-- Histoire de Bretagne --

La huitième journée annuelle de MAB aura lieu le 31 janvier 2009, comprenant l'assemblée générale de l'association, le repas chanté suivi du fest noz

Communiqué de presse de MAB, Musée Archipel Breton (porte parole Jean-Loup Le Cuff) publié le 9/01/09 21:54

Un des menhirs sur la lande.
Un des menhirs sur la lande.

«Tout d'abord à 14 h 30 aura lieu la visite du terrain de Koad Sav Pell, (4 ha 25 a), afin de voir les travaux déjà réalisés sur le projet de parc de sculptures-mémorial de la bataille de Saint-Aubin du Cormier :»

Nous avons continué le cercle de pierres levées de la future hutte, qui se trouve aujourd'hui réalisé aux trois quarts, ainsi que les trois lignes de menhirs représentant les troupes bretonnes et alliées avant le début du combat. Depuis le début nous avons reçu environ 135 blocs de trois carrières bretonnes ainsi que quelques blocs de granit étranger (Inde, Brésil…). Cela correspond à 26 semi-remorques déchargés et placés pour un poids total d'environ 520 tonnes. Je salue de nouveau les cinq entreprises qui nous aident à réaliser ce parc de sculptures-mémorial, en espérant qu'elles puissent nous accompagner jusqu'au bout : au rythme tranquille où nous allons, encore environ 4 à 5 ans !

Pour cette visite, ceux qui le désirent peuvent se rendre sur place, à 300 m du Mémorial aux Bretons, direction Sens de Bretagne en sortie de Saint-Aubin du Cormier.

Par ailleurs, j'annonce que nous sommes arrivés à 45 associés dans la SCI Koad Sav pell, pour 212 parts achetées. Il reste 32 parts disponibles à 100 € pièce. Celui ou celle qui voudrait nous rejoindre en achetant une ou plusieurs parts dans cette SCI doit être parrainé(e) par un de nos membres, ou bien être déjà connu(e) pour son engagement en faveur de la cause bretonne (politique, langue, identité, réunification, culture, histoire, musique, arts et littérature…). De façon générale, les points importants de cooptation sont : être un défenseur de l'Histoire de Bretagne dans son intégrité culturelle et territoriale, ne pas soutenir un parti jacobin de droite comme de gauche, ne pas nourrir de sentiments xénophobes. Les qualités humaines de savoir vivre, dans la bonne humeur et la convivialité sont bien sûr nécessaires…

«Ensuite, à la salle des fêtes de Gosné, aura lieu à 15 h 30 l'Assemblée Générale de MAB et de Koad Sav Pell» avec le bilan moral et financier, les projets et perspectives, des questions diverses… Tout cela sera redonné dans la lettre d'info de MAB n° 30, pour ceux qui la reçoivent, associés, adhérents ou membres d'honneurs.

A 18 h 30 commencera par un apéro, le repas musical de MAB ouvert au public : au cours du repas, musiciens et chanteurs égayeront l'assemblée de leurs airs, en scène ouverte.« (Muscadet ou kir en apéro, assiette de toasts en entrée, puis jambon poché aux choux (plat irlandais), et en dessert un grillé aux pommes avec café. Prix du repas, boissons comprises + fest noz : 16 €, enfants moins de 12 ans : 6 €. Réservation dès que possible au 02 99 66 37 56 ou par mail à :
jean-loup.lecuff [at] wanadoo.fr
(Envoyer votre règlement à : MAB, Bel-air, 35 140 GOSNE)

A 21 heures débutera le fest noz avec : TALABAO, le Trio LEROY-PENARD-LOUVIE, DEUX ANS, AWEN, OURAWEN, Serge Charles…» (Entrée 5 €, gratuit moins de 16 ans ou compris dans le prix du repas précédent.)

Par ailleurs, toute personne qui désire nous rejoindre dans notre association MAB (qui bien sûr n'est pas subventionnée) afin de soutenir notre action en faveur de l'Histoire de Bretagne, peut adhérer pour 30 € par an. Elle recevra trois à quatre lettres d'info par an de 34 pages chacune sur nos actions, l'histoire et l'actualité de Bretagne. Nous sommes actuellement 177 membres de divers horizons.

