Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
logo BE
logo BE
- Communiqué de presse -
Langue bretonne : le 8 avril les députés ont la main, mais nous avons nos voix !  

Position de Breizh Europa sur le projet de loi Local

Ollivro Caroline pour Breizh Europa le 7/04/21 9:26

On ne compte plus les freins mis par le pouvoir central à la survie de nos langues dites régionales. Ainsi la proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion portée par Paul Molac avait été « débarrassée » de son volet enseignement par l’Assemblée Nationale le 13 février 2020. Le Sénat a revu le projet de manière plus appropriée mais il doit maintenant être validé en seconde lecture à l’Assemblée Nationale demain, jeudi 8 avril. Lors du premier vote, seuls 7 députés bretons avaient voté pour le projet, sur 37, ce qui montre le peu d’intérêt qu'ils portent aux langues de notre région.

Le 8 avril, nous devons être vigilants afin que les partis dont les députés s'abstiennent ou votent contre le projet, soient sanctionnés lors des prochaines régionales. Les langues de Bretagne, c’est notre voix, ce sont aussi nos voix lors des élections. 

Vincent Fraval, secrétaire de Breizh Europa

logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa
Voir tous les articles de Breizh Europa
Vos 1 commentaires
penn kaled Le Mercredi 7 avril 2021 10:06
Je suis de votre avis ,la défens des langues minoritaires tout comme celle des espèces menacées est tout à fait légitime .Seulement ce concept ne sert pas forcément la langue bretonne .Quand on met en avant plus de soixante dix langues et dialectes dans l'hexagone ,il est facile de comprendre que l'on un bâton au pouvoir central pour nous taper dessus .La langue bretonne dernière langue celtique du continent est bien spécifique ,il n'y a que le basque qui peut rentrer dans cette catégorie Ensuite l'alsacien qui à sa langue mère l'allemand ,le flamand néerlandais qui d'ailleurs recule au Pays bas au bénéfice de l'anglais .Il resterait l'occitan et le corse mais cette dernière est bien défendue .La défense de la langue bretonne est déjà un fardeau bien lourd ,sans le charger davantage avec des langues et dialectes qui sans les mépriser , rentrent plutôt dans le cadre de la francophonie .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons