La Redadeg avec Alan Stivell, Nolwenn Korbell, Goulwena, Denez Prigent...

-- Langues de Bretagne --

Communique de presse
Par Fanny Chauffin

Publié le 6/04/16 22:00 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les clips de la Redadeg foisonnent. Mais regardez-bien ce clip : on y retrouve de nombreuses personnalités qui s'engagent pour cet événement pas tout à fait comme les autres...

La Redadeg est de ces petits miracles qui permettent la revitalisation d'une langue. Inventée au Pays basque, elle a aujourd'hui des petites soeurs en Bretagne, en Irlande, au Pays de Galles...

Le principe est simple : reproduire une chaîne solidaire qui ne doit jamais s'arrêter, relayée nuit et jour, tous les kilomètres, sur 1700 kilomètres par autant de coureurs et accueillie à Pontivy par 1700 sonneurs et musiciens, tel est le pari fou initié par Thierry Sanner et son équipe.

Elle n'est pas aujourd'hui un phénomène de masse, comme chez les voisins basques. Mais tout comme les cinq petits Diwan de 1977 devenus plus de 4000 aujourd'hui, il y a fort à parier que la Redadeg rassemblera cette année encore plus de coureurs, encore plus de mécènes, encore plus de gens qui seront interpellés par des questions toutes simples comme : «vais-je laisser une langue mourir ? Vais-je suivre cette bande de fous dingues qui se battent contre la cocacolonisation du monde, prévue par Pete Seegers ?»...

Voir aussi :
mailbox imprimer