La Redadeg, une façon de dire non à la décision du Conseil Constitutionnel ?

-- Politique --

Chronique de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 24/05/21 9:29 -- mis à jour le 24/05/21 09:29
Redadeg, un nerzh divent / La course pour la langue bretonne : le plein d'énergie !
(2281 vues)

Alors que les réseaux sociaux s'agitent en tous sens, en cette période pré-électorale concernant l'interdiction de l'immersion dans les écoles qui la pratiquent depuis cinquante ans au Pays basque, en Bretagne, en Catalogne, en Occitanie, en Alsace, la Redadeg continue sa route.

Personne n'y croyait : règles sanitaires, confinement, ... Et puis, comme toujours, les kilomètres se vendent, l'autorisation de rouler hors couvre-feu, les coureurs, les équipes locales, le SKAR, l'équipe organisatrice, les coureurs, les assos, les écoles, bref tout le monde s'y met, et derrière la caravane du Tour de Bretagne en courant pour la langue bretonne, la Redadeg, les gens courent, chantent, jouent de la cornemuse, renouent les maillons de cette grande chaîne du breton que cent cinquante ans de jacobinisme n'ont pas réussi à faire mourir.

Alors, que va-t-il se passer samedi ? Les appels convergent vers Guingamp, lieu de l'arrivée de la Redadeg, prévu aussi pour une manifestation. Elle risque d'être interdite, car géante. Elle risque d'interpeller les élus, les listes en lice pour les élections. Chacun devra, sur sa page facebook, ses twitts, tous ses messages de fumée électroniques, son journal de campagne, se prononcer, dire pour qui il roule.

Loig Chesnais-Girard, malgré une affiche de campagne qui oublie le breton, s'est déjà prononcé en faveur d'une lutte contre la décision du Conseil Constitutionnel, soutenu par Ana Vari Chapalain. Lena Louarn, vice présidente du Conseil Régional dit dans un message sur fb que la réponse risque d'être "incontrôlable". Les Basques appellent à une révision de la Constitution.

Alors, allez courir, allez soutenir, car hep brezhoneg, Breizh ebet ! Sans la langue bretonne, pas de Bretagne ! Sans ouverture aux langues du monde,sans immersion linguistique précoce, pas de jeunes créatifs capables d'affronter le terrible monde qu'on leur laisse !

Voir aussi :
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante à Quimperlé. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tro Dro Dit. Pages facebook Cent pour un toit, Ermine CRBC, Féa, Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton, 1 500 000 lectures sur l'ABP.
Vos 9 commentaires
penn kaled
Lundi 24 mai 2021

J'avais été un peu surpris par l'euphorie en Bretagne lors du vote de la loi Molac par une grande majorité des députés ,alors que comme on l'a constaté la méfiance devrait être le terme approprié vis à vis des tours de passe passe du pouvoir central ,qui fait d'une pierre plusieurs coups en particulier contre les défenseurs de la Bretagne en ce moment . L'esprit de la scélérate loi contre les séparatismes commence à fonctionner .Et je crains ,mais je souhaite me tromper ,que ce n'est pas finit ,dans la mesure ou les provocations de ce pourvoir francilien en dérive liberticide entrainent des dérapages du coté du mouvement breton ,en particulier samedi à Gwengamp ,violences éventuelles que Blanquer ,Darmanin et compagnie se serviraient pour retourner l'opinion bretonne contre les défenseurs de la langue ,c'est peut être leur objectif .

Eric
Mardi 25 mai 2021

On trouve de plus en plus d'articles , d'émissions en faveur des langues régionales ...
A force de persévérance et d'explications , les positions me semblent bougées certes doucement mais inexorablement ...
Ci-dessous : La dernière émission sur france inter au sujet de la redadeg ( qui aurait pensé cela il y a encore quelques années ) et des langues régionales
(voir le site)

Burban xavier
Mardi 25 mai 2021

beau succès de la "Redadeg" à Ploemeur 56 ce matin , c'est très encourageant de voir des enfants 134 au total nombreux scolarisé(e)s dans la filière "Div Yezh" , c'est remarquable l'implication des parents d'élèves pour l'enseignement du breton sur la commune qui soutient tous les projets en faveur de la langue bretonne !
Si le département du Morbihan augmentait ses participations sur le sujet au mm niveau ce serait formidable car sont bien timides au regard de ce qui est fait dans le Finistère par le Conseil Départemental !

Rafig
Mardi 25 mai 2021

"règles sanitaires, confinement, ... Et puis ..." LA VACCINATION est dispo !
Rappel que sur la vaccination il faut aussi être mobilisé pour que les bretons et les touristes puissent vivre et profiter de la Bretagne, dès cet été !
Seule moyen pour faire descendre la maladie qui paralyse notre économie, nos festivals et qui empêche les locuteurs de parler breton sans masques.
Pour ce sujet, au moins nous avons le moyen de décider de se faire vacciner pour vivre et travailler en Bretagne.
L'excuse de Paris ne teint pas.
Il faut se retrousser les manches et tendre le bras ;-).

André Gilbert
Mardi 25 mai 2021

Monsieur Molac , et les "autres" qu'attendez vous pour saisir le conseil constitutionnel pour faire interdire l'Anglais sur des papiers officiels comme la carte d'identité française .
le français n'est il pas , selon celui-ci la seule langue de la république

Killian Le Tréguer
Mercredi 26 mai 2021

"qu'attendez vous pour saisir le conseil constitutionnel pour faire interdire l'Anglais sur des papiers officiels comme la carte d'identité française"
Vous faites semblant de ne pas comprendre peut-être ??
L'idéologie anti-langue bretonne est la même que celle de l'ouverture des frontières. D'ailleurs, qu'ont fait les révolutionnaires à la fin du XVIIIème siècle si ce n'est d'emblée de sortir des frontières de la France ?

penn kaled
Jeudi 27 mai 2021

Il est nécessaire d'être un peu informé sur la nature des adversaires ,dont Darmanin initiateur de la loi sur les séparatismes , ne pas oublier qu'il remettait en cause les rayons communautaires dans les GMS ,même Ferrand pourtant quelque part jacobin ,l'avait désavoué en affirmant qu'il se rendait dans les rayons de produits bretons .
(voir le site)
(voir le site) .

jakez Lheritier de St Nazer
Jeudi 27 mai 2021

Graves les mots utilisés par les sectaristes républicains et leurs relais en Bretagne et ailleurs..
Identitaires
Communautaires
Pellerin
Séparatistes
A replacer dans les débats actuels :Catalogne,Ecosse,Nouvelle Calédonie,etc.....

Emilie Le Berre
Mercredi 2 juin 2021

Carte d'identité en anglais. Au prochain renouvellement je demanderai ça et partout où cela sera possible.

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.