La loi du redécoupage territoriale votée définitivement
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 17/12/14 18:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après un repassage au Sénat, la loi du redécoupage des régions, de retour à l'Assemblée nationale, vient d'être adoptée définitivement aujourd'hui, sans changement ou presque, telle que l'avait présentée le gouvernement. 95 voix pour et 56 contre, nous confirme le député Paul Molac qui a encore voté contre. Il y a eu 11 abstentions. Jean-Jacques Urvoas, présent et fidèle a ses reniements a voté pour. A noter que Le Fur et Priou étaient absents.

Ce mercredi 17 décembre restera une date importante dans l'histoire de Bretagne, car c'est aujourd'hui qu'une demande pacifique vieille de 50 ans a abouti à un échec cinglant et méprisant, prouvant encore une fois qu'une démocratie ne peut fonctionner équitablement que si les droits des minorités permanentes sont reconnus et inscrits dans les constitutions. Le dictat d'une majorité, qu'elle soit religieuse, ethnique, culturelle ou sociale, aboutit toujours à des conflits violents.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1207 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 20 commentaires
Job LE GAC
2014-12-17 20:47:48
Bravo à Paul Molac ! qui nous a fait une brillante démonstration de Démocratie, de courage et de dévouement !
Le combat continue !!
(0) 
jean louis le corre
2014-12-18 01:46:47
Après cette infamie a la Bretagne,et la forfaiture de la majorité des élus Bretons trahissant leurs electeurs,des milliers de Bretons sont aujourd'hui sonnés,mais on va se relever bientot encore plus motivés pour la Réunification,et la defense du respect de nos droits,de notre culture et de nos valeurs ancestrales d'humanisme et d'ouverture au monde,que le systeme sclerosé"technostructure" Français nous refuse ...
Et si on relançait le + tot possible des Jumelages-échanges d'un type nouveau :Chaque commune de Loire-Atlantique avec des communes Gallos et Bretonnantes de B4 qu'en pensent Bretagne Réunie et tous les partis et Assos Bretonnes ???
COURAGE,RESISTONS avec nos amis Alsaciens,Basques,Corses,Catalans ... etc ...
(0) 
Marcel Texier
2014-12-18 07:32:39
Ils n'étaient pas nombreux dans l'hémicycle pour voter cette loi scélérate qui, pour ce qui concerne la Bretagne, proroge le décret scélérat du 30 juin 1941, que les anciens des Forces Navales Françaises Libres appelaient "la punition de Pétain". Ils n'en reste plus beaucoup. Les autres doivent se retourner dans leur tombe !
(0) 
JP. Touzalin
2014-12-18 11:12:50
Rectificatif d'après le site de l'Assemblée nationale:
95 pour
56 contre
11 abstentions
info supplémentaire:
Urvoas ( PS ) présent, a voté POUR
Les UMP Le Fur et Priou) étaient absents !
(0) 
Paul Chérel
2014-12-18 12:13:06
154 votants sur 577 et la loi est votée et adoptée. Cela est encore plus révoltant que les 96 pour et 56 contre. N'existe-t-il pas à l'assemblée un seuil minimum de quorum alors qu'on oblige les municipalités les syndicats techniques genre SIVOM, etc à un tel seuil pour qu'une disposition soit adoptée ? Dans le cas présent, la loi devrait être nulle et non avenue. Mais vit-on dans une démocratie ? Et les 423 députés absents seront)ils payés quand même ? Paul Chérel
(0) 
Hepken
2014-12-18 12:38:50
Nous pouvons que constater que nous sommes simplement le "joujou" d'individus sans scrupules qui eux n'ont que faire de leur identité. Voir le site : (voir le site)
Ils nous sacrifieront pour nourrir leurs petites ambitions personnelles. Pour eux, ils font de la politique... Beaucoup de Bretons se disent: " Pourquoi dépenser notre énergie pour organiser une mutinerie alors que le bateau est en train de couler " c'est une stratégie comme une autre !! Wait and see ! A galon
Hepken
(0) 
MPL3A
2014-12-18 15:22:54
Beaucoup de Bretons disent "Pourquoi dépenser notre énergie......".
