Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Le Belem à Nantes au printemps 2010.
Le Belem à Nantes au printemps 2010.
Le Belem quitte Nantes le 12 avril 2010.
Le Belem quitte Nantes le 12 avril 2010.
Le Belem arrive à Concarneau avec le Gwenn ha Du.
Le Belem arrive à Concarneau avec le Gwenn ha Du.
Le Belem à Bayonne. Août 2010.
Le Belem à Bayonne. Août 2010.
- Dépêche -
Le Belem en escale pour une semaine à Nantes !
Après son escale à Nantes au printemps, le revoici pour la semaine des vacances scolaires de la Toussaint. Des Bretons s'étonnent qu'à Nantes comme à Saint-Nazaire il n'arbore plus le Gwenn ha Du. Mise à jour le 28 oct. et le 9 nov.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 27/10/10 22:28

Après son escale à Nantes du samedi 27 mars au dimanche 11 avril 2010, le revoici, pour une semaine, du 24 octobre au 1er novembre, la semaine des vacances scolaires de la Toussaint.


Le Belem retrouve son port d'attache pour une escale ouverte aux Nantais et aux centres aérés de la Communauté urbaine, en partenariat avec la Ville de Nantes, Nantes Métropole, Nantes Gestion Équipments (NGE) et la Caisse d'Épargne.


Des Bretons s'étonnent qu'à Nantes comme à Saint-Nazaire il n'arbore plus le Gwenn ha Du. Pour cette escale il porte le pavillon de la Ville de Nantes qui serait « le faux pavillon de Nantes, celui de l'Amirauté de Bretagne avec une croix blanche avec liseré noir à la place de la croix noire », précise un Breton connaisseur, qui ajoute « Même une fois, à Saint-Nazaire, il avait mis le Gwenn ha Du et le lendemain il ne l'avait plus. À l'étonnement manifesté bord il a été répondu que cela avait été un ordre mais sans vouloir préciser plus ».


Il s'en trouve un autre, Luc D. pour appuyer le fait qu'« il est dommage que ce magnifique navire, construit en Bretagne, n'honore pas son pays d'origine et particulièrement sa ville de naissance, quand il s'y trouve ». Il enverra à ABP une photo qu'il a prise l'été dernier du Belem à Concarneau avec un grand Gwenn ha Du.



À Bayonne le choeur d'hommes basque Argileak (1) a visité le Belem. Le choriste-photographe Bernard Balerdi a immortalisé ce moment et a autorisé la publication sur ABP de ses photos. On remarque qu'à Bayonne le Belem arbore, non seulement le Gwenn ha Du, mais aussi le drapeau basque ! (voir le site) pour télécharger le diaporama (7 Mo). Actuellement ligne 8.


CQFD cette privation du Gwenn ha Du en Loire-Atlantique est un choix ou un ordre puisqu'il y a bien un Gwenn ha Du dans la garde robe du Belem.


Infos pratiques visites tout public :

dimanche 24 et vendredi 29 octobre après-midi, samedi 30 et dimanche 31 octobre toute la journée.

(voir le site) pour les infos visites publiques.

(voir le site) de présentation du Belem

Et (voir le site) de la Ville de Nantes relatif à l'escale du printemps dernier.

(1) Argileak (Les Faiseurs de lumière) (voir le site) et (voir le site) du choeur d'hommes basque. C'est le 14 août dernier qu'ils ont chanté sur le Belem à Bayonne.


Maryvonne Cadiou


---------------------------------------

Suite à cet article, un membre de Bretagne Réunie a envoyé le 9 novembre à ABP la lettre écrite au secrétaire général de la Fondation Belem le 30 avril 2010, après la visite de printemps du navire à Nantes sans Gwenn ha Du.

Document PDF 20359_2.pdf Lettre de Bretagne Réunie au secrétaire général de la Fondation Belem le 30 avril 2010 au sujet du drapeau breton manquant sur le Belem aux escales de Nantes et Saint-Nazaire.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2073 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 2 commentaires
J-Luc Le Floc'h Le Mardi 2 novembre 2010 22:28
Le 9 octobre 2009, alors que le Belem escalait à Nantes, un grand Gwenn-ha-Du flottait à la plus haute vergue du mat de misaine.
Le tout sur fond de nuages gris océaniques, et de grue Titan jaune. De quoi réchauffer plus d'un coeur jusqu'à l'enthousiasme. Tout cela n'est évidemmement pas passé inapercu: trop chic pour les apparatchiks?
A-benn neuze emañ ar mizioù du a bep tu, ha pa vefe ar vag Belem e Naoned ur wezh an amzer. Depuis lors, les mois noirs (Du / Kerzu, Novembre / Décembre en breton) sont là, partout, quand bien même le Belem serait à Nantes, de temps à autre.
(0) 

herve leray Le Mercredi 3 novembre 2010 13:10
A Saint-Nazaire, M.Batteux est coutumier du fait de faire "descendre" le gwenn-ha-du même en pleine fête .
Ceci s'est passé aux foulées nazairiennes (course à pied) il y a quelques années.
On connait aussi la lutte des militants bretons de st nazaire en 1999 pour obtenir le drapeau breton sur la mairie . sans succés.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons