La ville de Saint-Nazaire rejette le Gwenn-ha-du
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 17/12/22 21:37 -- mis à jour le 18/12/22 16:53
Le Conseil municipal de Saint-Nazaire rejette le Gwenn-ha-du :
Réalisation : Ville de Saint-Nazaire

Lors du Conseil municipal du 16 décembre, la ville de Saint-Nazaire, dirigée par une majorité PS, a répondu défavorablement à une pétition (la 2e), signée par plus de 2500 personnes, qui demandait que le drapeau breton, le gwenn-ha-du, soit hissé à côté du drapeau tricolore au fronton de la mairie comme il l'était avant 1984. La pétition demandait aussi des plaques de nom de rue bilingues.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Pour rappel, l'ancien maire Joël Batteux (PS) a conduit à Saint-Nazaire une politique niant l'identité bretonne de sa ville. Depuis son départ, les choses se sont un peu calmées puisque la municipalité a signé le niveau 1 de la charte Ya d'ar brezhoneg et une école primaire de la ville a ouvert une classe bilingue.

On notera la violente attaque de l'adjointe au maire, Mme Maribel Letang-Martin, contre le drapeau breton qu'elle a qualifié d'emblématique du duché, l'opposant au tricolore symbolisant pour elle la république et la liberté. Le nouveau maire David Samzun, aussi PS, a rejeté la demande citoyenne et a même essayé d'éviter un vote des conseillers municipaux. Un vote alambiqué a finalement eu lieu où les gens pour le gwenn-ha-du devaient voter NON ! Des élus Europe-Écologie les Verts ont défendu le gwenn-ha-du, au moins deux d'entre eux, la majorité PS a voté contre.

Le maire a tenu à préciser que, si il était contre l'officialisation de identité bretonne de la ville de Saint-Nazaire, symbolisée par le gwenn-ha-du, sa majorité soutenait la culture bretonne à Saint-Nazaire au nom de la diversité culturelle.

Voir aussi :

2  6  
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 39 commentaires
  J. Christ. Siou
  le Samedi 17 décembre 2022 22:54
Les pauvres gens... "A voté!"
La secte jacobine étriquée du bulbe a parlé, d'une manière autant évasive qu'approximative sur un sujet que visiblement elle maitrise mal. Comment peut-on être responsable politique et dire autant de conneries? La sentence prévisible est donc tombée, sans (bonne) surprise. Cela frise le comique de répétition; pour combien de temps encore ?
(3) 
  GUILLERM
  le Dimanche 18 décembre 2022 09:03
Cette décision laisse perplexe. On peut vraiment se demander quel est l’intérêt de refuser l’histoire.
(3) 
  Yann-Erwan
  le Dimanche 18 décembre 2022 09:07
Un mélange de médiocratie d’ignorance crasse et de fanatisme. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont supremacistes français .pitoyable .
(5) 
  Jean-Luc Laquittant
  le Dimanche 18 décembre 2022 09:36
Cela prouve hélas, que le maire Samzum est un Jacofrançais et ne connaît pas l'histoire de sa ville, en générale, et de la Bretagne en particulier. Et s'il était vraiment DEMOCRATE il saurait que tout ce qui a été imposé par la force, quelle qu'elle soit, n'est pas défendable. On peut donc dire aujourd'hui, à Saint Nazaire, que le PS est un parti Jacobin, à fuir, et que seul les VERTS sont des démocrates. D'ailleurs il n'y a plus de droite, il n'y a plus de gauche, il y a ceux qui veulent sauver la planète et ses diversités ( l'histoire et la culture en font partie) et ceux qui veulent continuer comme au bon vieux temps, en nous emmenant tous dans le mur.
(6) 
  Jack Leguen
  le Dimanche 18 décembre 2022 10:07
Je me demande si pour Mme Maribel Letang-Martin, le drapeau tricolore symbolisait la liberté, l'égalité et la fraternité sous le gouvernement de Vichy ou quand il était hissé à Madagascar, à Saigon ou à Dakar.
(8) 
De Boned ruz à Jack Leguen
 le Dimanche 18 décembre 2022 18:03
Parlez donc de 3ème république, dites qu'ils s'agit de Républicains et que ces Républicains étaient Socialistes pour ces exploits... cela est plus claire pour tout le monde et cela correspond au fond de l'article. Cependant, la droite n'est sûrement pas exempte de complicité dans le domaine. Mais quand même des gens qui se disent sauveur de valeurs sociales, aller coloniser des peuples qui ne demandaient rien... Pauvres droits de l'homme!
