La région Pays de la Loire vote près d'un million d'euros à France 3
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 7/02/13 11:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La majorité de gauche du conseil régional des Pays de la Loire a fait adopter une subvention de 300 000 euros annuels sur trois ans, soit 900 000 euros, au profit de France 3 Pays de la Loire instaurant ainsi une taxe audio-visuelle régionale selon l'expression d'un membre de l'opposition. L'association 44Breizh qui milite pour la réunification de la Bretagne affirme, quant à elle, que le but est de s'assurer que le projet de la région Bretagne et des salariés de cette chaîne de developper un vrai France 3 Bretagne sur les 5 départements ne puisse aboutir.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
Ar Vran
2013-02-07 12:29:55
Pas forcément. Si la région Bretagne ose et les associations pour une chaîne locale bretonne portées par le personnel de France Télévision mobilisent, la région Pays de la Loire aura perdu 900 000 euros.
continuons donc la mobilisation et que chacun qui se sente concerner signe la pétition
(0) 
Emilie Le Berre
2013-02-07 20:23:25
N'osera jamais. On ne fait que réagir aux coups qui nous sont portés. Il n'y a pas de vision sur du plus long terme.
(0) 
jp gaudin
2013-02-09 12:19:40
j p gaudin @ e le berre les coups c est nous qui les prenons nous les bretons du 44 par le bias de millions d euros gaspilles par auxiette et sa bande de petainiste
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.