Grande tristesse pour les membres de la Mission Bretonne de Paris, et plus généralement tous les bretons d'Ile-de-France : au matin de ce 24 juillet 2009, le Père François Le Quémener, qui a été à la tête de la Mission durant 37 ans, vient de s'éteindre durant son sommeil au presbytère d'Hennebont. Il s'y était retiré depuis 2003 dans une retraite toujours active. Il avait 84 ans.



« Sans lui, la Mission Bretonne aurait cessé d'exister depuis plusieurs décennies. Nous lui devons une très grande reconnaissance ». Pendant de nombreuses années, il a écouté, réconforté et secouru de nombreux bretons et bretonnes que l'émigration avait poussé vers la capitale. On lui doit cet esprit de convivialité, de cordialité, qui règne à la Mission et qui a provoqué, un jour, chez « une fille au langage direct et fruité » : « J'ai fait des boites avant de venir chez vous, mais je n'ai jamais trouvé une boite comme çà ! » . Tous ceux qui l'ont connu se souviendront de son franc-parler, de son humanisme et de son habitude de faire chanter le « Bro gozh » dès qu'il le pouvait. Son militantisme breton alla même jusqu'à accepter d'être témoin de moralité de prisonniers politiques dans les années 70 devant la Cour de Sûreté de l'Etat !



1966-2003
C'est en 1966 que François Le Quémener est désigné par les évêques de Bretagne pour seconder l'abbé Gautier, qui avait fondé la Mission Bretonne en 1947 afin d'accueillir les bretons venant travailler à Paris. Il assure tout d'abord la responsabilité des « jeunes » de 20 à 40 ans mais le profil des deux prêtres est assez différent. Ils cohabitent tant bien que mal car la Mission n'échappe pas aux soubresauts de 1968.

L'année 1970 voit le départ de l'abbé Gautier et le Père le Quémener reste seul maître à bord. Sous son impulsion s'affirment de plus en plus l'identité et la culture bretonnes : les bals font bientôt place aux festoù-noz, la langue et la culture bretonne trouvent leur place. La Mission devient aussi « Ti ar Vretoned ».

En 1975, la Mission Bretonne est obligée de quitter son siège historique de la rue La Quintinie. Le Père Le Quémener met toute son énergie pour trouver des solutions. « Le bateau coule-t'il ? » titre le journal interne de l'époque. L'homme avouera même plus tard qu'il lui arrivait de ne pas en dormir la nuit. Mais son acharnement réussit : il trouve de nouveaux locaux et les crédits nécessaires à leur aménagement : subventions, festoù-deiz, dons et même une souscription à « 10 F la brique » permettent d'aboutir aux locaux actuels de la rue Delambre.

A la fin des années 90, il prépare avec claivoyance son départ en partageant son temps entre la paroisse d'Hennebont et la Mission. Il en quitte la présidence en mai 2003 et est nommé Président d'Honneur.



François Le Quémener est né à Neulliac, près de Pontivy, dans une famille nombreuse d'origine paysanne. Il entre à l'âge de 11 ans au séminaired'Auray et est ordonné prêtre en 1947. Il fut ensuite vicaire à Kervignac et aumônier de la JAC. Alors qu'il se portait volontaire pour un poste de missionnaire, que son évêque, Mgr Broussard, lui proposa une mission évangélique à Paris qui durera donc jusqu'en 2003.

Le Père le Quémener a été lauréat du prix hervé Le Menn délivré par l'Entente Culturelle Bretonne (1995) et décoré du collier de l'Ordre de l'Hermine de l'Institut Culturel de Bretagne (2007).


Les obsèques du Père Le Quemener seront célébrées par l'évêque de Vannes lundi 24 juillet à 14h30 à la Basilique d'Hennebont. A l'orgue, la musicienne et membre de la Mission Bretonne Claude Nadeau interprétera les cantiques bretons préférés du père Le Quémener.



Son dernier éditorial (2003) : « Une page se tourne, la vie continue : nous sommes en marche vers l'Eternelle jeunesse de Dieu, comme j'aime à le dire de plus en plus ! »

Kenavo deoc'h, Francéz Er Hemenér, Person Bretoned Bro Pariz !



Pôle associé Dastum, la Mission Bretonne recherche tout témoignage, document photographique, sonore ou audiovisuel, en particulier du Père Le Quémener. N'hésitez pas à nous contacter au 06 81 45 11 54. Merci.


Mission Bretonne – Ti ar Vretoned – 22, rue Delambre 75014 PARIS 01 43 35 26 41 – (voir le site)

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1576 lectures.
mailbox imprimer
logo
Mission Bretonne - Ti ar Vretoned
Association socio-culturelle depuis 1947
22 rue Delambre 75014 Paris.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.