L’attrapeur de rêves, un nouveau conte musical en français et en breton pour Jean-Luc Roudaut
Communiqué de presse de Kerrien Martine

Publié le 14/11/22 11:55 -- mis à jour le 14/11/22 13:48
Besoin d'amour : Besoin d'amour est l'une des chansons du conte musical pour enfants "L'attrapeur de rêves" édité par Brennig Productions
Réalisation : Jean-Luc Roudaut
(137 vues)
56372_1.jpg
Couverture du conte musical de Jean-Luc Roudaut "Ar paker hunvreoù

Après « De l’eau sous le sable » paru chez Osisme Productions, puis « Le voyage de Piti Nuage » et « La lumière mystérieuse » édité par Brennig Productions, l’artiste jeune public Jean-Luc Roudaut est de nouveau le chef d’orchestre d’un conte musical pour enfants intitulé « L’attrapeur de rêves » .

Cette fois-ci, il est associé à Caroline Vaireaux, psychologue installée sur la presqu’île de Crozon qui pour l’occasion s’est transformée en auteure et illustratrice.

« Je crois que les contes m’ont toujours accompagnée, j’en ai toujours lu » explique la jeune femme. « Et je m’étais dis que lorsque j’aurais un enfant je lui écrirais des histoires. Ma fille est arrivée et voilà ! », poursuit-elle.

Sa rencontre avec Jean-Luc Roudaut se fait lors d’un projet de création de CD au sein de l’EHPAD où elle travaille. Après cette collaboration fructueuse, elle lui propose son texte qui emballe l’artiste. Il compose alors six chansons pour accompagner l’histoire.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Une histoire de sommeil et de songes

Mais au fait que raconte cette histoire ?

Cette histoire parle d’une rencontre inattendue entre Eliott, un jeune garçon, que le marchand de sable a oublié d’endormir, et Sirius, un attrapeur de rêves débutant. A l’aide de son étrange baguette en forme d’attrape-rêves, Sirius a l’importante mission de pourchasser les cauchemars des enfants chaque nuit.

Les deux héros de l’histoire vont aider les jeunes dormeurs à apaiser leurs nuits en transformant leurs cauchemars en rêves. Ensemble ils vont ainsi traquer dragons, sorcière, ogre, délivrant au passage un message de tolérance, d’humanité et de remise en question des stéréotypes. L’attrapeur de rêves est une histoire qui invite à aller au-delà des apparences et à changer de regard sur l’autre. Une émotion peut en cacher une autre !

Une version française et une version bretonne

Comme pour chaque livre-CD édité par Brennig Productions, « L’attrapeur de rêves » a sa version bretonne « Ar paker hunvreoù » dont la traduction a été confiée à Goulc’han Kervella, écrivain et metteur en scène bretonnant bien connu du côté de Plouguerneau.

« Permettre aux enfants scolarisés en filière bilingue d’avoir accès à de la création en langue bretonne est pour nous essentiel. Le fait d’avoir un CD avec le livre, comportant le texte et les chansons, permet d’appréhender la langue d’une manière différente » souligne Jean-Luc Roudaut.

Si la version française est sortie au cours de l’été, la version bretonne sortira quant à elle en décembre.

Un partenariat avec l’association Grain de Sel et l’hôpital de Morlaix

Pour financer cet ouvrage, Brennig Productions, comme à chaque sortie de livres ou de CD, a mis en place une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule qui a permis de récolter 3500 €. Dans ce cadre elle a aussi proposé aux internautes des contreparties solidaires leur donnant la possibilité d’acheter un livre-CD pour eux et d’en acheter un pour un enfant hospitalisé.

« La lecture et les histoires sont des formidables moyens d’évasion, d’autant plus quand on est hospitalisé ou quand on fréquente les établissements hospitaliers » soutient Martine Kerrien, la gérante de Brennig Productions.

Pour la sortie de cet ouvrage, la société d’édition a passé un partenariat avec l’association Grain de Sel de Guiclan. Par leur intermédiaire, 70 livres-CD ont été offerts (46 achetés par les internautes et 24 offerts par Brennig Productions) en septembre aux différents services pédiatrique de l’hôpital de Morlaix.

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Rédactrice indépendante pour de nombreux magazines, je gère aussi les relations presse du chanteur Jean-Luc Roudaut.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.