu unilatéralement par la République lors du 4 août 1789 en totale violation du droit international.
Donc, j'espère ne pas être déçu par le contenu qui se trouve derrière ce titre accrocheur!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.