Et oui malheureusement c'est l'attitude de trop de bretons qui ne prennent pas beaucoup parti. Cela me fait penser à pas mal de réflexions de gens qui n'ont jamais rien fait pour la langue bretonne et qui disent "de toute façon c'est trop tard"
Ici en l'occurence si le bateau coule prochainement et si les bretons ne se sont pas organisés avant, ils seront emportés par les flots tumultueux; ils ne feront que subir encore une fois au lieu d'agir à temps.
(0) 
Moal
2014-12-18 15:44:30
Urvoas ?
Ce n'est pas ce député qui a défendu contre tous la moralité et l'innocence de Strauss Kahn alors qu'il était entaulé à New-York ?
Je pense qu'on peut prendre avec des pincettes ses qualités politiques...
(0) 
Yann-Bêr
2014-12-18 17:34:57
"Wait an see !" Encore et encore. Ce jour funest devrait devenir la St-Glinglin, ça n'en ferait qu'un de plus dans le paysage !
(0) 
SPERED DIEUB
2014-12-20 08:50:24
Tout n'est peut être pas encore plié ,vu que l'UMP saisit le conseil constitutionnel ,cependant il faut être vigilant car des dirigeants de ce parti sont favorables à la fusion Bretagne pdl
(voir le site)
(0) 
Fabien Renaud
2014-12-20 10:48:34
Objectif atteint pour l'Etat qui peut compter sur la division des Bretons eux-mêmes.
On retiendra une chose de toute cette histoire : la Normandie a une réunification dont presque personne n'en faisait une priorité localement ; la Bretagne ne l'a pas. Et ne l'aura jamais. La France est contente de puiser des ressources humaines en Bretagne, mais n'a cure depuis des siècles de sa spécificité. Elle punit la Bretagne et l'Alsace pour leur différence. La gauche ultrajacobine jouit. C'est un doigt d'honneur qu'elle a fait à la Bretagne, appelons un chat un chat.
(0) 
jean louis le corre
2014-12-20 11:22:21
Mon commentaire du 17/12 ayant disparu ? je relance briévement ...
Ce n'est pas fini aprés la forfaiture honteuse de la majorité de nos élus sur la réunification et le "droit d'option",ne nous decourageons pas,le combat continue,nous aurons gain de cause tant qu'il restera un Breton debout!
En attendant pourquoi ne pas lancer une grande campagne pour JUMELER LE MAXIMUM DE COMMUNES DE LOIRE-ATLANTIQUE AVEC D'AUTRES COMMUNES DE B4 ???,,,
(0) 
Louis Le Bars
2014-12-20 17:52:17
Ne perdons surtout pas de vue que le véritable camouflet serait une victoire du PS aux prochaines élections départementales et régionales en Bretagne.
Là, oui, il est certain qu'une victoire du PS notamment en B4 signifierait que la revendication de réunification ne s'est pas faite entendre.
La colère par le vote ne demande AUCUN courage ni une unité particulière d'appareil politique.
La défaite du PS en Bretagne est une pure question de survie.
Je d'ailleurs en lisant les commentaires de certains intervenant ici qui font aujourd'hui des procès d'intention concernant l'UMP. Cela ne peut être que l'oeuvre de groupies hypocrites des Lebranchu et Urvoas.
Le PS a rappelons-le réalisé l'impensable : faire passer la France continentale de 21 à 12 régions en maintenant Nantes dans des Pays-de-la-Loire intactes ! La région la moins aimée, la plus méconnue et contestée de France est resté intacte ! Idem pour le Centre et ses 2,5 millionns d'habitants sans Métropole.
