Langue, culture, identité, les positions de Pierre-Yves Cadalen (La France Insoumise)

-- Langues de Bretagne --

Annonce de BREZHOWEB
Porte-parole: Florent Grouin

Publié le 28/05/21 8:36 -- mis à jour le 28/05/21 08:36
Pierre-Yves Cadalen - Régionales 2021 en Bretagne (Langue, culture, identité) :
(845 vues)
52614_1.jpg
Pierre-Yves Cadalen, tête de liste "Bretagne insoumise" (LFI)

Dans le cadre des élections régionales 2021 en Bretagne, Brezhoweb a invité toutes les têtes de liste à venir répondre en français aux questions de Lionel Buannic sur le thème Langue bretonne, culture et identité.

Cinquième de notre série d'interviews, Pierre-Yves Cadalen , tête de liste Bretagne Insoumise (La France Insoumise), répond aux questions et précise les positions de sa liste et son sentiment personnel sur la langue bretonne.

Un entretien de 20 minutes, sans montage ni coupure, enregistré par Brezhoweb au cinéma Ti Hanok à Auray. À retrouver également sur Brezhoweb.

Chapitrage disponible sur Brezhoweb et sur Youtube, afin d'aller directement aux questions qui vous intéressent (Budget, éducation, bilinguisme, Diwan...).

Les interviews de toutes les têtes de liste seront diffusées jour après jour sur Brezhoweb.