Voici nos actions déjà réalisées : Réalisation du Kern de la Liberté, mars 2000, Mézières sur Couesnon / Festival des Libertés Bretonnes, juillet 2001 et 2002, Château de Saint-Aubin du Cormier (qui fut copieusement saboté…)/ Randonnée commentée sur les lieux de la bataille, avec Huchehault, mai 2002 et 2003/ Repas et fest-noz à Gosné, depuis 2002, chaque année le dernier samedi de janvier / Cours de danses bretonnes à Gosné et de breton à Saint-Aubin du Cormier, puis Gosné, depuis 2002 / Constitution d'une SCI KOAD SAV PELL pour achat de terrain sur l'épicentre de la bataille (100 € la part) / Aménagement de ce terrain pour un futur parc de sculpture international (menhirs, hutte, four à céramique) / Les Feux de la Rencontre, sur Koad Sav Pell, depuis 2004, diverses animations (tous les ans le week-end fête des pères, possibilité camping).


Je profite de ce communiqué pour donner mon sentiment sur l'état de notre « Histoire de Bretagne » qui n'est pas mieux préservé ou soutenu que celui des autres aspects de l'identité bretonne, par nos élus majoritairement centralistes et uniformisateurs…

«L'Histoire Bretonne bafouée »

«Toutes nos pièces archéologiques majeures, trouvées sur le sol armoricain breton, sont dans leur grande majorité soustraites à notre regard ! Sans doute ne faut-il pas réveiller l'émotionnel breton, car un peuple sans histoire est sans revendications, endormi et bien soumis !»

Ainsi, ce que révèlent les vitrines des Musées de Saint-Germain en Laye ou bien de Cuny, sur les pièces archéologiques majeures trouvées dans notre sol, ne sont qu'une infime partie de celles qui sont « cachées » dans les réserves et inaccessibles à notre regard ! Sans exagération, nous pouvons à la fois parler de pillage et de désinformation a-culturante, faisant partie de notre ethnocide toujours en application aujourd'hui à tous les niveaux : linguistique, historique, culturel, territorial, spirituel, politique…

Si nous étions en démocratie, nous aurions aujourd'hui au moins trois grands musées en Bretagne : un musée d'archéologie, des origines jusqu'aux périodes celtiques et gallo-romaines ; un musée médiéval sur les Royaumes et Duchés de Bretagne, depuis les origines péninsulaires bretonnes jusqu'à l'annexion française ; puis un troisième musée depuis cette annexion jusqu'à la période contemporaine… et sans aucun révisionnisme !

Rien de tout cela n'existe aujourd'hui, bien sûr ! (Nos vestiges monumentaux ne sont pas mieux lotis, quand ils ne sont pas ignorés ou laissés à l'abandon, voir détruits… Il existe des exemples récents.)

Savez-vous que le seul monument de Bretagne inscrit, sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, (tout récemment en juillet 2008), est la Tour dorée ou Tour Vauban de Camaret !? Cela veut dire que les alignements de Carnac ou bien le Cairn de Barnenez (2.000 ans plus vieux que les trois grandes pyramides d'Égypte) ne sont pas inscrits, eux, au patrimoine de l'humanité !!! Étonnant non ? Cela veut dire que les Français jacobins ne peuvent demander le classement au Patrimoine de l'humanité d'un monument de Bretagne, que si ce monument est de culture française (même monarchique)… Ceci n'est-il pas la marque de l'esprit néo-colonial de nos « bons maîtres » ?

Rappelez-vous qu'en 2000 et 2001 nous avons dû nous mobiliser pour préserver le site de la bataille de Saint-Aubin du Cormier, d'un projet profanateur et déshonorant. Cela en dit long sur le peu de respect de la France pour notre Histoire toujours pas enseignée, c'est à dire sur le peu de respect de la France pour nous Bretons. Malheur aux vaincus ? L'avenir nous le dira…

Pour l'instant je laisse le dernier mot à un illustre auteur français, Victor Hugo, issu de son livre « Quatre vingt treize » : « La Bretagne est une vieille rebelle. Toutes les fois qu'elle s'est révoltée pendant deux mille ans, elle avait raison. Contre les Romains ou les Francs, contre la Monarchie ou la Révolution, contre les gouverneurs du Roi ou les représentants de la République, c'est toujours la même guerre que la Bretagne a faite, la guerre contre l'étouffante centralisation. »

Certes le combat n'est pas achevé : il le sera, le jour de la reconnaissance officielle de tous nos droits bafoués ! Là, une véritable démocratie commencera enfin à voir le jour ! Pas avant !

Bloavezh mat d'an holl evit 2009 !

Pour MAB et Koad Sav Pell, Jean-Loup LE CUFF

(voir le site) du MAB

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1582 lectures.
mailbox imprimer
En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Laurent ALLENOU
Mardi 31 août 2010

Arrêtez de penser que la France ne peut que classer des sites "jacobins" au Patrimoine Mondial !!!!! Si la région Bretagne, les élus et les associations ne demandent pas auprès du Ministère de la Culture le classement de Carnac ou des enclos paroissiaux, par exemple, l'Unesco ne les classera pas !!! Et surtout arrêtez de penser que sous prétexte que çà a 3 000 ans, c'est du patrimoine et que Vauban n'en serait pas !!!! Voyez Le Havre avec son architecture la Reconstruction par Perret qui a été reconnu pas le label Unesco… Oui, les villas de Dinard ou les enclos paroissiaux (à mon sens, phénomène artistique religieux unique en Europe !) ont autant d'intérêt historique que les alignements de Carnac ! (et réciproquement)

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 31 août 2010

Réponse à Laurent Allenou :

Cher Monsieur Allenou, je vous remercie pour votre commentaire qui m'enchante et m'amuse beaucoup par sa très grande naïveté !

Vous : « Arrêtez de penser que la France ne peut que classer des sites « jacobins » au Patrimoine Mondial !!!!! » Moi : « En Bretagne si ! la preuve… Un seul site (jacobin) classé: je n'invente rien, je constate, et j'attends avec impatience de connaître le deuxième et prochain site en Bretagne, dont la France daignera demander le classement à l'Unesco… mais surtout ne soyons pas trop pressé ! 2020 ? 2098 ? 3550 ? »

Vous : « Si la région Bretagne, les élus et les associations ne demandent pas auprès du Ministère de la Culture le classement de Carnac ou des enclos paroissiaux, par exemple, l'Unesco ne les classera pas !!! » Moi : « Tout d'abord, Yves Coppens lui même s'est ému du fait que Carnac et Barnenez ne soient pas classés à l'Unesco ! Ensuite, s'il suffisait que la région Bretagne, les élus et les associations demandent quoique soit à Paris pour l'obtenir, cela se saurait !!! Dans ce cas nous serions déjà autonomes et réunifiés, avec télé et radio bretonnes, enseignement de nos langues, histoire et culture, dans toutes les écoles de Bretagne… Nous aurions déjà la compétence sur l'eau, l'énergie, l'aménagement du territoire, l'économie, la culture… et même la possibilité de légiférer… Vous semblez être un plaisantin Monsieur Allanou (?) »

Vous : « Et surtout arrêtez de penser que sous prétexte que çà a 3 000 ans, c'est du patrimoine et que Vauban n'en serait pas !!!! » Moi : « Ais-je dit cela ? Je pensais avoir écrit mon article en bon français pourtant, que même un bon jacobin puisse comprendre… »

Vous : « Oui, les villas de Dinard ou les enclos paroissiaux (à mon sens, phénomène artistique religieux unique en Europe !) ont autant d'intérêt historique que les alignements de Carnac ! (et réciproquement). » Moi : « Pour les Villas de Dinard je pourrais émettre un doute, (la construction d'un logement individuel et bourgeois et très différente sur le plan spirituel d'une construction collective et cultuelle, en harmonie avec les saisons et la carte du ciel) mais pour les enclos paroissiaux je serais plus convaincu, les pensant justement à six mille ans de distance les « héritiers spirituels » des constructions du néolithique… »

Bien à vous et sans rancunes. JLLC

Renée Mazé
Mardi 31 août 2010

Bravo ! Bien envoyé !