Le PS a également réussi le pari de maintenir le nombre de conseillers régionaux intact, d'augmenter le nombre de conseillers départementaux, et cerise sur le gâteau : renforcé les départements après avoir clamé leur disparition !
Autre élément essentiel : l'Alsace disparait contre l'avis de 96 % de ses élus, les sondages en Alsace ont été INTERDITS par le gouvernement (des sondages ont été publiés en Nord-Picardie, Aquitaine-Poitou-Limousin et Midi-Languedoc par exemple) et se voit fusionnée d'office avec la Champagne-Ardenne dont elle n'est pas limitrophe, tandis que Belfort, l'Alsace historique se voit rattaché à Dijon et la Bourgogne.
Alors que des régions sont fusionnées manu-militari,les bretons pour se réunifier devraient obtenir l'accord de 60 % des conseillers départementaux du 44, de 60 % du Conseil Région Pays-de-la-Loire (!) et de 60 % du Conseil Région Bretagne : c'est proprement ahurissant cette inégalité devant la Démocratie.
Aucun vote pour le Parti Socialiste aux prochaines départementales et régionales, ce message doit être relayé en boucle, il en va de l'avenir même de l'existence de la Bretagne.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-12-20 18:58:21
SPERED DIEUB . Attention d'apres ma lecture de DNA ( Dernieres Nouvelles d'Alsace ) il s'agit des Representants UMP Alsaciens , pas de l'UMP en general??.(J'espere ne pas me tromper cette fois ci ).
Fabien RENAUD . Helas je pense que vous avez malheureusement raison .Jamais de reunification ???? jamais c'est trop long ... donc peut etre un jour , mais pas demain .Donc moi qui ne suis plus Breton ( origine Presquile Guerandaise ) je viens d'adherer comme sympathisant a UNSER LAND Parti autonomiste Alsacien , surtout en hommage a mon Beau Frere le Schpoutz , mort en Avril de cette annee .Il l'aimait son Alsace , mais avait cree des attaches bretonnes : son mariage avec ma soeur , sa maison a BESTRE , son Bateau a Audierne . Il etait anti Socialo au diable , et je le comprends .
(0) 
Guilleminot Edouard
2014-12-20 22:24:27
Surtout ne pas se faire d 'illusions droite gauche ,extreme droite extreme gauche, ils sont tout aussi ultra jacobins .Pas grave, en 2017 virez les socialos francs maçons et mettez au pouvoir les francs maçons de droite .Par contre en 2022, ne vous trompez pas revotez socialo francs maçons et en 2027 continuez à voter ...Tout ça pour dire que si les Bretons ne sortent pas du bretons de droite contre bretons de gauche Bretagne et Bretons disparaitront .Je ne suis pas breton mais j aurai quand meme l'impression de perdre quelque chose et le monde aussi...
(0) 
SPERED DIEUB
2014-12-21 03:02:39
il s'agit des Representants UMP Alsaciens , pas de l'UMP en general??
Pierre Camaret ce sont une partie des députés de l'ump mais à l'instigation de ceux d'Alsace et sans doute de certains bretons comme Le Fur Mais au niveau parisien ils ne sont pas mieux que le ps .Un des ténors ,Xavier Bertrand avait stigmatisé Le Drian car il refusait la fusion Bretagne Pdl
Louis Le Bars je suppose que vous me visez encore une fois de plus ,mais allez demander à Gaino ce qu'il pense de la réunification ??? !!
Edouard vous avez raison mais ce n'est pas évident de choisir entre la peste et le choléra
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-12-21 10:56:10
SPERED DIEUB,Il n'y a plus à choisir ni entre les mots, ni surtout entre deux maux, mais à inventer l'Évolution Positive Opportune (EPO), Politique- Économique-Expérimentale (ÉPOPÉE)
je pense qu'il est vital pour nous que ceux qui ne le sont pas encore,se fassent vacciner contre la peste et le choléra, ou encore choisissent de reconstruire et de vivre dans un pays où ces deux fléaux protéiformes seraient éradiqués...pour le plus longtemps possible car, tant l'homme dit moderne semble secréter de comportements primitifs innés.