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
logo
La seule télé 100 % en langue bretonne ! Magazines, films, documentaires, émissions jeunesse, dessins-animés, séries, sitcoms... Retrouvez en streaming gratuit vos émissions et séries TV en breton en replay ou en direct de 18h à 22h30 sur Brezhoweb.
Vos 10 commentaires
Michel bernard
Jeudi 27 janvier 2022
Ce que dit ce representant de melanchon jacobin historique est interessant, il a conscience qu'il ne faut pas brutaliser les gens,seulement leur donner les moyens de conserver la langue de ceux qui ont fait la bretagne et la culture qui va avec,mais que va en penser son tonitruant chef de parti? Si celui qui sera en tete au 1er tour a besoin de ses voix qu'il lui fasse signer un programme qui l'obligera ,et qu'il convainque melanchon de laisser la lfi bretonne autonome pourqu'elle fasse du bon travail "a la bretonne pas a la jacobine".
(0) 
Jack Le Guen
Jeudi 27 janvier 2022
ooof....heureusement que ce gars n’est crédité que de 6% selon le sondage.
(0) 
penn kaled
Jeudi 27 janvier 2022
Pour les insoumis de Bretagne ,il faudrait que soit , vous clarifiez votre position par rapport à votre état major parisien et à votre gourou hystérique ,qui se proclame fils des lumières , actuellement c'est le pire opposant aux langues autochtones de l'hexagone ,surtout concernant le breton ,ce qui ne l'empêche pas au nom de la auld alliance datant au moins de 1295 ,de soutenir les nationalistes écossais ,tout comme l'idée d'une annexion de la Wallonie à la France .Mettant en avant par stratégie des idées paraissant alléchantes ,cet individu n'est en fait qu'un national socialiste français ,s'inspirant des acteurs qui ont provoqués le pires drames lors de la révolution française .Si vous êtes vraiment sincères , quand vous vous proclamez de la Bretagne insoumise et allez jusqu'à citer Glenmor ,créez un parti breton de gauche radicale et écologiste ,éventuellement en relations avec d'autres régions de l'hexagone ,permettant de mettre l'oligarchie de la la France insoumise au pied du mur .Dans le cas contraire vous avez le premier prix politique de l'imposture pour ce qui concerne les régionales 2021 ou alors , assumez le véritable programme politique de vos dirigeants jacobins .
(0) 
Serj
Jeudi 27 janvier 2022
Un bon gros menteur empli de préjugés. Qu'il aille faire un tour dans un skol diwan. Ou il y a bcp de parents étrangers ou de classe inferieure qui s'impliquent, qui s'intègrent. La bretagne n'est pas la banlieue de Paris
(0) 
burban xavier
Jeudi 27 janvier 2022
" c'est par les faits que l'on juge les hommes " c'est à dire le vote de LFI déclinée en "Bretagne insoumise "pour les élections régionales est une blague , en effet la France insoumise(LFI) a voté contre le projet Molac sur les langues régionales est opposée à la réunification de la Bretagne ... A les toutes les expérimentations locales ....
les Jacobin(e)s de ce parti sont légion . Ils se foutent des Breton(ne)s , ils sont les descendants des Hébert , Danton, Robespierre , Barège , Marat Seyès ? Centralistes parisiens campés dans leurs certitudes . Aucun tête ne doit dépasser si je puis dire .
Ce sont les mms qui soutiennent les rattachistes Wallons à la France ou les Jurassiens francophones en Suisse ...en souvenir des départements français sous la révolution ...
Jakobined int !
(0) 
jakez Lheritier de St Nazer
Jeudi 27 janvier 2022
Le pellerin Mr Mélenchon, frère du pellerin ,Mr Chévènement, des notables professionnels de la politique française archi nationaliste,au point que sur St Nazer ,un berceau des luttes sociales, des électeurs de la LFI votent et vont voter pour la fifille de M r Le Pen .
Des cumulards de plus de 10 mandats ,grace aux manoeuvres politiciennes?
Si socialement LFI à des propositions à retenir,sur le plan du droit des peuples y compris ceux de l'hexagone LFI est vraiment à placer dans l'extrême droite,Inquiétant quant à l'évolution de leurs électeurs.
Triste rappel des années 39/41
(0) 
sparfell
Jeudi 27 janvier 2022
Bonjour,
Ce jeune comique devrait prendre quelques leçons de morale politique. Quant on sait que le groupe dont il se réclame a voté contre la loi Molac, le mieux aurait été de se taire et de réviser quelques classiques. Je lui conseillerais bien volontiers Ethique à Nicomaque, d'Aristote, par exemple, mais je doute fort qu'il en tire quelque profit. Sans doute préfèrera t-il Le Prince, de Machiavel. Le portrait craché de son facho de chef de parti, braillard, adulateur de Robespierre et autres sanguinaires, et qui n'a toujours pas compris que l'histoire des peuples ne commençait pas en 1793, mais bien avant. Heureusement que ces gugusses, comme le précise Jack Le Guen plus haut, ne récolteront que quelques petits pour cents des voix lors des prochaines régionales. Toujours trop, me direz-vous, mais les Bretons sont gens accueillants et donc capables d'accepter leurs pires ennemis. Même s'ils mentent comme des arracheurs de dents.
(0) 
Pierre Le Goff
Jeudi 27 janvier 2022
Le candidat LFI est tout à fait honnête, il suffit de regarder la vidéo :
- Il refuse de verser des sous à Diwan (il l'affirme clairement)