(1) 
  jakez Lhéritier de Sant Nazer
  le Dimanche 18 décembre 2022 10:14
Précisions: à JL Laquittant:
les EELV,dans la liste d'opposition avec des LFI,des PCF se sont abstenus.
Rappelons que ces organisations qui avaient appuyé nos revendications électorales n'avaient même pas répondu à la 1ère interpellation de 2019 et au débat de 2021.Il s'absteiennent malgré de bonnes interventions ????????
Je rappelle qu'avec le maire Etienne Caux 'en 1977 jusqu'en 1984 nous avions comme élu placé le Gwenn ha Du,à la mairie,sur les tables de réceptions.,que j'officiais des mariages avec la ceinture Gwenn ha du,que nous pouvions diffuser de la musique bretonne,de la world music aux choix des mariés..
Tout cela a été enlevé par MM Batteux et Samzun avec la complicité d'organisations politiques défendant le droit des pauples....ailleurs que dans "l'hexagon".Ils offrent même des livres sur les Pays de Loire aux mariés...,
Une cartographie des mairies avec la couleur politique devrait être dressée.
Rappelons qu'en pays Catalan,Occitanie,en Bretagne nos drapeaux y sont installés depuis des décennies..quelque soit la couleur politique ,sauf le RN,donc la municipalité Samzun colle à la politique du RN..!Un constat.
Elections de 2024,municipales de 2026 à préparer. d'ores et déjà,avec l'Union Bretonne nécéssaire.
(3) 
  JJ Goasdoue .
  le Dimanche 18 décembre 2022 10:33
France /republique tricolore - acte fondateur = massacre de plus de 200 000 Vendeens et Bretons = application de leur conception des droits de l'homme . Massacres physiques suivis de massacres psychiques = assassinat des langues ,de l' Histoire , de l'estime de soi . partition , Bonnets Rouges , Conlie , 1 600 000 emigrants par desepoir aux 19eme et 20 eme .. hag all .
(4) 
  yann-lukas reuz
  le Dimanche 18 décembre 2022 10:48
Mr Samzun a un nom qui est un lieu-dit à Belle île en mer. Le sait-il cet ignorant?
(voir le site)
(1) 
  pierre daniel
  le Dimanche 18 décembre 2022 11:57
demat deoc'h
des idéologues d'un parti en état de mort cérébral . Mais c'est aussi aux Bretons de se débarrasser de personnages de cet acabit .
jamais le jacobinisme n'accordera la moindre liberté et pire il vont emmener leur système jusqu'a la nausée . C'est sur les décombres de l'état central Français que la Bretagne renaitra,mais pas avec, rien a attendre de ces psychos rigides enfermés dans leur idéologie .
je ne suis pas surpris de la lacheté de tous les partis soit disant alliés, ce que je ne comprends pas c'est la naiveté des Bretons il faudra qu'ils ramassent encore quelques bafes pour enfin se réveiller .
a galon c'est sur un jour le temps sera clair
(3) 
  Yannick Le Bellec
  le Dimanche 18 décembre 2022 14:27
Pour ma part, je n'ai jamais aimé ce drapeau. Il est sinistre, n'a aucune histoire et a été crée par un raciste antisémite. Notre Bretagne mérite mieux.
(7) 
De Naon-e-dad à Yannick Le Bellec
 le Lundi 19 décembre 2022 10:25
Que vous faudrait-il pour changer d'avis? - Qu'une hermine en tenue d'hiver (robe magnifiquement blanche et extrémité de la queue comme un pinceau noir) traverse devant vous dans le silence d'une forêt hivernale enneigée? - Je ne peux que vous souhaiter une telle rencontre... Ken brav eo an erminig en amzer-goañv ma ne c'heller ket he ankounac'haat, ha pa vije bet gwelet ur wech nemetken...
