La Redadeg : c'est parti !
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 5/05/18 0:41 -- mis à jour le 05/05/18 01:32

Le soleil, absent depuis plusieurs jours, a fait son apparition juste à temps pour le départ de la 6e Redadeg place Saint Corentin à Quimper dans une ambiance festive. Sans doute la première fois depuis un siècle que l'on entendait autant parler breton place Saint Corentin.

Le bâton de relai a remonté l'Odet pour débarquer sur les quais de l'ancien port de Quimper où des enfants l'ont amené au départ place Saint-Corentin. Après plusieurs boucles dans Quimper, la course s'est élancée pour 1800 kms. Traversant le pays Glazig, puis le cap Sizun elle sera demain matin dans le Pays bigouden où ABP va courir son kilomètre.

Le concert qui a suivi le départ s'est transformé en fest-noz pour le reste de la nuit pour la plus grande joie des Quimpérois en mal de festivités après un hiver trop long qui s'est prolongé jusqu'à ce matin et que cette Redadeg semble enterrer pour de bon.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.