J'ai adoré l'énumération : "...nous serions déjà autonomes et réunifiés, avec télé et radio bretonnes, enseignement de nos langues, histoire et culture, dans toutes les écoles de Bretagne… Nous aurions déjà la compétence sur l'eau, l'énergie, l'aménagement du territoire, l'économie, la culture… et même la possibilité de légiférer… "

Exactement tout ce qui nous manque... Ça prend "aux tripes".

PRIGENT Michel
Mardi 31 août 2010

En tout cas le trésor de pièces de monnaie gallo-romain ddécouvert en Côte d'Armor il y a quelques mois, à défaut d'être classé au patrimoine mondial, a promptement été kidnappé par nos maîtres jacobino-parisiens sans aucune contrepartie. Il est vrai que nos élus locaux, décidemment totalement vassalisés, n'ont émis la moindre protestation devant ce "hold up", ni encore moins à en tirer avantages.

Laurent ALLENOU
Mardi 31 août 2010

Je suis surpris et attristé par l'étroitesse d'esprit de cette "culture bretonne" en matière de patrimoine. Des villas balnéaires ne pourraient être classées par l'Unesco ??? Pour ce qui est du "jacobinisme" des sites Vauban, sachez que l'idée de classer les sites Vauban est partie de la Municipalité de Besançon, ensuite, ils ont recensé tous les sites en France susceptibles de représenté significativement l'œuvre de Vauban pour se grouper en association. Cette dernière ( (voir le site) ) a ensuite déposé un dossier auprès de l'État qui a présenté le dossier auprès du Comité du Patrimoine Mondial. (voir le site) Ensuite l'Unesco peut recaler la candidature ou la valider. Et c'est l'Unesco qui a décidé de garder la tour de Camaret dans la liste et de supprimer le fort à Belle-île (hôtel inaccessible au public et seulement remanié par Vauban). Pour ce qui est de Mr Copens, qu'il lance une grande campagne de pétition pour faire déposer le dossier !!!! Je la signe évidemment !!!! Mais je signe aussi pour les enclos paroissiaux, un site industriel ou des villas balnéaires (Deauville, La Baule ou Dinard). Oui cher Monsieur, l'architecture bourgeoise fait aussi partie de l'histoire de l'art et c'est sûr qu'elle n'est pas du tout spirituelle, merci, je l'avais déjà remarqué ! Voyez Bordeaux, (superbe ville du XVIIIe S.) enrichie grâce à la bourgeoisie marchande du XVIIIe : elle est classée !!!! (voir le site) Voyez le quartier Art-Nouveau de Riga (Lettonie) : pas grand chose de spirituel ! Il est lui aussi classé ! La Villa Savoye construite pour un bourgeois (assureur) à Poissy par le génial Le Corbusier ( (voir le site) que j'ai eu l'occasion de visiter est absolument étonnante ; la France et la Suisse devraient enfin proposer les sites (Maison radieuse de Marseille, Firminy, Ronchamps, couvent de la Tourette,…) Le Corbusier à l'Unesco pour l'été 2009. Ne vous inquiétez pas, je me tiens au courant de tout çà, je suis abonné à la revue "Patrimoine Mondial" (voir le site) Certes, Le Corbusier n'a, à ma connaissance, construit dans l'Ouest de la France que l'unité d'habitation de Rezé, au sud de Nantes. Pour vous donner des idées de balades sur notre petite planète : (voir le site) Vous serez étonné, comme moi, de la variété des sites classés par l'Unesco ! Cultuels, industriels, urbains, naturels (glaciers, volcans, forêts, …), châteaux (bien bourgeois comme Versailles ou Shönbrunn !!!),… et le XXè siècle n'est heureusement pas oublié (Auschwitz (voir le site) , Brasilia (voir le site) Bien que je n'ai pas la science infuse, sachez aussi que je suis bénévole dans une association para-municipale qui aide les propriétaires à restaurer les façades du centre ville de l'ancienne "Venise de l'Ouest" et qui y organise les Journées du Patrimoine. Et je vais quitter Nantes pour Poitiers et bien content de m'éloigner de cette mentalité bretonne-là !!!! Donc, pour faire classer un site en Bretagne, demandez à un ABF (il y en à un par département), à la DRAC de Bretagne, je pense qu'ils vous expliquerons la procédure à suivre mieux que moi, je pense. Bons voyages… en Bretagne et hors de Bretagne !!!!

Laurent ALLENOU
Mardi 31 août 2010

Pour nous réconcilier, nous n'avions pas vu, mais Carnac est bien sur la liste indicative du Patrimoine Mondial depuis 1996. C'est une sorte de liste d'attente de classement. Liste pour la France : (voir le site) et détail pour Carnac : (voir le site) Tout espoir n'est donc pas perdu. C'est vrai qu'à part la tour Camaret et le Mont St-Michel, il faudrait relancer la machine Unesco en Bretagne !!! Nos jacobins traînent des pieds… ! Bonne soirée !

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 31 août 2010

Monsieur ALLANOU, vous n'aimez pas notre mentalité bretonne et c'est votre droit. Permettez moi cependant de vous signaler que cette mentalité bretonne s'est forgée dans la résistance ou la soumission, (au choix... avec des allers-retours entre ces deux états opposés), face aux vicissitudes de l'Histoire, dont l'annexion et l'acculturation par la France sont deux grandes composantes. Beaucoup de Français s'indignent, par exemple du comportement de la Chine au Tibet, et de celui de bien d'autres états oppresseurs vis à vis de leurs minorités, mais quand un breton dit que l'état français jacobin l'oppresse et l'empêche d'être lui-même avec le fruit de ses impôts, alors ces mêmes français, défenseurs des droits de l'homme hors de l'hexagone, ne comprennent plus... Et gênés de ne pas comprendre, car le français se targue d'être intelligent, sensible et cultivé, ils se contentent alors de botter en touche comme vous, et de dire : je n'aime pas la mentalité bretonne! Peut-être n'auriez vous pas non plus aimé la mentalité de la résistance pendant la seconde guerre mondiale? Vous me proposez de voyager? Je vous rassure, j'ai déjà visité une bonne vingtaine de pays et j'y ai fait de belles rencontres enrichissantes, avec des gens qui me comprenaient et que je comprenais, loin de l'esprit nombriliste et chauvin de la France, pathologique donneuse de leçons.

Pour reprendre la notion de patrimoine qui semble être un sujet que vous connaissez bien, je vous soumets un autre exemple non breton bien que celte, où la mentalité française officielle s'exprime dans toute son absurde splendeur! Il s'agit de la fameuse controverse sur la localisation du site d'Alésia... Je vous propose d'aller jeter un coup d'oeil sur le site: (voir le site) L'archéologie administrative officielle, dans les pas de Napoléon III, a déclaré péremtoirement qu'Alésia se trouve en Bourgogne, bien que le site en question ne corresponde pas du tout à la description de Jules César! Le site du Jura, proposé par l'archéologue Berthier, corespond lui, tout à fait à la description de César!! Il y a même les vestiges d'une muraille défensive en pierres, ainsi que les restes anciens de monuments de cultes préromains et donc druidiques! L'archéologie officielle française refuse de reconnaitre ce site et de le fouiller! (Comportement peu scientifique, n'est-ce pas?)Ils vont même jusqu'à dire que les vestiges de murailles en question sont des "murets agricoles" ! Pour des moutons géants alors? Comble du ridicule... Voyez vous monsieur ALLANOU, de la même façon que le mot d'ordre des jacobins en Bretagne est: "Il ne faut pas réveiller l'émotionnel Breton!", en France il semble être: "Il ne faut pas réveiller l'émotionnel Gaulois!", car voyez vous, idéologiquement, le jacobin est gréco-romain est rien d'autre! Parce que sa bible, le code napoléon était calqué sur le droit romain? avec sa belle pyramide politique, son Impérator et ses préfets? Peut-être...Allez donc savoir ce qui se passe dans la tête d'un jacobin... Toujours sans rancunes. JLLC

Pierre DANIEL
Mardi 31 août 2010

Réponse à mr allanou Tout sonne faux chez les jacobins chaque mot prononc' comporte son contraire:liberte,egalit',fraternit' sont des mots vident de sens. Libert':quand vous mettez un peuple a genoux pour qu'il vous supplie de parler sa langue ou est la liberte? Egalit':Quand une minorit' d'hommes politiques trustent les postes voir airault a nantes ou est l'egalit' Fraternit':Quand,le centralisme concentre tous les pouvoirs dans une seule region meprisant le reste de la nation,ou est la fraternit'?

Des journalistes thuriferaires d'un pouvoir qui les nourris,ou est l'information? a vivre a genoux ont prend des habitudes. Votre vision universaliste de la culture francaise est meprisante pour le personnes qui se battent pour la defense de leur culture,nous sommes tous diff'rents c'est ce qui nous enrichit. La crise mondiale que nous vivons est doubl'e en france d'une grave crise du modele jacobin que vous defende et qui nous mene a la ruine. Je n'ais qu'un souhait ,que cette crise nous debarasse d'un modele qui a plus detruit que construit,je le souhaite parce que je suis attache a la france et ne voudrais pas la voir disparaitre comme nation et avec des gens comme vous il y a danger,Je suis tres content de la marche de la bretagne vers la reconquete de ses libert's,nous devons l'accompagner et non lutter pour sa destruction. Je comprends qu'il vous est difficile d'admettre que des personnes puissent avoir une vision differente de la votre mais il existe en france de plus en plus de citoyens qui ne partagent pas votre vision centralis'e et scl'ros'e de la france et qui desirent une france respectueuse de ses differences,et des peuples qui la compose. Le nettoyage ethnique pratiqu' par mr AUXIETTE en loire atlantique:(vous etes ligerien et plus breton) avec la complicite de mr AIRAILT fait froid dans le dos et aucun democrate ne peu tolerer cela Une regle essentielle et qui est une loi universelle est la suivante elle s'applique aux vivants comme aux civilisations :S'ADAPTER OU DISPARAITRE et la france si elle ne veut pas disparaitre doit s'adapter a ce monde a savoir reconnaitre les minorites et leurs donner tous les droits Il y a 200 ans les jacobins avez h'rit's du plus puissant pays du monde, regardez ce que votre ideologie en a fait j"espere de tout coeur que la france saura s'adapter a ce monde moderne

Laurent ALLENOU
Mardi 31 août 2010

Tout d'abord, merci d'avoir gaillardement écorché mon nom d'origine… bretonne ! Je suis venu sur votre site par pur accident (mots-clé Google : "France, Patrimoine, Mondial"). Excusez-moi de vivre en 2009 à Nantes, en France, qui est en ce moment en Pays de la Loire : pour l'instant, c'est comme çà. La Loire coule du Mont Gerbier-de-Jonc jusqu'à l'Atlantique, je vous promet que c'est marqué dans tous les atlas !!!! Et elle passe à Nantes où plus personne ne parle breton dans la rue depuis belle lurette !!!!! Si un jour Nantes est réintégrer à la Bretagne, pourquoi pas ? (je doute que les Rennais apprécient, mais c'est une autre histoire) La Loire et la Bretagne ne sont-elles pas incompatibles ? De plus, j'en ai assez de me faire prendre pour un centralisateur !!!!! Pour l'instant le gouvernement est à Paris avec des services parfois, trop peu j'en conviens, décentralisés (Casier Judiciaire National à Nantes, par exemple). À ce que je sache, les régions et les départements ont certains "pouvoirs" (collèges, RMI, transports TER…). Et ceci est valable pour l'Alsace, Poitou-Charente, Corse, Rhône-Alpes ou Champagne-Ardennes !!!! Mais çà pourrait changer un jour pourquoi pas ; faisons une France des Régions ! Quand aux pièces "pillées" par Paris… il faudrait arrêter cette paranoïa, comme si Paris pillait toutes les régions ! Elles sont peut-être en expertise dans un labo des Monuments Historiques, j'en sais rien… Une expertise de ce type peu prendre du temps. Et M. Daniel qui parle de "nettoyage ethnique pratiqué par M. Auxiette", alors là, c'est le bouquet ! on nage en plein délire !!!! Je ne savais pas qu'on exterminait les gens dans les rues de Nantes ???? Le festival Celtomania à Nantes (voir le site) se porte bien merci !!!! Et il y a toujours autant de crêperies dans le quartier du Bouffay (mon quartier) ; elles ne sont pas inquiétées par une utopique milice de Messieurs Auxiette et Ayrault !!!! Donc je préfère clore ce débat ici, de toute façon, je me sens un peu seul sur ce site dont je ne partage pas toutes les idéologies ! Bonne continuation… mais allez voir les autres régions, la "nôtre" n'est pas un cas à part.

