La Poste annonce officiellement le premier jour du timbre Anne de Bretagne à Nantes
Communiqué de presse de Maryvonne Cadiou

Publié le 10/01/14 23:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
32536_3.jpg
Le cachet d'oblitération premier jour dû à Claude Perchat.

Une conférence de presse donnée dans une petite salle du château (celle réservée à l'accueil des groupes, mal éclairée et pleine de résonances) présenta mardi dernier les actions de La Poste lors de l'émission du premier timbre poste Anne de Bretagne en France (1).

Madame Sabine Gautreau, chargée de la philatélie à La Poste, précisa que c'est grâce à une demande de 2009 d'un particulier du Loir-et-Cher appuyée par les membres de la noblesse bretonne (voir le site) (2) que La Poste a réalisé ce timbre (3).

La vente avec oblitération premier jour se tiendra au château des ducs de Bretagne à Nantes, dans la “Salle aux trois cheminées” située à droite dans la cour. Les 11 et 12 janvier de 10 h à 18 h ( voir l'article )

Les visiteurs pourront profiter d'une exposition spéciale, ludique, générique, pour tous, avec des images en 3D à regarder avec des lunettes spéciales fournies.

Un panneau à trous permettra aux visiteurs de se faire photographier en costumes d'époque (ph. 6).

Une dame en robe rouge, immobile, figurera Anne de Bretagne. La robe, celle du timbre, a été créée par une dame passionnée d'Anne de Bretagne, récemment décédée.

Le timbre sera vendu dans certains bureaux de poste à partir du 13 janvier 2014, par correspondance à P hil [at] poste service clients et sur le site Internet www.laposte.fr/timbres .

Service clients : Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 Périgueux Cedex 09. Voir la page du portail du timbre pour informations complémentaires.

ABP transformant automatiquement les arrobases en [at], le lien url du portail du timbre, qui en contient un, est cassé. Il faut, pour l'ouvrir copier dans votre navigateur la première partie qui est ://ww.leportaildutimbre.fr/af/laposte/actualites/phil mais, attention, avec http devant et les trois w, puis faire le a de arrobase et copier à la suite newsAffichageArticle.do?articleOID=541155

Monsieur Maurice Delavaud, trésorier de l'amicale philatélique L'Ancre (4) en l'absence du président Pierre Vincent, a décrit en détails les souvenirs philatéliques vendus lors des deux jours (voir le site)

La tapisserie disparue dans les flammes

Maurice Delavaud nota que sur la carte Anne de Bretagne dans la cour du château ainsi que sur l'encart en tirage limité et numéroté est reproduite une partie de la tapisserie qui se trouvait au Parlement de Bretagne à Rennes.

Elle avait été sauvée des flammes lors de l'incendie du 5 février 1994, mais a ensuite irrémédiablement disparu lors de l'incendie de l'atelier de restauration... (5). Elle était dans la Grand Chambre. C'était une tapisserie des Gobelins qui représentait la rencontre d'Anne de Bretagne et de Charles VIII avant leur mariage au château de Langeais en 1491, comme attesté sur la carte postale (ph. 11).

Hommes et femmes célèbres des Pays de la Loire ?

Une remarque dans la salle " J'espère que ce timbre ne se retrouvera pas un jour dans un carnet spécial ou un collector des Pays de Loire des Hommes et femmes célèbres des Pays de la Loire, ce serait une aberration... Ils sont spécialistes de la récupération, avec pour exemple le paquebot Normandie construit avant la guerre à Saint-Nazaire..." n'obtint ni commentaires ni réponse.

Notes

(1) En effet, le premier timbre poste Anne de Bretagne au monde fut celui émis par l'émirat d'Ajman (ph. 13) ( voir l'article ) comme l'écrivait Philippe Argouarch en 2006, relatant les demandes faites à La Poste depuis... 1975 !

(2) Le site Tudjentil Breizh précise la date d'émission de ce premier timbre : 1972.

(3) La Poste précise bien que ce timbre est tiré à un million et demi d'exemplaires. Ne connaissant pas les tirages habituels de timbres spéciaux, mais sachant qu'il y a environ 5 millions d'habitants en Bretagne et des collectionneurs partout dans le monde...

(4) (voir le site) pour l'histoire de l'amicale dont l'idée est née en 1943.

(5) Dix tapisseries du début du siècle, parmi lesquelles cinq pièces réalisées aux Gobelins pour la Grand Chambre, ont disparu dans l'incendie de l'atelier Bobin en 1997. Cet atelier s'était proposé à titre de mécénat d'assurer en un premier temps leur nettoyage. Leurs cartons ont été récemment retrouvés et stockés à l'atelier de restauration à Rennes. Extrait de (voir le site) d'Amaury de la Pinsonnais sous licence Creative Commons.

Maryvonne Cadiou

Document PDF dossier_presse_anne_de_bretagne_la_poste.pdf Dossier de presse de La Poste décembre 2013. Timbre Anne de Bretagne.. Source : La Poste
Document PDF timbre.pdf L'amicale des philatélistes nantais L'Ancre et le timbre Anne de Bretagne. Premier jour à Nantes les 11 et 12 janvier 2014. Source : Ancre
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1765 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Vos 3 commentaires
Raymond COANTIC
2014-01-13 08:27:31
Ce monsieur DELAVAUD me semble être un philatéliste triste et indigne
lorsqu'il déclare que le graveur du timbre, je cite, " n'est pas Breton, je vous rassure " !
Quelle est son arrière pensée ? Que veut-il dire ?
J'aimerais qu'il nous l'explique .
(0) 
cochet alain
2014-01-13 14:12:15
Ce monsieur DELAVAUD n'est vraisemblablement pas philatéliste
le graveur du timbre est Monsieur Yves BEAUJARD quand à Monsieur Irolla il me semble qu'il est plus dessinateur que graveur
avant de raconter des bêtises il me semble que le mieux serait de se renseigner avant
sans rancune
(0) 
Maryvonne Cadiou
2014-01-13 16:48:34
Monsieur Delavaud est le trésorier de l'Amicale philatéliste nantaise L'Ancre. Il est donc lié aux timbres.
Est-il philatéliste, c'est-à-dire collectionne-t-il lui-même des timbres ?
Nous l'ignorons et ce n'est pas le sujet du commentaire précédent.
D'autre part nous avons tous su que le graveur est Yves Beaujard, que M. Irolla est un dessinateur... Cette bêtise évoquée est donc bien minime. Juste une erreur de mot sur laquelle il n'était pas nécessaire d'ergoter puisque hors-sujet.
Le sujet du commentaire est qu'il a dit « Il n'est pas breton, je vous rassure », sur la video. Sans rancune non plus.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.