Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Le Capitaine de Vaisseau Patrick Augier
Le Capitaine de Vaisseau Patrick Augier
- Chronique -
La Jeanne est revenue, mais que va-t-elle devenir ?
"Ce bateau est en parfait état de marche", affirmait avec conviction, jeudi dernier, le Capitaine de vaisseau Patrick Augier. L'ultime pacha de la Jeanne d'Arc en profitait pour préciser qu'entre Cherbourg et Saint-Malo, il avait fait pousser les feux et atteindre les 29 noeuds ! Sous l'égide de personnalités finistériennes, une association serait en voie de constitution pour conserver ce bateau mythique
Louis Gildas pour ABP le 1/06/10 21:05

"Ce bateau est en parfait état de marche", affirmait avec conviction, jeudi dernier, le Capitaine de vaisseau Patrick Augier. L'ultime pacha de la Jeanne d'Arc en profitait pour préciser qu'entre Cherbourg et Saint-Malo, il avait fait pousser les feux et atteint les 29 noeuds ! Peut-être un record pour un navire de cet âge - 49 ans !

Quant à son devenir, rien n'est encore bien défini. On croit savoir que, dans un premier temps, il pourrait être désarmé à l'arsenal. Et chacun en veut sa part ! La ville de Brest a ainsi émis une option sur l'hélice et celle de Rouen sur l'une de ses ancres...

Après ... Ira-t-il, un temps, rejoindre le Colbert et quelques autres vieilles gloires en fond de rade à Landevennec ? Peut-être, cependant rien n'est moins sûr. Puis voici que d'aucuns souhaiteraient la garder et en faire un Musée, craignant sans doute que le navire ne connaisse une fin de vie semblable à celle du Clemenceau pour subir en bout de parcours les derniers outrages, être déconstruit... outre-Manche. "Symboliquement, ce serait inimaginable", tempêtait, jeudi, sur le quai de la Douane, un Amiral retraité.

Comme l'expliquait tout récemment une personnalité en charge d'événements culturels à Kemper : "Au regard de cette foule, venue de partout, où chacun attendait stoïquement son tour pour monter à bord, je suis parfaitement certain que ce serait une bonne opération pour tout le monde. Pour la ville et le département, pour le tourisme évidement mais également, en matière d'image de marque, pour la Marine."

Pourquoi pas en effet ? Et en attendant, sous l'égide de plusieurs Finistériens, liés au monde des arts et de la culture une association serait en voie de constitution, avec pour objet social, conserver ce bateau mythique que fut la Jeanne d'Arc !

Affaire à suivre donc.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1114 lectures.
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Voir tous les articles de de Louis Gildas
Vos 1 commentaires
jean michel sassetti Le Mardi 31 août 2010 23:27
fo pas couler 1 tel monument 1 marin de marseille
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons