Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Catalogne : la supercherie des démocraties occidentales
Les événements en Catalogne nous rappellent la phrase d'Albert Camus "la démocratie n'est pas la loi de la majorité mais la protection de la minorité". Toute démocratie qui ne garantit pas les droits de ses minorités nationales n'est pas une démocratie.
Philippe Argouarch pour ABP le 1/10/17 11:22

Depuis 1789 et même avant, depuis l'adoption de la constitution des Etats-Unis, le 17 septembre 1787, la conception du système démocratique occidental est viciée à la base car le système est biaisé par le nationalisme de la nation dominante. Les Français ethniques pour la France ou les WASPS (white anglo-saxons protestants) pour les États-Unis se sont bien gardés de préserver les droits des nations qui composaient leur territoire et encore moins des esclaves qui les avaient enrichis. En France toutes les petites nations du territoire de la République et des colonies ont subi la dictature de la majorité francilienne dominante, celle de l'Ile-de-France. Dès le début de la Révolution, Paris s'imposa par la terreur car les sans-culottes parisiens étaient eux-même une minorité ! Même chose aux États-Unis où les Amérindiens et les Noirs n'avaient même pas le droit de vote en 1787 et ne l'obtiendront que cent ans plus tard.

Ce procédé grotesque de phagocytage peut être résumé ainsi: Grand pays A conquiert petit pays B, grand pays A donne à petit pays B le droit d'élire des représentants au parlement du grand pays A et A proclame être une démocratie. Trouvez la faille ? Une majorité ethnique devient une majorité politique et le tour est joué ! Les lois, la langue, l'histoire, la culture , et les intérêts économiques du pays A sont alors systématiquement imposés aux petits pays B par simples votes majoritaires. C'est cette supercherie qui a permis à la France d'avoir un empire colonial, puis une pseudo nation homogène et identitaire, tout en prétendant être la patrie des Droits de l'Homme.

La démocratie n'est pas la loi de la majorité mais la protection de la minorité__Albert Camus

C'est de çà dont voulait parler Albert Camus quand il écrivit "la démocratie n'est pas la loi de la majorité mais la protection de la minorité". Toute démocratie qui ne garantit pas les droits de ses minorités nationales, religieuses ou politiques dans sa constitution, n'est pas une démocratie. Pour préciser, garantir les droits des minorités religieuses ou politiques sans garantir les droits des minorités nationales est un écran de fumée, une supercherie. Les droits fondamentaux des minorités nationales doivent inclure le droit de se considérer une nation et éventuellement de choisir de faire sécession.

Le seul Etat au monde à garantir ces droits est le Royaume-Uni. Le BREXIT est parfaitement justifié si on se place uniquement sur le plan de la conception de ce que doit vraiment être la démocratie. Bien sûr tous les Britanniques n'ont pas voté Oui au BREXIT à cause de ça, mais certains l'ont fait et c'est ce qui a fait pencher la balance du référendum en faveur du OUI.

Le risque majeur pour l'avenir de l'Europe c'est la crispation nationale des états __Jean Quatremer

Evidemment l'Europe telle que nous la connaissons est une caricature de démocratie car ce n'est pas l'Europe des Européens, pour les Européens, par les Européens mais le gouvernement des États, par les États pour les États dans l'intérêt et la préservation des États historiques, y compris leurs sacro-saintes frontières héritées des aléas de l'histoire. Le silence de Bruxelles en ce qui concerne la Catalogne ? je ne voterai plus pour une élection européenne tant que les droits fondamentaux des peuples ne sont pas protégés.

Afin que l’UE adopte des actes juridiques pour améliorer la protection des personnes appartenant à des minorités nationales ou linguistiques, et de renforcer la diversité culturelle et linguistique au sein de l’Europe par des actions politiques dans les domaines des langues régionales, de l’éducation, de la culture​,​ et du contenu des médias audiovisuels, merci de signer la pétition européenne d'initiative citoyenne​ (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1154 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires
spered dieub Le Dimanche 1 octobre 2017 12:21
Vous auriez pu profité de l'occasion de cet article pour dénoncer la position de Jean Yves Le Drian sur le référendum catalan voir BFM TV .Cependant suivant la tournure des évènements il ne va peut être pas dormir tranquille ce soir ,car malheureusement i un bloody sunday à la catalane .n'est pas à exclure
(0) 

Lheritier Jakez Le Dimanche 1 octobre 2017 17:07
J'attends aussi les positions des élus des peuples opprimés de France,lorsqu'ils vont siéger au "parlement Français" et au parlement Européen..
Les déclarations des ministres français concernant la Catalogne me rappelle les positions des élus Français de gauche comme de droite concernant l'Algérie avant 1954..les combattants algériens étaient désignés comme"terroristes".
Ces élus dits "breton" adhérents à la République en marche" vont ils se désolidariser de Mr Le Maire,Macron,etc.....
J'attends de voir devant moi ,Mr de Rugy,Molac,etc pour leur demander des comptes.!
Ils n'ont pas d'honneur:ce faire élire comme député avec les voix bretonnes et faire l'Autruche , sur un référendum pacifique,démocratique,sans armes,sauf la police
Espagnole ,la Guardia civile....fortement armées et qui cognent.......!
J'ai envoyé un message de soutien à un Nazairien Catalan Breton ,délégué CGT ,parti voter à Barcelone.
Je viens ,aujourd'hui,d'interroger le Mouvement de la Paix Nazairien pour lui demander de se positionner sur cette violation de la démocratie et du droit des peuples à disposer d'eux mêmes.
Nous pourrions aussi nous retrouver à la Stèle du 1 er Pdt Catalant que nous avions inaugurée à la Baule ,en présence du Maire Mr Métaireau (LR).
Arrété par la police Française pendant la Guerre,livré à la Gestapo,qui le livrera à Franco,qui le fera fusiller.....
Pour moi ,la reconnaissance démocratique des peuples dans l'hexagone ,en Europe doit être la base du regroupement politique des Bretons.
Des actions communes devant les juridictions internationales doivent ere menées.
A quand une date commune de rassemblement ,de constructions politique,tous les ans ,dans un lieu différent en Bretagne et pas seulement sur Nantes.
.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons