La lumière des siècles, par Bernard Rio

-- Culture --

Chronique de Maëlig Tredan

Publié le 2/01/21 14:22 -- mis à jour le 02/01/21 19:46
51446_1.jpg
"La lumière des siècles", première de couverture, Coop Breizh

Lire l’histoire de Bretagne au travers des vitraux… Il fallait y penser. Et c’est sans surprise le spécialiste du genre, Bernard Rio, qui s’est attelé à la tâche. Après « Le livre des saints bretons » , ou encore « Le cul bénit – amour sacré et passion profanes » , l’auteur nous emmène d’églises en chapelles à la découverte de ces fresques lumineuses.

Formidables supports d’illustrations, les vitraux bretons recèlent des merveilles pour tout visiteur curieux et attentif. On y lira bien sûr les histoires des saints, dont la vie « s’apparente à un roman d’aventure » (Bernard Rio), mais également des scènes correspondant aux évènements politiques majeurs (guerres, couronnements, épidémies…), sans bien sûr oublier les évocations à la riche mythologie celtique. Saints sauroctones, dompteurs de dragons et de vouivres, fée Mélusine ou avatar de la déesse mère à l'allure de sirène serpentine, cycle du Graal, et bien d'autres preuves du syncrétisme précieux et unique de Bretagne sont ici passées à la loupe par Bernard Rio.

Et ce besoin de raconter l’Histoire de cette manière se poursuit encore aujourd’hui : particulièrement touchés en 14-18 (un Breton mort sur douze habitants, contre un Français sur vingt-huit), ainsi que lors des bombardements anglo-américains de la seconde Guerre Mondiale, les Bretons ont largement représenté ces terribles scènes dans leurs églises.

L’excellent travail d’Olwenn Manac’h, graphiste du livre, sublime les couleurs, les motifs et les reliefs, accompagnant à merveille un texte référencé et précis. Un très bel ouvrage à découvrir !

Voir aussi :
mailbox imprimer
Rédactrice pour ABP
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.