Tout à coup s'apercevoir qu'il fait bon vivre sans l'UMPS & Co, dans un pays sain où l'air serait composé de Démocratie et la molécule d'eau H2O _de vie_ , soit composée de 2 atomes d'Humanité augmentée et d'un atome d'Origine contrôlée...
(0) 
Louis Le Bars
2014-12-21 11:50:18
@ SPERED DIEUB, oui je vous vise entres autres car vos messages sont très symptomatiques de cette stérilité pour ne pas dire nullité politique bretonne.
Celle qui depuis 20 ans appelle à voter Ayrault, Urvoas ou Batteux. Consternant !
Je suis très soucieux d'une certaine objectivité. Il est certain que le PS et l'UMP sont dominés par les jacobins et sont attachés aux mêmes institutions et administrations.
Mais - constat objectif - l'UMP n'est pas à l'origine de ce gribouillage infâme que je sache (ni à celui de 1938 (repris ensuite) 1941, 1982 ou de 1956)? !
L'UMP a t-elle fusionné B4 et PdlL lors de ces mandats précédents ? Fillon premier ministre, ex président des PdlL n'a rien fait en ce sens (et n'a pas fait campagne là-dessus cette année), contrairement à de nombreux membres du PS et du gouvernement, dont l'ex Premier Minstre Ayrault ou la Minsitre de la Décentralisation, Lebranchu. Sans parler des Maires PS de Nantes, St Nazaire, Rennes et Brest.
C'est tout de même incroyable, Spered Dieub. Votre socialophilie vous rend aveugle, certainement une forme de syndrome de Stockholm : vous ne pouvez pas attaquer ceux pour qui vous avez voté précédemment.
Voter contre le PS aux prochaines élections locales de 2015 est une question de survie pour certaines questions institutionnelles. Comment affirmer que les bretons sont mécontents de cette réforme, si c'est la seule région de France à voter PS en 2015 ?
En plus vous dites des choses assez mensongères il me semble, l'UMP avait fait passé de nombreux textes renforçant les Régions par rapport aux Départements, entre 2007-2012 et SURTOUT des textes qui ne permettaient pas d'imposer des fusions du style Alsace-Champagne-Ardennes. On s'en plaignait d'ailleurs un peu à l'époque, car nous on pensait aux Pays-de-la-Loire dont il aurait fallu consulter les habitants ! Aujourd'hui, on s'en satisferait bien.
La plupart des textes de l'UMP prévoyaient une consultation accrue des territoires concernés, que ce soit les élus ou les habitants. C'est d'ailleurs là-dessus qu'ils déposent une requête au Conseil Constitutionnel pour l'Alsace.
Qui a pris pour première mesure après l'élection législative de 2012 d'abroger le conseiller territorial, préfiguration claire et concrète d'une optimisation et rapprochement régions-départements ??
Qui a mis en place le référendum en Alsace sur la fusion Région/Départements ??
Le PS lors de ce référendum a t-il appelé à cette fusion alsaco-alsacienne ?? Bien sûr que non !!
Donc moi je réagis à ce qui vient d'être voté , imposé contre tous l'avis des élus alsaciens, à l'instigation d'une seul et unique Parti : le Parti Socialiste. Ce qui s'est passé avec l'Alsace est totalement inacceptable. Et je pense à la Bretagne en voyant l'Alsace.
L'accepteriez-vous pour la Bretagne ?? Comment pouvez-vous vous félicitez de cela ?? L'UMP n'a pas procédé ainsi.
D'ailleurs vous parlez de la fusion B4/PdlL, moi je ne la défends pas (Mais une appelation "Bretagne" qui exlue Nantes et qui n'a aucune autonomie et aucun statut pour le breton n'a pas de raison d'être : autant supprimer l'institution régionale !) mais objectivement cette fusion B4-PdlL sans être soutenue majoritairement en B4 aujourd'hui a quand même beaucoup plus d'échos en Région Bretagne ou Loire-Atlantique que la fusion Alsace-Lorraine (je ne parle même pas de la Champagne) en Alsace !
