Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
La Loire-Atlantique s'ancre en Bretagne : bravo
La Loire-Atlantique s'ancre en Bretagne : bravo ! Mais nous attendions aussi « Bretagne International ». Les Bretons informés savaient que ce samedi 17 juin était une date importante pour la réunion à Nantes de la Commission mixte Bretagne/Loire-Atlantique qui devait à cette occasion entériner plusieurs propositions de coopération comme la réunification de la Bretagne historique et culturelle au sein du Comité régional du Tourisme, avec des projets concrets.
Yves Lainé pour Institut Culturel de Bretagne (Section Droits et Institutions) le 18/06/06 16:32

Photo : Le gwenn ha du flotte sur l'hôtel du département à Nantes

La Loire-Atlantique s'ancre en Bretagne : bravo !

Mais nous attendions aussi « BRETAGNE INTERNATIONAL »

Les Bretons informés savaient que ce samedi 17 juin était une date importante pour la réunion à Nantes de la Commission mixte Bretagne/Loire-Atlantique qui devait à cette occasion entériner plusieurs propositions de coopération : il s’agit rappelons-le des domaines suivants :
-Tourisme : réunification de la Bretagne historique et culturelle au sein du Comité régional du Tourisme, avec des projets concrets.
-Culture et sports : participation de « 44 » au Stand Bretagne du Midem, à l’Office de la Langue Bretonne
– Bretagne réunie, aux jeux nautiques de Falmouth, tour de Bretagne cycliste, etc…
-Techniques au service de la culture : « Arc’antique » Conservation et patrimoine ; archéologie marine.

Nous devons chaudement féliciter les deux présidents, Le Drian et Mareschal pour ces avancées. Nul doute qu’un communiqué plus complet a été diffusé à l’issue de la réunion de cette commission. Pourtant nous notons un dossier qui avait, nous le savons, recueilli l’intérêt du président du Conseil général de la Loire-Atlantique, et qui semble avoir échappé de l’ordre du jour. Peut-être n’est-il pas mûr… nous voudrions être sûrs qu’il n’est pas enterré.

Il nous faut pour cela revenir quelques mois en arrière, lors de la première réunion de la Commission Mixte. M. Mareschal avait fait état de son intérêt pour la structure en question, ce qui n’avait pas manqué de faire monter au créneau M. Auxiette, président des « Pays de la Loire » qui avait lancé quelque chose comme : « La Loire-Atlantique devra clarifier sa position ; je me demande si elle est bien cohérente avec son appartenance aux Pays de la Loire… »


1. Qu’est-ce que « Bretagne International » ?

Le lecteur de Loire Atlantique aurait de la peine à le savoir car, à défaut d’acheter une édition « Bretagne » de son quotidien, (à Nantes 2 sites : la Gare et la Maison de la Presse) il n’aura jamais entendu parler de cette structure d’un « autre monde ». En deux mots « B.I » a succédé, depuis fin 2003, à la M.I.R.C.E.B (Mission Régionale de Coordination du Commerce extérieur Breton) qui existait sous une forme moins tonique depuis 1983. Elle est née d’une attente des entreprises ainsi que de la volonté du Conseil régional ( 80 % du financement), et de la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie. S’il existe dans la plupart des régions de France d’autres structures d’appui à l’International, Bretagne International est originale notamment par ses méthodes de travail et la qualité de l’appui qui se décline avec des relais à l’étranger. (voir le site)

2. Pourquoi la Loire-Atlantique a-t-elle intérêt à placer sa promotion internationale sous le chapeau « Bretagne » ?

Simple raisonnement de marketing du chef d’entreprise, de confiance en la structure de promotion et d’action. L’argumentaire n’est pas difficile à intégrer : « La référence Bretagne est de plus en plus appréciable pour l'entreprise ». C’est aussi une rare référence régionale polyvalente, car son image n’est pas liée à un alcool ou à un vin ou à un produit de luxe. (ex. Champagne, Bourgogne… ou Paris).


Les entreprises de Loire Atlantique travaillant à l’International sont en position de choix entre une image portée par la Bretagne et celle des « Pays de la Loire » ; s’ils veulent gagner, ils se doivent de choisir, comme partenaire de leurs efforts, la région :

1. La plus entreprenante possible, celle qui leur propose sa solidarité pour réussir ;
2. Celle qui leur offre son attractivité ;
3. Celle qui dispose d’un projet régional abouti, d’une dynamique qu’on a intérêt à rejoindre ;
4. Celle qui a déjà lancé un projet devenu européen : l’Arc Atlantique ;
5. Qui offre le « plus » sociologique d’une culture originale ;
6. Qui en a déjà tenté d’autres ;
7. Qui utilise le meilleur outil concret face à la globalisation des marchés : sa diaspora.

Au nom de quoi l’image d’une région clairement « insuffisante », «non-pertinente » et peu lisible à l’international comme les Pays de Loire devrait-elle être imposée à nos entreprises ?

Ces éléments expliquent pourquoi, dans « Produit en Bretagne», structure différente de Bretagne International, dont la philosophie s’exprime par la devise « des valeurs à partager », et dont l’objectif est de concourir au développement de l’emploi en Bretagne, une quinzaine d’entreprises, industriels, distributeurs de Loire-Atlantique sont déjà présents. Cette organisation non subventionnée n’est pas désintéressée. (voir le site)

C’est l’intérêt de notre département de rejoindre et travailler dans « Bretagne International ». Le président Mareschal a compris ceci : « Même si la Loire-Atlantique n’était pas bretonne d’histoire et de culture, son intérêt seul lui dicterait de rejoindre un bloc économique aussi dynamique. Dieu merci les entreprises jouissent encore d’une certaine liberté d’action !»

Yves Lainé

18 Juin 2006

Cet article a fait l'objet de 2157 lectures.
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Voir tous les articles de Institut Culturel de Bretagne (Section Droits et Institutions)
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons