La Région accorde 405 000 euros à trois entreprises innovantes
Communiqué de presse de Conseil Régional de Bretagne

Publié le 2/10/06 14:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Economie : Stimuler et soutenir l’innovation

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

La Région accorde 405 000 € à trois entreprises innovantes

Se lancer dans des projets innovants ou mettre en place un nouveau service, sont parfois des projets difficiles à mener pour les entreprises. La Région, soucieuse du développement de la Bretagne, veille au renouvellement de son tissu économique et encourage l’émergence de projets innovants. Elle vient notamment d’accorder 405 000 € à trois entreprises bretonnes pour leur démarche innovante.

300 000 € pour le nouveau modem radio de SAS Advanten

SAS Advanten est une entreprise rennaise de 9 personnes qui conçoit et réalise des systèmes de transmission radio mobiles à haut débit utilisés dans le domaine ferroviaire, la robotique télé opérée pour des interventions sur des sites dangereux (nucléaire, déminage…) ou encore les aéronefs sans pilotes. La Région lui accorde une avance de 300 000 €, remboursable avec un différé de deux ans, pour son projet de réalisation d’un modem radio qui intègre deux nouvelles technologies majeures pour ce secteur (elles permettent de réduire le poids des équipements embarqués et l’occupation spectrale des liaisons radio). Les performances très élevées ainsi atteintes, placeront SAS Advanten au meilleur niveau de la technologie mondiale.

79 875 € pour la commercialisation des logiciels olfactifs de SAS Exhalia

L’entreprise SAS Exhalia, créée fin 2004 à Saint-Malo, conçoit et propose aux entreprises agro-alimentaires et cosmétiques, des logiciels olfactifs permettant d’ajouter des odeurs aux supports de communication multimédia. SAS Exhalia, leader sur ce marché naissant, réalise la plus grande partie de son chiffre d’affaire au Japon. La Région a décidé de lui accorder une avance de 79 875 € pour l’aider à développer son activité commerciale et ainsi conquérir de nouveaux marchés.

25 000 € pour le nouvel aliment pour porcs de Bio Armor Développement

Avec 11 salariés, l’entreprise Bio Armor Développement (BAD) de Plaintel conçoit, produit et commercialise des produits de nutrition animale, naturels et respectueux de l’environnement. Elle projette de concevoir un nouvel aliment pour les porcs qui permette, grâce à l’introduction d’une bactérie lactique, de réduire les émissions gazeuses (ammoniac) du lisier. La Région qui encourage Bio Armor Développement dans ce projet lui a accordé une subvention de 25 000 €.

(source : commission permanente du 21 septembre 2006)


mailbox
imprimer
logo
Créée en 1982, la Région est encore une jeune collectivité territoriale. Expression d'une décentralisation des pouvoirs de l'État vers des institutions plus proches des réalités du terrain, elle exerce des compétences dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.