Le 11 novembre 1918, prenait fin la première guerre mondiale.

Ce fut une victoire pour la france mais une défaite pour la Bretagne.

240.000 Bretons sont morts pour un pays qui n'était pas le leur.

Le pourcentage en nombre de victimes par rapport au nombre d'engagés au front a été le plus élevé dans les cinq départements Bretons. Cela, vous le découvrez en cherchant dans les livres d'Histoire. Mais ne comptez pas sur les ouvrages scolaires pour vous l'apprendre. Le révisionisme français est à l'œuvre depuis des siècles.

La France n'a pas eu de scrupules à faire massacrer les fantassins Bretons entre 1914 et 1918.

Elle n'a pas non plus hésité à engager en 1944 ses troupes coloniales à MonteCassino, où les tirailleurs nord Africains se firent décimer pour prendre cette place forte. La france n'a pas hésité à faire combattre puis à abandonner le peuple Hmong et toutes les populations qu'elle a manipulé en Indochine. La France a sciemment laissé plus de 100.000 Algériens, qui lui avaient fait confiance, se faire exterminer en 1962, après les avoir froidement abandonnés.

C'est cela la France : la lâcheté, la trahison et le mépris pour ses supplétifs coloniaux dont nous faisions partie.

Que reposent en paix nos ancêtres Bretons massacrés pour la France coloniale et impérialiste.

Vive la Bretagne libre. Bevet Breizh Dieub.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer