La réserve parlementaire 2015 de vos députés en interactif sur ABP
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 1/03/16 13:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour la 3e année consécutive, l'Assemblée nationale, selon sa propre loi, a rendu publics les montants que les députés ont distribués à la société civile pour l'année 2015 via le système intitulé réserve parlementaire.

La réserve parlementaire est l'une des plus belles cagnottes de la République. Ce sont 81,2 M€ de subventions que les députés se sont partagés en 2015 pour financer des projets comme bon leur semble.

A noter encore une fois le canal, qui a la faveur des députés-maires, vers les caisses de leurs mairies -- ce qui permet de garder une opacité quant au destinataire final de la subvention.

Vous avez loupé la distribution 2014 ? (voir le site)

On ne peut pas aussi ne pas réaliser le rôle subtil de cette cagnotte. Il permet de conserver le système, unique en Europe, et une tare pour un système démocratique, du cumul des mandats -- dont une des conséquences néfastes est l'absentéisme des députés dans l'hémicycle. En effet, vu les avantages évidents, les Français adorent avoir un député-maire ou un sénateur-maire car ceux-ci ont les moyens d'assurer la soupe.On appelle cela aussi le clientélisme. Le système du cumul est donc verrouillé, à la base, par les électeurs eux-mêmes et les bonnes soupes chaudes de la République.

Trouvez où votre député a distribué sa cagnotte parlementaire.

Liste de vos députés :

Note : ce système marche pour la totalité des élus en France et outre-mer

COTES D'ARMOR

Mme Corinne Erhel

Mme Viviane Le Dissez

M. Marc Le Fur

Mme Annie Le Houerou

M. Michel Lesage

FINISTÈRE

Mme Patricia Adam

M. Jean-Luc Bleunven

M. Gwenegan Bui

M. Richard Ferrand

Mme Chantal Guittet

M. Gilbert Le Bris

Mme Annick Le Loch

Mme Marie-Thérèse Le Roy

ILLE-ET-VILAINE

M. François André

Mme Nathalie Appéré

M. Thierry Benoit

Mme Marie-Anne Chapdelaine

Mme Isabelle Le Callennec

M. Gilles Lurton

M. Jean-René Marsac

M. Marcel Rogemont

MORBIHAN

M. Philippe Le Ray

M. Jean-Pierre Le Roch

M. Paul Molac

M. Philippe Noguès

M. Hervé Pellois

M. Gwendal Rouillard

LOIRE-ATLANTIQUE

M. Jean-Marc Ayrault

Mme Marie-Odile Bouillé

Mme Marie-Françoise Clergeau

M. Yves Daniel

Mme Sophie Errante

M. Michel Ménard

M. Christophe Priou

Mme Monique Rabin

M. Dominique Raimbourg

M. François de Rugy

Les 15 plus grosses subventions en Bretagne

1 115 00.00 pour L'Hermitage (construction d'un complexe

de tennis inter-communal) de Marcel ROGEMONT (Ille-et-Vilaine)

100 000.00 pour NANTES (Réfection du terrain synthétique Stade Audubon) de Marie-Françoise CLERGEAU (Loire-Atlantique)

95 000.00 pour ESCALADE ENTREPRISES (Dispositif de raccrochage scolaire et d'insertion professionnelle) de Dominique RAIMBOURG (Loire-Atlantique)

55 000.00 pour l'UNION SPORTIVE CONCARNOISE (aménagement pour un terrain sportif) de Gilbert LE BRIS (Finistère)

50 000.00 Association pour la Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et des Adultes du Finistère Investissement-Equipement (projet immobilier) de Patricia ADAM (Finistère)

49 000.00 pour la Commune de POULDREUZIC (construction d'une nouvelle école publique) de Annick LE LOCH (Finistère)

36 000.00 pour la Commune CASSON AMENAGEMENTS DU BOURG de Michel MÉNARD (Loire-Atlantique)

35 500.00 pour la Commune LES TOUCHES REFECTION SALLE POLYVALENTE de Michel MÉNARD (Loire-Atlantique)

32 500.00 pour Chatelaudren (Aménagement abords Petit Echo de la Mode Michel) de Michel LESAGE (Côtes-d'Armor)

30 000.00 pour Le Temple de Bretagne (réfection du réseau d’eaux pluviales et aménagement de voirie Impasse des Cotisseaux) de Jean-Marc AYRAULT (Loire-Atlantique)

30000.00 pour Savenay (Extension de l'école primaire Robert Desnos) de Marie-Odile BOUILLÉ (Loire-Atlantique)

30000.00 pour la COMMUNE DE TREFFIEUX (Création d'une école élémentaire publique) de Yves DANIEL (Loire-Atlantique)

