La Loire-Atlantique et la Bretagne seront-elles bientôt réunies ?

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 9/02/21 11:06 -- mis à jour le 09/02/21 11:06

Comme d'habitude, la réunification bretonne fait la une de beaucoup de médias !

.

On sent que les élections arrivent !!!

Nouveau tournant dans le débat sur la Bretagne à cinq départements. Ces derniers jours, la politique s'en mêle. Ce lundi soir, en conseil municipal,...Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1

Vos commentaires :

Lucien Le Mahre
Mardi 9 février 2021

Une pétition d’élus pour la Réunif, le «Gwenn ha du» hissé sur la mairie de Nantes, la plaque Breizh=5 apposée au fronton de l’Hôtel de Région : on perçoit tous dans ce tir groupé l’approche des Régionales.

Car tout ceci est fort bien, mais - chat échaudé craignant l’eau froide et les faux-semblants - quelles sont les réalités tangibles sous cet exaltant déploiement de ferveur unificatrice ?

Les Etats-majors des partis politiques des 120 élus ont-ils donc à présent tous inscrit la Réunif à leur programme d’action, avec la ferme volonté de dépasser le stade des postures et des belles promesses ?

On n’en a pas le moindre écho.

Même question pour le drapeau breton à Nantes : dans la mesure où le Maire ne s’engage pas dans l’action correspondant à cet affichage, cela ne serait pas plutôt un alibi facile pour capter le potentiel politique inquiétant révélé par les 105 000 signatures, le tout sans rien changer au cap anti-réunif ?

On n’en a pas le moindre indice.

Enfin, interrogation identique pour les Conseillers Régionaux : la jolie plaque B5 signifie-t’elle que les instances des différents partis politiques, auxquels ces élus obéissent au doigt et à l’oeil, se sont réconciliées sur le mode chevaleresque dans le but de pourfendre la criante injustice territoriale faite à la Bretagne et aux Bretons ?

On n’a pas encore eu vent ni d’une telle démarche ni d’un telle émouvante unanimité …

Philippe Lainé
Mardi 9 février 2021

Combien de manifs, de pétitions, de sondages en faveur de la réunification, combien de fois l’espoir déçu? La mascarade du découpage des régions bâclé à la va-vite par Hollande, Ayrault et Le Drian ( qui ose dire qu’il a sauvé La Bretagne). Dernier espoir en date, les 105 000 signatures qui végètent dans le font d’un tiroir. Les régionales approchent, affolement dans les bureaux de campagne, les sympathisants à la réunification pèsent lourd, on ressort Gwen ha du , carte historique, on étudie, on s’étonne, on promet La Reunification! Et dans 6 mois, réflexion, études, silence et oubli... Les politicards n’écoutent pas le peuple pire, le méprise. Ils s'étonnent, s’offusquent du nombre d’abstentionnistes, craignent les extrêmes ( ou extrémistes). Cette fois encore, allez-vous nous prendre pour des cons???

Petillon p
Mercredi 10 février 2021

Nous n'avons qu'à demander la fusion des 5 départements bretons avec la Normandie ! Après 3 mois d'union nous demanderons le divorce !

Ce sera peut-être plus efficace ! ????

Burban xavier
Jeudi 11 février 2021

les partis politiques nationaux ne sont pas du tout crédible dans cette affaire . Ils s'en foutent complètement.

Les régionales 2022 en Bretagne à 4 , je resterai à la maison tant que la "Bretagne ne sera pas réunifiée et que nous ayons obtenu un statut pour la langue bretonne et le gallo . Je ne me sens aucunement représenté par ce genre de politiciens de carrière et d'appareil ...

Quant aux européenne à la vue de la réponse de la "fameuse "Commisison de Bruxelles" sur le Minority safe Pact et aux élections qualifiée"s d'européenne idem .

Alan-Erwan Coraud
Dimanche 14 février 2021

La Bretagne n'existe que dans son intégrité territoriale. L'amalgame de 4 départements, issus de la révolution française ne peut s'appeler Bretagne. C'est une escroquerie étatique. Région d'État de Rennes serait plus exact ou encore Région Administrative de Rennes.

Michel bernard
Mardi 16 février 2021

D’accord il faut d’abord gagner une majorité en 44 aux cantonales pour faire basculer le 44 et faire la meme chose avec la région pays de Loire et après un vote du 44 et de la region pour valider la sortie du 44 de cette même région après le gouvernement ne pourra qu accepter mais pouvons-nous croire que monsieur le marquis Francois le gallet de Rugy qui est tres imbu de sa personne dit-on aura l’humilité d’abandonner son poste de président une fois élu et ses chers homards ?soyons lucides on ne peut s’allier qu’a des gens sûrs et respectés

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.