Le Breton Alan ar Rouz classé un des hommes les plus riches de tous les temps
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 22/12/15 1:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
39177_1.jpg
Alan ar Rouze

Alan Rufus (1040-1093), dit aussi Alanus Rufus de son nom latinisé, était né sous le nom breton de Alan ar Rouz, les Français le nommaient Alain le Roux, et les Anglais parfois Alan the Red.

Connu aussi sous le titre de comte Eudes, il était le second fils d' Eozen Pentor (-1079) , comte de Penthièvre (Eon 1er de Penthièvre), lui même le fils cadet du duc de Bretagne Geoffroi 1er, et de Orguen Kernev (en français Agnès de Cornouaille). Il avait d'immenses possessions en Bretagne nord et aussi en Normandie autour de Rouen.

Proche compagnon, et cousin au 3e degré de Guillaume de Conquérant, il commandait les troupes bretonnes de l'aile gauche de l'armée normande à la bataille d'Hastings en 1066. Puis il alla s'emparer du nord de l'Angleterre tandis que Guillaume était retenu à Londres. En récompense, Il fut le premier lord de Richmond (1071), une immense propriété, appelée aussi "Honneur de Richmond", qui aurait rassemblé les anciennes possessions de la Reine d'Angleterre, Édith de Mercie, épouse du roi Harold, vaincu et tué à Hastings. La liste des propriétés et châteaux se trouvent dans le Registrum Honoris de Richmond, de la bibliothèque de New-York et numérisé par google (voir le site) .

(voir le site) qui évalue sa richesse équivalente en dollars d'aujourd'hui à 178,65 milliards. Par comparaison la richesse de la reine d'Angleterre, Elisabeth II, est seulement de $550 millions. Sans aucun doute, le Breton le plus riche de tous les temps.

Voir aussi le chapitre sur les Bretons en Angleterre, page 36 et 37 du dernier livre d'Erwan Chartier Histoire de Bretagne en 100 dates aux éditions Coop Breizh.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.