- Il s'oppose à la loi Molac (il dit qu'il ne l'aurait pas voté et qu'il soutient les députés LFI)
- Il met en doute la méthode immersive (il dit que ça se discute, bla bla bla)
- Il véhicule les clichés habituels de Diwan école de riches, c'est pour ça que les enfants ont de bons résultats.
Franchement, il est parfaitement honnête et transparent dans son opposition à Diwan et à la méthode immersive.
La seule malhonnêteté de sa part, c'est de dire "Oui il faut sauver les langues" en refusant tout ce qui pourrait les sauver, il joue la montre le temps que la langue bretonne crève.
(0) 
Burban xavier
Jeudi 27 janvier 2022
Ce qui est frappant dans l'interview de PY Cadalen : c'est point de salut hors du service publique en général . Cependant , ce même service publique de l'enseignement naguère plus fort , aucune alternative n'a été proposée aux populations pour maintenir le nombre de locuteurs en langue bretonne , pas plus du gallo après la guerre , tout a été fait pour éteindre celles- ci : textes de loi , circulaires , traités internationaux ect... Répression à l'école ....aucune altérité .
L 'idéologie le conduit à oublier le sujet principal et il diverge sur le fond du sujet : il nous parle des services publics nécessaires à la cohésion et la justice sociale , je partage cet avis mais les services publics ont été malmenés aussi par la Gauche ex la SNCF entreprise à capitaux d'Etat a été transformée en Epic(établissement public d'intérêt commercial ) dans les années 1984/ 1988 par le PS puis divisée en entités réseaux , infra et branches commerciales par la Gauche progressivement comme la Droite alternativement qui-elle a supprimé le statut des cheminots hélas en 2019 ? Que dire des suppressions de lits d'hôpitaux sous la présidence Hollande ? ...Chacun sait maintenant l'importance des hôpitaux en France ....
Pour ce qui concerne la Haute Bretagne "qui n'a jamais parlé breton" je cite à Nantes en 1886 + de 12 000 personnes utilisaient le breton soit 10°/° des Nantais , à St Nazaire idem . Revenir sans cesse à la ligne Loth c'est prendre la référence de 1886 en question !
Le breton doit être enseigné dans les 5 départements bretons là où les gens c'est à dire les parents le souhaitent car il existe une demande sociale et parfaitement recevable à Rennes , Chateaubriant , St Malo ... . L'évolution va en ce sens .
Quant à la Basse et Haute Bretagne c'est le passé , dénominations géographiques de l'Ancien Régime , il faut faire avec l'existant même si les citoyen(ne)s ne l'ont pas choisi ex : les départements ou la région administrative Bretagne que nous contestons de surcroît .
La seule vérité c'est que si nous voulons redresser la situation de la langue bretonne , il nous faut nous impliquer politiquement pour nous donner les moyens législatifs d'un enseignement de cette langue bretonne comme pour le gallo , obtenir des moyens financiers augmentés pour répondre aux besoins sur le terrain .
L'immersion comme le pratique Diwan est la solution face à la déprise , sans rejeter le bilinguisme autre formule délivrée à DIV YEZH ou ASKELL .
Personne ne nie que la répartition des revenus est nécessaire pour une société équilibrée et vivable , ce n'est pas le sujet traité par Brezhoweb . Quant l'Unesco dit des langues sont menacées dans le monde alors c'est la diversité qui est atteinte en France comme en Chine (au Tibet) ... A biens des égards lorsqu'une langue dite minoritaire disparaît : c'est que des prédateurs économiques sont passés sur son sol pour le piller ! Voyez en Afrique l'état de certaines langues dites locales .... L'exemple des USA est caractéristiques de ce fait , langues amérindiennes moribondes !
Si Diwan n'avait pas été créé en 1977 qui se serait soucié de la langue bretonne depuis lors ? Cette école laîque à fonds privés certes aidée par la suite . Il fallait s'y coller dans un cadre populaire qui lui n'était pas installé pour se développer car le service public était absent dans le domaine ! C'est tout le mérite de Diwan qui a semé et la récolte sera bonne car il existe un terreau fertile !
C'est aux Breton(ne)s de décider ce qu'ils veulent en agissant pour un avenir culturel souhaitable sans refuser les nouveautés ! La Bretagne n'est pas figée chacun sait que la vie apporte le mouvement !
La société bretonne est désormais traversée par cette question c'est une vraie question politique .
Le choix aux régionales par le vote donnera une inflexion au devenir des formations politiques en Bretagne en juin 2021 car le sujet des langues est rentré dans le débat pour longtemps .
Goanag am m'eus da welout an traoù chenchet gant tizh hiviziken!
(0) 
Petillon p
Jeudi 27 janvier 2022
Ne talv ket ar boan koll amzer gant seurt strolladoù gall... / Ça ne sert pas à grand chose de perdre son temps à commenter les pseudos propositions des partis français... Dans le même genre vous avez Penelle et aussi Cabas qui tient la palme !
Le meilleur moyen de faire barrage à ses idées néfastes pour la Bretagne : votez breton ! (Il n'y a que deux listes à choisir ! Même si l'on peut regretter qu'il n'y ait pas un front breton organisé...)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.