La République de Catalogne : 90% des votants disent OUI
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 2/10/17 8:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
43167_1.png
Le premier des 100 drapeaux d'une nouvelle Europe

Le gouvernement de la Catalogne a annoncé cette nuit que le OUI pour l'indépendance l'avait emporté par 90% et que le taux de participation était de 42,3%. Malgré les violences exercées par la Garde Civile et la police nationale espagnole, 2,26 millions de Catalans ont bravé la pluie et surtout le danger d'être matraqués ou atteints par des balles de caoutchouc pour glisser un bulletin de vote dans les urnes répondant à la question "Voulez-vous que la Catalogne devienne un Etat indépendant sous forme de République ?"

Pour la première fois dans l'Histoire, le monde entier a pu assister en direct grâce aux réseaux sociaux, ce dimanche 1er octobre 2017, à la (re)naissance d'une nation. Ces moments historiques rares existent quand une grande partie d'un peuple défie les balles, les baïonnettes, ou les matraques au nom de sa liberté. Hier, la fameuse phrase sud-américaine qui accompagne toute révolution "el pueblo unido jamas sera vencido" s'est encore révélée vraie.

Selon la loi promulguée par la Généralitat le mois dernier, qui l'autorise à promulguer l'indépendance dans les 48 heures suivant une victoire du OUI au référendum, celle-ci devrait être proclamée demain mardi alors qu'une grève générale est prévue afin de protester contre les violences et l'obstination du gouvernement espagnol.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 8 commentaires
Yannig Coraud
2017-10-02 09:24:04
Mille félicitations au Peuple Catalan
Quelle fierté ressentent aujourd'hui les Peuples Démocrates dont le notre le Peuple Breton
Quelle honte pour les anciens états européens dont la France qui ont souillés la noble cause de la Liberté
Que Vive à jamais le Monde Libre et Démocratique
N'oublions pas les Kurdes
(0) 
Jacques
2017-10-02 10:34:38
Et ben oui, les Catalans semblent se débrouiller sans les Bretons pour les soutenir.... qui en Bretagne pourrait le croire?
Voir cet interview dans Breizh-Info, d'un ancien du CELIB : (voir le site)
La conclusion est : « Le mouvement breton actuel préfère se raconter des histoires plutôt que de faire l’Histoire »
Mon dieu que c'est vrai....
Mon dieu que nous sommes totalement à l'inverse du Mouvement Catalan...
Nous préférons soutenir que de suivre l'exemple....!
PS : @ Philippe : La nation Catalane existait déjà avant ce référendum....
C'est le droit de cette nation à l'indépendance et à l'exercice de son droit total à l'autodétermination qui renait...!
(0) 
bernard Guyader
2017-10-02 11:44:36
Bon dia ..ce commentaire est incomplet si on ne précise pas que 700 000 bulletins " tirés" par les forces de l'ordre du gouvernement espagnol ( le matin du 01/10) n'ont pu être comptabilisés. Il suffit pour les savants ( nombreux en Bretagne) de faire le bon compte.Bernard Guyader
(0) 
Loïc. L
2017-10-02 22:24:34
@ Yannig Coraud
"Quelle honte pour les anciens états européens dont la France qui ont souillés la noble cause de la Liberté"
OUI, et il faut croire qu'un renouveau démocratique en Europe pourrait venir des nations actuellement sans état ou autonomes, la Catalogne en tête de liste, sans doute à venir l'Écosse. Malheureusement pas encore pour la Bretagne.
La Catalogne peut changer une chose, capitale, faire comprendre aux habitants de ces nations sans états qu'il est tout à fait possible de sortir de la tutelle de la nation dominante.
Il faut d'abord être libre dans sa tête avant de pouvoir envisager de s'affranchir en tant que communauté.
Reste à voir la position qu'adoptera le conseil de l'Europe ce mercredi...
(0) 
Julien Rocques
2017-10-03 18:42:32
Il est curieux de constater que les états européens et les autorités dites de Bruxelles, n'ont eu de cesse, disons, dans les vingt dernières années, d'encourager, de faciliter et de promouvoir la division de l'Europe en micro-états. Il suffit de se référer à ce qui s'est passé en Yougoslavie : créations de la Slovénie, de la Croatie, de la Bosnie, de la Serbie, celle-ci divisée à son tour en : Kosovo et Monténégro. La Tchécoslovaquie divisée également en deux états : République Tchèque et Slovaquie. Et j'en oublie sûrement. Aujourd'hui l'Europe s'oppose à la partition de l'Espagne comme elle va s'opposer à la partition éventuelle de la Grande Bretagne (Ecosse).... Bien curieux cette façon de concevoir la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes à géométrie variable émanant des puissants de l'Europe !
(0) 
spered dieub
2017-10-03 20:50:34
Exact Julien .Seulement toutes les entités qui revendiquent leur émancipation ,même réunies et solidaires sont dans un rapport de force défavorable sur le plan européen voir mondial face aux grandes et moyennes puissances plus ou moins solidaire par rapport au risque de leur démembrement .Pour tenter de l'atténuer il faudrait essayé se solidariser les petits pays ,bon début avec la Belgique grâce au wallon Charles Michel ,une fois n'est pas coutume il est appuyé par les flamands Si l'on regrouperait d'autres pays comme le Danemark la Finlande le Portugal l'Autriche ,les pays baltes et j'en passe cela équilibrerait un peu la situation à ce niveau. Compte tenu du brexit stratégiquement on pourrait espérer sans se faire trop d'illusions , un certain soutien de l'Angleterre vu qu'elle s'est comportée de manière un peu plus démocratique par rapport à l'Ecosse,cela lui permettrait de rompre un éventuel isolement à venir sur la scène européenne .La Californie revendique de plus en plus l'indépendance aussi surtout depuis l'élection de Trump son appui pourrait également compter .
(0) 
Icaro
2017-10-04 10:01:55
@ Julien Rocques
L'Europe ne s'oppose à rien du tout : elle dit faire confiance à Rajoy dans le respect de la Constitution espagnole tout en ajoutant qu'il fallait aussi respecter les droits fondamentaux des citoyens qui y sont inscrits. L'ONU, quant à elle, dénonce les actes de violence.
L'intérêt du pouvoir global (incarné par l'Europe et l'ONU) est dans le conflit entre Etat-nation et indépendantistes. Il va laisser l'Espagne se radicaliser et endosser le rôle du l'Etat fasciste puis interviendra au nom des "droits de l'homme" pour libérer la Catalans... comme il l'a fait en Yougoslavie et tente de la faire au Moyen-Orient.
Mon opinion est que Rajoy (comme Macron) sont des globalistes chargés de conduire les Etats nations à leur perte car ils représentent le seul obstacle sérieux à la mise en place de la gouvernance globale.
Le mondialisme est-il vraiment l'allié des peuples ? Ca reste à prouver, et la participation, relativement faible, des Catalans au référendum montre une certaine méfiance face à cet "indépendantisme" qui se soumet volontiers aux conditions de la gouvernance globale.
(0) 
spered dieub
2017-10-04 18:24:16
Icaro vous relayez les théories complotistes qui sont très clivantes et restent à prouver objectivement ,Cela rejoint les prophéties de la fin des temps avec l'arrivée de l'antechrist .Il y a beaucoup de versions dans ce domaine si on recherche rien que sur internet .,Vu la montée des périls une conflagration mondiale n'est pas exclue il suffit d'un tir accidentel ,mais peut t-on vivre en permanence avec des idées noires,qui nous détournent des véritables combats à mener pour la Bretagne entre autres .?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.