30000.00 pour le Syndicat intercommunal Triskol (aménagements extérieurs du groupe scolaire de Prat) de Corinne ERHEL (Côtes-d'Armor)

30000.00 pour la Société Nationale de Sauvetage en Mer (Fonctionnement) de Gilles LURTON (Ille-et-Vilaine)

30000.00 pour Quimper (aménagement de voirie de la rue de la Providence ) de Jean-JACQUES URVOAS (Finistère)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1186 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 4 commentaires
Lucien Le Mahre
2016-03-02 10:30:46
Comme le souligne l'article, le "cumul des mandats" a en effet pour conséquences directes :
"l'absentéisme" qui prive les électeurs des voix de leurs "représentants" aux diverses Assemblées s'étageant de la Commune à l'Union Européenne et le "clientélisme" qui aide les bénéficiaires. tout en les domestiquant peu ou prou.
Le tout en bloquant la montée aux responsabilités politiques des plus jeunes, verrouillant de ce fait les emplois et le renouveau qui vont généralement avec.
Enfin, bouquet final au sommet de la charpente, il reconstitue, chez les plus ambitieux et les plus persistants, un système de "hobereaux élus" ou de "barons locaux" qui, cumulant les casquettes et donc les pouvoirs, finissent par faire la pluie et le beau temps partout dans "leur" fief ainsi que dans leur rôle d'interface avec Versailles. Souvent, c'est malheureusement exact, à la satisfaction de leurs électeurs qui n'y voient que leurs intérêts directs et même si des freins empêchent depuis quelques temps les dérives les plus bananières du passé.
C'est, sous couvert des prestiges d'une République idéale (Liberté Egalité Fraternité ), une déviation supplémentaire des "usages démocratiques" tels que généralement admis, provoquant l'étonnement, voir le mépris de nos voisins plus vertueux, notamment nord-européens. (85% de cumulards chez les Parlementaires français, 15% chez leurs homologues allemands).
Et encore, nos voisins nordistes qui sont sanctionnés pour un ticket de bus non justifié, ne sont-ils sans doute pas renseignés sur "l'infamie démocratique" subie par l'électeur breton il y a peu, assistant médusé au vote sur ordre de ses supposés "délégués élus" du parti majoritaire, CONTRE ses espoirs naturels de retour au bercail - sur référendum - d'un département autoritairement soustrait à sa Région historique, transformant ainsi l'avocat en procureur.
Une telle "inversion du pacte démocratique" contribue à l'éloignement des esprits échaudés de la prétention du système à la "représentativité" du peuple. Aussi, quelles que soient les avancées souhaitables en matière de démocratie territoriale (B5, Parlement, Autonomie financière et fiscale etc...) on n'évoluera pas véritablement en Bretagne (et en France) sans retour aux saines pratiques démocratiques, car cela va de pair.
A ce sujet le Pays Basque Espagnol où, sauf erreur de ma part, tout cumul fut banni dès l'origine de la Généralité autonome (y compris celui de leader de Parti politique avec tout poste d'élu), nous offre une belle piste d'approche même si nous en sommes encore très loin. Mais évidemment, elle présente aux yeux des appareils politiques l'inconvénient majeur de tuer "la poule aux oeufs d'or", volatile magique qu'on s'efforce de confondre avec les ors de la République.
Dans le même ordre d'idées, s'agissant de la "Réserve parlementaire" en question, difficile de voir ce que le député, dont le rôle est législatif, peut avoir à faire avec la distribution aléatoire des subsides mis à sa disposition.
(0) 
jean louis le corre
2016-03-02 14:22:50
Merci, tres interressant, mais n'oubliez pas les reserves parlementaires de nos TRES CHERS sénateurs,là le copinage marche a fond aussi
(0) 
Limpro Lautrepas
2016-03-06 01:11:39
Bonsoir,
Il nous reste aussi parfois à louer ceux qui le font avec intelligence. J'ai à travers une association postuler pour la réserve parlementaire de Jean Luc Bleuven, député de la circonscription dont l'association dépend. Avec transparence il réparti la somme depuis son élection entre deux types de récipiendaires... D'un côté les collectivités, de l'autre des associations ayant une vocation d'aide au sens large du terme.
Il a donc créer un jury évaluant les projets, et il a réuni tous les candidats lors d'une soirée pour annoncer les projets retenus et qui touche une aide. Nous n'avons pas été de ceux retenus, cette rencontre nous a permis de lui parler de notre projet, et de faire connaissance, c'était la première fois que nous postulions. Alors malheureusement c'est une cagnotte pas toujours clair, mais quand c'est fait de cette façon il faut aussi le dire.
(0) 
le webmaster
2016-03-08 14:08:03
test test test
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.