(0) 
De Naon-e-dad à Yannick Le Bellec
 le Mercredi 21 décembre 2022 15:39
Un Gwenn-ha-Du pour Kylian Mbappé! (voir twitt / gwelout chomlec'h twitter da heul) . https://twitter.com/KMbappe/status/1596580440101748741?t=grRLLjxBiKbb-NkfZSCveA&s=03
(0) 
De KLG à Yannick Le Bellec
 le Vendredi 23 décembre 2022 09:59
"Un Gwenn-ha-Du pour Kylian Mbappé!" Un drapeau ouzbek également
(0) 
  Anne Merrien
  le Dimanche 18 décembre 2022 14:36
"Soutenir la culture bretonne à Saint-Nazaire au nom de la diversité culturelle", cela sous-entend que cette culture est exogène, comme au Havre en Normandie. Or trente-huit pour cent des toponymes sur la commune de Saint-Nazaire sont liés à la langue bretonne, par exemple.
(3) 
  TY JEAN
  le Dimanche 18 décembre 2022 14:39
hélas,oui SAMZUN est un nom bien breton,fréquent dans le Morbihan. ( Il y avait un Samzun dans ma classe )
Nom que l'on retrouve en langue cornique sous la forme Sampson.C'est triste ,pitoyable,révoltant. .Encore une fois l'histoire de la Bretagne jetée à la poubelle jacobine.
(1) 
  Pascal Lafargue
  le Dimanche 18 décembre 2022 14:46
Quelle tristesse de constater que ces questions, tellement importantes, soient débattues par des individus certes élus, mais si méprisantes, arrogantes et idéologiquement néfastes envers la culture bretonne. On doit leur reconnaitre l’art de l’acrobatie didactique pour essayer, par exemple, de nous convaincre que la mairie de St-Nazaire n’a pas besoin de drapeau breton car celui de la commune contient déjà l’hermine, je dis bravo, encore !
Ce qui me gêne le plus, ce sont les moqueries habituelles de ces jacobins. Dans le cas présent, l’annonce de l’affaire faite par Michel Ray commence par des rires et comme le disait Victor Hugo (je le cite pour frimer comme Mme Maribel Letang-Martin) : « Il y a du consentement dans le sourire, tandis que le rire est souvent un refus. » Après que Michel Ray ait parlé de la Charte niveau 1 de « Ya d’ar Bregonez [ ?] » et ait demandé si l’assemblée voulait qu’il lise les 5 engagements, les réactions de ses collègues furent de gros rires qu’il comprit qu'ils avaient valeur d’un refus. Et d’enchainer directement, sans rire : « Voilà en conclusion, cette bienveillance que la ville exprime à l’égard de toutes les formes d’expressions culturelles […] » …. Avant de conclure que la ville s’opposait au drapeau breton et aux plaques bilingues…
Je profite de cette info pour communiquer ici une réponse que je reçue en mars 2015 de la part de la mairie de St-Nazaire, au sujet d’une question similaire :
DE LA PART DE M. SAMZUN MAIRE DE SAINT NAZAIRE
Monsieur,
Le courriel que vous m’avez récemment adressé m’est bien parvenu et a retenu toute mon attention.
Vous me demandez ce qui fait que le site web de la Ville de Saint-Nazaire est en français, anglais, espagnol et allemand et non en breton.
La réponse est fort simple. Le breton n’est pas une langue nationale. Le jour ou la Bretagne sera un pays à part entière, dont les habitants franchiront
des frontières nationales, comme le font nos amis européens, pour profiter des qualités touristiques de Saint-Nazaire, nous compléterons les versions
linguistiques de notre site web.
Je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.
Céline DANIEL
Assistante du Maire
(3) 
  Krys44
  le Dimanche 18 décembre 2022 15:16
Le drapeau "français" = république ?
Historique du drapeau Français
Le drapeau Français est composé de 3 couleurs : Le bleu, le blanc et le rouge.
Ces couleurs ont eu plusieurs significations au fil des siècles qui ont forgé la signification du drapeau Français.
Le rouge vient initialement de la couleur de l’étendard utilisé par Charlemagne. Cet étendard, appelé « Oriflamme », était rouge et jaune et se termine en pointe.
Le bleu est la couleur associé à la dynastie des Capétiens et aux armoiries de France. Le bleu est souvent associé à la royauté mais également à une grande spiritualité. Par exemple, le bleu est associé au manteau de Saint Martin de Tour, au manteau du sacre royal etc…
Le bleu est très étroitement lié aux armoiries du roi et de la France.
Le Blanc est la représentation de la monarchie Française.
Plutôt une ripoublique !
