LA POLYNESIE RESERVE UN ACCUEIL TRIOMPHAL A RAPHAELA LEGOUVELLO
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 3/11/03 14:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

LA POLYNESIE RESERVE UN ACCUEIL TRIOMPHAL

A RAPHAELA

Ca y est, elle l’a fait, Raphaela Le Gouvello, vient d’accomplir un véritable exploit…unique, un défi que jamais personne n’avait osé jusqu’à présent : défier le Pacifique en planche à voile, elle vient d’y arriver. Elle aura parcourue 4455 milles en 89 jours et 7h au passage de la pointe Venus (pointe Nord à moins de 6 milles de Papeete) ligne d’arrivée officielle à 12h57 heure locale (23h57 heure de Paris).

Une traversée aussi intense que difficile. Un véritable accomplissement qui propulse Raphaëla dans la légende des plus grands aventuriers des temps modernes. Raphaëla est surprise par tant d’honneur, tant d’admiration de la part des Polynésiens. Elle n’a pas encore pris conscience de ce qu’elle vient de réaliser, car jour après jour son aventure s’est construite dans l’humilité et la souffrance, dans la joie simple des beaux paysages et des surfs infinis, dans la douleur et la solitude, dans les rires et les larmes, dans l’amour de sa famille et l’amitié profonde de son entourage.

source: (voir le site)

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.