L'UMP ne pourra pas redonner son autonomie à Alsace en 2017, cela le PS le sait très bien, le PS mène une politique systématique du "fait accompli". 5 ans de gouvernement tous les 20 ans mais des mesures pour 50 ans au moins...rappelons que les Pays-de-la-Loire sont une invention du duos radicaux-SFIO (PS d'hier), à l'époque de la "grandeur" de de la France sur ses colonies. Un Conseil Régional Grand-Est, sauf capotage par la saisine du Conseil Constitutionnel, va être élu en décembre 2015 jusqu'à fin 2021. L'UMP ne pourra pas le dissoudre. Ce Grand-Est est du pain béni pour les partisans du Grand-Ouest. Objectivement que dire en Bretagne ?? L'Alsace n'est pas consultée, Nantes est réclamée par les mouvements bretons...c'est même étonnant qu'on y ait pas déjà droit à cette fusion.Ils ont surement faits des simulations électorales sur la grande région Ouest, et ont estimés que c'était risqué pour eux électoralement et que le statut-quo était le pire qui pouvez nous arriver (cf positions d'Hervé Le Bras sur les risques d'une Bretagne forte).
Par ailleurs les mesures mis en place pour empêcher la réunification sont d'un cynisme absolu....là c'est clairement du foutage de gueule à notre encontre.
Le Fur et De Rugy avaient fait passer un amendement qui n'a jamais été mis en application suite au changement de majorité en 2012.
La question n'est pas pour ou contre l'UMP, la question c'est qu'une victoire du PS en Bretagne aux prochaines élections locales serait un énorme désaveu pour toutes les revendications bretonnes dans ce contexte très particulier de réforme territoriale. C'est évident. La grande majorité des régions et départements basculeront à Droite. Si les bretons votent encore PS cette fois-ci, il est clair que la conclusion de tout cela est un plébiscite de la "réforme" territoriale et de statut-quo et de ce morcellement à n'en plus finir de la Bretagne entre l'amputation de Nantes-St-Nazaire, les départements, les métropoles.
PS : Quel est le résultat des listes pseudo-bretonnes à l'UDB ou Troadec. Ils ont appelé sans broncher à voter Hollande en 2012. On voit une nouvelle fois le résultat pitoyable. Un parti breton crédible n'appelle pas à voter pour un candidat d'un Parti parisien quel qu'il soit.
(0) 
SPERED DIEUB
2014-12-21 12:44:57
Je vous félicite pour vos procès d'intention !,et dire que dans les années 1980 ,j'étais stigmatisé car je mettais en garde contre un alignement excessif du mouvement breton sur la gauche française ,et pas seulement l'udb C'est clair que vous avez une dent contre moi pour une autre raison bref passons ?
(0) 
SPERED DIEUB
2014-12-22 00:11:11
Je ne comprends pas que ma réponse à de honteux procès d'intentions n'est pas parue Je suppose que certains doivent avoir de puissants dons divinatoires pour déterminer le vote secret de gens qu'ils ne connaissent pas ,en plus leurs affirmations sont totalement fausses Et que l'on stigmatise les carences de la dite démocratie hexagonale oui d'autant plus que la réunification de la Bretagne n'a pu être réalisée ,mais si c'est pour devenir encore plus intolérant que l'adversaire ,c'est consternant car chacun doit être libre de voter pour qui bon lui semble
Souvent dans l'histoire les printemps révolutionnaires ont suscités de grandes espérances ,le plus souvent déçues par l 'obscurantisme des hivers qui les suivaient ,car de nouveaux régimes s'avéraient totalitaires et de toute façon pire que ceux qui les ont précédés
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.