(1) 
  Fulub eus Rieg
  le Dimanche 18 décembre 2022 15:27
Toutes les communes de Loire-Atlantique devraient arborer le Gwenn-ha-Du qui n'est pas le drapeau de la Bretagne administrative, mais celui de la BRETAGNE ! Trop de gens (et d'élus) ignorent cette "subtilité".
On ne leur demande pas de mettre le logo B4 sur les mairies en Loire-Atlantique, mais le drapeau breton, ce n'est pas la même chose !
Bevet BREIZH hag ar vretoned !
(3) 
  Dan
  le Dimanche 18 décembre 2022 15:33
JJ Goasdone : oui il est essentiel rappeler les actes sordides qui ont accompagné la naissance de la République en France.
Le maire de Saint-Nazaire passait devant moi alors que je proposais de signer la pétition des 100 000 pour la réunification.
Après quelques courts échanges il a indiqué qu'il n'en voyait pas l'utilité.
Nier les identités des territoires et de leurs habitants : c'est un mot d'ordre de la gauche ( en grande partie). Il faut réinventer la lutte.
(1) 
  Yann-Erwan
  le Dimanche 18 décembre 2022 17:02
Un mélange de médiocratie d’ignorance crasse et de fanatisme. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont supremacistes français .pitoyable .
(0) 
  Pcosquer
  le Dimanche 18 décembre 2022 17:55
@Jean-Luc Laquittant " il y a ceux qui veulent sauver la planète et ses diversités ( l'histoire et la culture en font partie) et ceux qui veulent continuer comme au bon vieux temps, en nous emmenant tous dans le mur."
Exactement! La baisse de popularité de l'occident vient de ça..., le mur dressé par notre façon de vivre où les cultures sont éliminées systématiquement!!! Des peuples en ont mare...et ils le disent; c'est nouveau! Le colonialisme de "grand papa" renouvelé après la 2ème guerre mondial est mort...
Maintenant ont peut faire aussi croire à tout le monde que les peuples ne se manifestent qu'a travers l'influence de grandes puissances. Peut-être mais quand les peuples sont multiples, il y a probablement un rejet au départ...
Et en ce qui nous concerne, de quel côté se situe la Bretagne?????? . Côté humanité ou côté technologie ?
(0) 
  Benoît Appere
  le Dimanche 18 décembre 2022 23:25
L'actuel Maire de St Nazaire contrairement à son prédécesseur me semble moins idéologue mais par contre très affairiste.
Il ne recule devant pas grand chose pour garder son fief et le business, notamment à faire ami-ami avec l'actuelle majorité de Droite au Conseil Régional Pays de la Loire.
(7) 
  V. Pieron
  le Dimanche 18 décembre 2022 23:50
Le maire de St Nazaire, sa majorité, M. Grosvalet également élu nazairien rappelons-le, ont toujours été opposés à la réunification historique dans une Région Bretagne à 5 départements.
Pourquoi dans ce contexte arboreraient-ils le drapeau breton alors que ce drapeau n'a aucun caractère officiel (ni même historique) et que St Nazaire n'est pas en Région Bretagne ?
Dans l'absolu, effectivement on peut regretter une telle majorité anti-réunification à St Nazaire, mais si l'on s'en tient à la pure question du drapeau arboré en Mairie, qui est le plus ridicule, hors-clou pour ne pas dire hors-sol entre le Maire de St Nazaire qui arbore le drapeau français seul au dessus de la devise de la République Française (qui ne reconnaît que deux drapeaux : le français et l'UE) et le maire de Carhaix qui installe le drapeau marocain sur sa Mairie avant un match de foot France-Maroc ?
Il faut inspirer un peu de responsabilité et de sérieux pour accéder à une crédibilité.
(6) 
De boned ruz à V. Pieron
 le Lundi 19 décembre 2022 15:21
" alors que ce drapeau n'a aucun caractère officiel (ni même historique)" Je regrette beaucoup mais le gwenn ha du est reconnu par la région Bretagne, il me semble, et cela qu'il existe ou non d'autres drapeaux Bretons...On pourrait même en reconnaître plusieurs. De plus même si il est nouveau, il est intimement lié à l'histoire ne serait-ce que par ses hermines, les pays bretons et le constat du parlé breton... Il n'est pas un drapeau non représentatif comme le logo des Pays de Loire.
(0)