La Russie reconnaît l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie
En Bref de Philippe Argouarch

Publié le 26/08/08 7:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le président russe Dmitri Medvedev annonce que la Russie reconnaît l'indépendance des deux Républiques séparatistes géorgiennes, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud.

Lundi 25 août la Douma (chambre basse) et le Conseil de la Fédération (chambre haute), s'étaient prononcés pour une reconnaissance des Républiques séparatistes.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2022 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
PRIGENT Michel
2010-08-31 23:27:40
L'Europe ?..."Un tigre de papier En ces périodes de tension "Est-Ouest" qu'on croyais révolues, il est bien temps de s'interroger sur l'avenir de l'Europe que l'on découvre à l'occasion du conflit Georgie/Russie, quasiment impuissante militairement, et qui ne peut proposer, faute de contingent militaire que sa bonne volonté diplomatique, autant envoyer le Pape ou le Dalaï Lama ! La Russie a manifestement démontré que l'Europe occidentale était à sa merci sur le plan énergétique. Pourtant, il suffit de visiter les blogs des journaux nationaux de gauche (Nouvel'Obs, Libération-discret sur cette affaire d'ailleurs-, ou de droite (Figaro, Le Point...) pour constater qu'à 80% les blogueurs désignent les USA comme le grand responsable de cet affrontement, à se demander s'ils ne préfèrent pas la "Démocratie Poutinienne" à celle de Bush. Comment peut-on s'étonner de cette agressivité Russe ? Déjà, il y a une dizaine d'années, j'avais écrit à l'attention de Nantes-Forum que notre atermoiement à réaliser une Europe Puissance allait encourager la Russie à redéployer son influence, voire sa "main mise" sur l'Ex Europe de l'Est. Maintenant, avec le chantage qu'elle est en mesure d'exercer grâce à ses ressources naturelles minières et énergétiques, elle se sent plus forte que jamais. Si encore elle n'était pas pilotée par d'ex membres du KGB, nostalgiques de l'Empire soviétique ou Tsariste aussi tyrannique l'un que l'autre. Je me souviens aussi que dans les années 1990, plusieurs statistiques annonçaient que la "race blanche" devenait de plus en plus minoritaire dans le Monde: 700M face à 5MD d'humains. Et à cette époque, m'est venue l'idée incongrue que tous ces européens constituant ce qu'on appelle la "civilisation occidentale" de l'Atlantique à l'Oural, des USA, Australie...seraient bien mal inspirés de continuer à se disputer, voire s'entretuer. Après tout, ils sont culturellement, voire ethniquement très proches. Celtes, germains, scandinaves, slaves ("peuples indo européens composés de vikings huns turcophones, Alains iraniens, Goths germanophones, avars turcophones...poussés à l'Ouest et au Sud par le refroidissement climatique du IIIè au VIIè siècle"). Ces slaves: Russes, Ukrainiens, Polonais, Serbes, Slovaques, Slovènes...forment la moitié de la population européenne (272M) avant les "latins" ("définis par les langues latines", mais en fait plutôt goths, celtes, germains..) et les Germains. Ces peuples européens sont proches par la religion et leurs traditions sociales. Qu'on en finisse avec ses conflits entre "cousins", alors que des "Etats continents": Chine, Inde, Brésil sans parler du "monde musulman" s'apprêtent à dominer le monde. Facile à dire, alors que l'Etat Nation "dont le modèle va se propager à travers l'Europe" par les bons soins de la Révolution Française qui institue dans la foulée, par la loi Jourdan le service militaire obligatoire (véritable crime contre l'humanité à mes yeux), qui permettra les guerres fraîches et joyeuses pendant 2 siècles, dont 2 mondiales (merci la Patrie !). Pour les anti anglo-saxons, très majoritaires en France, je fais remarquer que l'Angleterre et les USA "répugnent à la mobilisation générale" préférant l'armée de métier (adoptée enfin en France par Chirac). C'est si vrai que les convois de Mourmansk avaient des équipages de navires marchands volontaires et non réquisitionnés qui représentés par les syndicats, se faisaient grassement rémunérer pour les risques énormes encourus. L'Europe sera ce que les Nations qui la constituent veulent bien lui déléguer, c'est à dire pas grand chose connaissant le chauvinisme souverainiste des gouvernants en place et notamment français où de gauche à droite on consent à la rigueur de créer une "Europe des Nations". Or une Europe efficace ne peut qu'exister qu'en système Fédéral type USA ou Allemand avec son Président, son gouvernement, son Assemblée (multi) nationale (Bundestag ou Congrès), son Sénat (Bundesrat) et de préférence non pas "Europe des Nations", mais "des Peuples et/ou des Régions" si l'on veut surmonter les problèmes genre Kosovo, Pays Basque, Catalogne, Ecosse, Flamands. Je me risque parfois à proposer cette solution sur les blogs nationaux, ce qui me vaut des quolibets ou pire...de l'indifférence car cette conception (comme autonomie, dévolution, subsidiarité...) est incompréhensible pour un français.
Le chauvinisme national a encore de bons jours devant lui !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.