La subvention directe à Ouest-France en 2013 : 10,4 millions d'euros

-- Media et Internet --

Point de vue
Par Philippe Argouarch

Publié le 13/09/14 13:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les aides directes et indirectes à la presse approchant le milliard d'euros par an, il y a un espoir de voir ces subventions réduites à néant comme c'est le cas dans les autres Etats européens. D'autant plus que la presse écrite est en plein recul. La fin du papier est annoncé en France pour 2035 (voir l'émission sur Arte: «Une presse sans papier»). Le chiffre d'affaires de la presse écrite française a encore perdu 5,3% en 2013. Continuer à subventionner la presse écrite, c'est la même chose que subventionner le bassin minier lorrain sous Mitterrand. A perte.

Le pacte de responsabilité doit faire baisser les dépenses publiques de 50 milliards d'euros en trois ans, soit 21 milliards dès l'année prochaine. Il y a donc un espoir de voir se terminer ces subventions que nos enfants et nos petits enfants devront repayer puisque le budget de la France est en déficit. Malgré tout, on sait que pour les Jacobins au pouvoir, l'idéologie l'emporte souvent sur le réalisme économique. La façon dont la presse a traité Hollande dernièrement peut néanmoins lui faire changer d'avis.

Suivant la demande de la Cour des comptes, le nom des bénéficiaires des aides est maintenant dévoilé mais c'est un véritable jeu de piste pour les trouver sur l'internet. ABP l'a fait pour vous. (voir le site) pour les chiffres pour l'année 2013. Pour Ouest-France, la subvention est de 10 millions 400 000 euros. Le Télégramme est bien moins doté, même en toute proportion au vu du nombre de lecteurs (1,4 million environ).

Titre Montant subvention 2013 (¤) % de l'enveloppe

LE FIGARO 16.179.637 5.60%

LE MONDE 16,150,256 5.59%

AUJOURD'HUI EN FRANCE 11,997,569 4.15%

OUEST FRANCE 10,443,192 3.62%

LA CROIX 10,435,028 3.61%

TELERAMA 10,105,985 3.50%

LIBERATION 9,832,531 3.40%

LE NOUVEL OBSERVATEUR 8,284,007 2.87%

TELE 7 JOURS 6,947,010 2.41%

L'HUMANITE 6,898,645 2.39%

L'EXPRESS 6,349,770 2.20%

TELE STAR 5,001,215 1.73%

PARIS MATCH 4,965,561 1.72%

LE POINT 4,658,889 1.61%

LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST

LA DEPECHE DU MIDI 4,399,649 1.52%

TELE LOISIRS 4,389,023 1.52%

SUD OUEST 4,075,490 1.41%

LES ECHOS 4,039,648 1.40%

LE PARISIEN 3,971,527 1.38%

LE PROGRES 3,956,623 1.37%

LE DAUPHINE LIBERE 3,753,737 1.30 %

LE PETIT QUOTIDIEN 3,619,856 1.25%

TELE Z 3,574,651 1.24%

L'EQUIPE - L'EQUIPE MAGAZINE 3,449,962 1.19%

MON QUOTIDIEN 3,383,765 1.17%

LA MONTAGNE 3,330,890 1.15%

TELECABLE SATELLITE HEBDO 3,170,247 1.10%

FEMME ACTUELLE 2,876,255 1.00%

NICE MATIN 2,748,468 0.95%

LE PELERIN 2,719,121 0.94%

LA VOIX DU NORD 2,627,888 0.91%

ELLE 2,615,160 0.91%

L'EST REPUBLICAIN 2,361,576 0.82%

LE MIDI LIBRE 2,268,332 0.79%

CHALLENGES 2,108,527 0.73%

LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE 1,928,827 0.67%

LA PROVENCE 1,853,023 0.64%

LE JOURNAL DU DIMANCHE 1,772,401 0.61%

L'UNION 1,710,977 0.59%

LA REPUBLIQUE DES PYRENEES 1,653,094 0.57%

L'ACTU 1,626,686 0.56%

PRESSE OCEAN - PRESSE OCEAN DIMANCHE 1,608,599 0.56%

TELE POCHE 1,569,171 0.54%

MARIANNE 1,533,731 0.53%

Total 288,823,413 100.00%

Une ou deux chaînes de télévisons nationales en moins serait aussi souhaitable pour faire des économies. La télévision est en plein déclin. Chez les adultes de 18 à 24 ans, c'est Internet qui est la principale source d'information pour consulter l'actualité et les nouvelles dans une proportion de 44 %.

Auront-ils le courage ? Ou faudra t-il attendre l'intervention de Bruxelles et du FMI ?

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

Tramber ha du
Lundi 15 septembre 2014

1ERE remarque: si on rajoute le fait que "ouest pravda" a pour principaux annonceurs Nantes métropole et Rennes métropole -- (si bien verrouillées, elles aussi par la nomenklatura jacobine), on perçoit à quel point les impôts prélevés sur notre peuple servent à le décerveler. Nous finançons nous même notre propre perte de conscience de nous même - Chapeau la république ! Toujours cette merveilleusement machiavélique efficacité sur le petit mouton breton !

2EME remarque : si l'avenir de l'info et de la presse est sur le net, alors que font les journalistes bretons, les potentiels financeurs bretons, les patrons bretons qui se pavanent à Locarn, ou qui profitent de la notoriété des « produits en Bretagne » pour préparer cette question d'avenir fondamentale pour notre peuple ??? Les acteurs politiques et culturels ont eux aussi la responsabilité de préparer un lectorat potentiel. Den ebet a fiñv ? Sommes nous déjà trop décervelés ?

Pell pell pell emañ Bro-Skos et bien est aussi la Catalogne !

Marcel Texier
Lundi 15 septembre 2014

J'ai pour principe, en tant que patriote breton, de ne jamais donner un sou pour un journal français, surtout pas quand il s'agit de torchons comme ceux qui sont diffusés dans nos cinq départements et dont le rôle est de "décerveler" notre peuple comme le dit fort justement Tramber ha Du. Si nous étions plus nombreux à faire de même, nous serions plus rapidement débarrassés de leur influence délétère.

"Il n'est pas impossible de penser - comme le fit en 1938 le grand magazine américain Time - que la presse française était la plus vénale du monde", écrivait l'historien Jean-Baptiste Duroselle ("La Décadence" 1932-1939, Imprimerie Nationale, Paris, 1979, page 205)

La presse française en Bretagne bat sans doute tous les records !

Ar Vran
Lundi 15 septembre 2014

@Marcel Texier

Tout à fait d'accord avec ce principe (que j'applique également).

Le problème avec OF et Le Télégramme est qu'ils survivent encore grâce à leur rubrique Faits Divers, qui peut être très utile à la Grand-Mère du coin pour lire la page des obsèques et voir une photo de son petit fils avec son club de sport ou de ses amis qui font partie de l'amicale de pêche du coin.

Autrement au vue de mes contacts, les rubriques nationales et internationales sont lues majoritairement par les vieilles générations qui hélas considèrent ces rubriques comme sérieuses (alors qu'on le sait bien qu'elles représentent la seule voix officielle de la république française) Allez dire à ces générations de ne plus lire ces rubriques, vous allez perdre votre temps et votre salive.

Tous ces quotidiens sont issus de la fin de la deuxième guerre mondiale et pour eux le temps s'est arrêté depuis.

Le seul avantage pour la Bretagne est que ces générations commencent à disparaître et qu'en 10-20 ans, si ces quotidiens ne se renouvellent pas, ils n'auront plus de lectorat.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner