Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- sommaire -
La nouvelle vague celtique, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?
Difficile de décrypter les cycles de la musique celtique. Alan Stivell, rencontré au moment de la sortie de son album Emerald, nous a livré à son point de vue. Un avant-goût de l'enquête d'armor, bientôt en ligne sur ABP : Où en est la musique bretonne ? Volet 1 publié le samedi 3 juillet : Les arbres qui cachent la forêt
Anne-Edith Poilvet pour Armor Magazine le 1/07/10 14:30

Difficile de décrypter les cycles de la musique celtique. Alan Stivell, rencontré au moment de la sortie de son album Emerald, nous a livré son point de vue. Un avant-goût de l'enquête d'armor, bientôt en ligne sur ABP : Où en est la musique bretonne ? Volet 1 publié le samedi 3 juillet : Les arbres qui cachent la forêt.

« Le premier revival, c'étaient les bagadoù dans les années 50-60 et Glenmor, le premier musicien professionnel. Mes premiers récitals à partir de 1966 ont donné envie à des gens, les futurs Tri Yann, Gilles Servat. En 1972, il y a eu L'Olympia. Le lendemain, tous les Français voulaient devenir bretons. Il y a eu la deuxième vague celtique avec “Again” et “L'Héritage des Celtes”", se souvient Alan Stivell. "Il y aura une grande vague pour 2010. »

« Il est peut-être temps de se demander qui va lancer cette nouvelle vague celtique. Espérons que de très jeunes proposent une musique fédératrice mais sans concession, comme cela a été mon cas», se dit-il. « Ils doivent avoir cette hargne de faire connaître leur musique. »

Reconnaissons à ce monstre sacré d'avoir radicalement modernisé la musique bretonne et celtique par le recours à des instruments amplifiés allant de la guitare basse ou électrique au synthétiseur. Il a saisi très tôt l'importance de la communication : « Je n'étais pas plus riche que les autres. J'ai fait mes petits récitals. J'investissais tout ce que je gagnais dans des affiches ou dans le travail d'une attachée de presse. Si l'on n'entend pas suffisamment parler aujourd'hui des musiciens bretons, c'est peut-être parce que leur effort de communication est insuffisant. »

Propos recueillis par Ronan Le Flécher

article paru dans le magazine armor en avril 2010

Voir aussi :
logo
Magazine indépendant crée par Yann Poilvet en 1969, armor est diffusé depuis plus de 40 ans dans les cinq départements bretons. Dans un constant souci d'objectivité, ce mensuel généraliste donne la parole aux femmes et aux hommes qui font l'Armorique d'aujourd'hui avec la volonté d'affirmer une identité bretonne forte. Direction, rédaction, administration, publicité 7, rue St-Jacques - B.P. 90206 - 22402 Lamballe Cedex. Tél. 02 96 31 20 37 / Fax: 02 96 31 22 12 Courriel: contact(AT)armor-magazine.com
Voir tous les articles de Armor Magazine
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons