L’Académie des Lettres fait couler beaucoup d’encre...

-- Littérature --

Agenda de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 21/12/21 19:05 -- mis à jour le 21/12/21 22:29
Date de l'évènement : le 06/01/2022 à 10 h

Genèse :

Fondée il y a 4 ans, par Isaline REMY, écrivain, journaliste, l’Académie des Lettres (association Loi 1901), après avoir été hébergée durant 3 ans par la Mairie de Saint-Quay-Portrieux, dans un local associatif qui nous avait bien « dépannés », nous avions pris notre totale indépendance en nous installant dans une boutique située au 5 bis rue de Dol à Saint-Quay-Portrieux. Un énorme investissement avait alors été fait. Les Jeudis Littéraires, l’Atelier d’écriture, des expositions, des dédicaces, et la diffusion de documentaires littéraires avaient trouvé ce lieu beau et magique afin de mettre la littérature dans un écrin.

Fonctionnement associatif :

Mais c’était être trop optimiste de la part de nos dirigeants ! et lorsque la pandémie a sévi nous avons eu ordre de fermer boutique et « c’est là que le bât blesse », le problème était qu’une boutique ne peut être que commerciale ! et les reproches de tous ordres devenaient menaçants. De plus, pour la petite histoire, une fuite d’eau, au-dessus de la vitrine, nous a obligés à venir nous rendre sur place pour constater l’état des dégâts pour l’expert des assurances mais la police municipale de Saint-Quay-Portrieux agressive et déterminée a vu rouge ! Comment deux personnes dans une boutique et sans masques ? « Vous allez être verbalisés ! » gâchette facile dans un lieu privé (appartenant en propre à la fondatrice de l’A.L. Isaline Remy) et d’ajouter qu’il est facile de tirer sur l’ambulance ! car une association privée qui ne gagne pas un euro et qui ne reçoit aucune subvention ne peut avoir d’autre prétention que de travailler l’art pour l’art.

Nous ne recevions personne durant le confinement et étions obligés de travailler ailleurs car nous ne pouvions pas y être en qualité même de propriétaires ! Ce domaine du livre n’était donc pas essentiel, tandis que la bibliothèque (associative) avait le droit d’ouvrir ses portes ? Ou bien l’Office de Tourisme qui ne souhaite d’ailleurs pas promouvoir nos programmes littéraires associatifs.

Plus de boutique :

Puisque le problème était une boutique, il n’y aura donc plus de boutique ! L’Académie des Lettres continuera ses activités, discrètement et professionnellement, dans un climat de tranquillité assurée.

- A « Quay Worker » pour les ateliers d’écriture (tous les samedis matin de 10 h à 12 h)

- A « La Coquille » ou au « Kasino » pour les lectures (tous les jeudis de 15 h à 17 h)

Nous sommes également partants pour nos Jeudis Littéraires en Bibliothèque si l’une d’entres elles veut bien nous recevoir ?

En juillet nous avons proposé une Master Class de la nouvelle tous les samedis de 10 h à 12. Nous sommes également sur la fin de l’écriture d’un roman collectif (à 5 auteurs) roman qui sortira début 2022. Des voyages sur les pas des écrivains sont aussi prévus, et puisque notre petit village de Saint-Quay-Portrieux n’a pas non plus le monopole de notre culture, nous serons des itinérants et même internationaux. Après San Francisco, Madrid, New York où nous travaillons avec les Alliances françaises.

Une exposition « L’Amérique de John STEINBECK » est également prévue et en cours d’étude, n'oublions pas non plus que Monsieur Louis Guilloux était son traducteur en français ! C’est dire si l’Académie des Lettres se veut pérenne sur la terre de nos ancêtres Bretons où se trouve son siège. Nous recherchons donc un lieu d’exposition pour 2022. D’avance nous vous remercions, voici nos coordonnées :

academiedeslettres [at] laposte.net – 06 48 72 45 02


0  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 2 commentaires
Albane Keane
2021-12-21 20:32:06
Merci je connais votre association littéraire et j'y ai participé il y a 1 an et c'était formidable. Je suis franco américaine et j'ai beaucoup apprécié la qualité des ateliers.
(0) 
kris braz
2021-12-22 15:29:30
Au cas où les organisateurs/trices seraient intéressé/es, Steinbeck a aussi été traduit en breton : (voir le site)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.