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 31 août 2010

Cher Monsieur ALLENOU,

Vous avez raison, Monsieur , finissons enfin ce dialogue stérile un tantinet lassant. Juste quelques réflexions :

Vous avez dit : Quand aux pièces « pillées » par Paris… il faudrait arrêter cette paranoïa, comme si Paris pillait toutes les régions ! Elles sont peut-être en expertise dans un labo des Monuments Historiques, j'en sais rien… Une expertise de ce type peu prendre du temps.

Je vous réponds : Cette phrase montre le degré de votre naïveté ! Ou alors certaines expertises durent plusieurs siècles…Vous croyez sans doute au Père-Noël Républicain, juste et droit, égalitaire et fraternel ? Suis-je paranoïaque quand je dis que nous n'avons pas de musée sur notre Histoire en Bretagne ? Malheureusement non, ce n'est qu'un constat, et toutes nos pièces sont soustraites à notre regard en Ille de France… Même pas d'inventaires, de photos, de copies, ici en Bretagne… Oui Monsieur Allanou, cela s'appelle du pillage. Je pourrais même vous montrer les photos de sculptures historiques qui ont été cassées à la masse, sur ordre politico-administratif…Là ce n'est plus du pillage, c'est du vandalisme d'Etat ! Et les tapisseries du parlement de Bretagne qui suite à son incendie, faussement attribué aux marins pêcheurs (trois départs de feux intérieurs plusieurs heures après la manif…), sont allées se refaire une beauté dans un atelier de restauration en Ille de France, et là, la dizaine de tapisseries jugée nationalistes, c'est à dire parlant de l'histoire de Bretagne avant l 'annexion par la France, y ont mystérieusement brûlé à leur tour ! Très belle affaire d'Etat camouflée au public par la classe politique, totalement sûre de son impunité et nous prouvant leur très perverse tournure d'esprit, très peu démocratique… et j'en passe monsieur Allenou… Oui vous êtes un très grand naïf !

Vous avez dit : Et M. Daniel qui parle de « nettoyage ethnique pratiqué par M. Auxiette », alors là, c'est le bouquet ! on nage en plein délire !!!! Je ne savais pas qu'on exterminait les gens dans les rues de Nantes ????

Je vous réponds : Et si Monsieur Allenou ! on a exterminé avec une très grande férocité dans les rues de Nantes, voici environ 215 ans ! Les bleus ont massacrés au nom de la république française, et noyés dans la Loire, par centaines ou par milliers, des bretons, avec femmes et enfants ! Certes, messieurs Auxiette, Ayrault et Batteux sont beaucoup plus softs… Ils se contentent de nier l'appartenance de la Loire Atlantique à la Bretagne, suite au décret Vichyste de 1941 ! Ils ont beau jeu de le faire, après deux siècles d'ethnocide et d'interdiction de parler breton ! Effectivement comme vous le dites, on ne parle plus breton dans les rues de Nantes…ou pas encore ! Car si le latin est une langue morte, (César a perdu !), la langue bretonne est toujours vivante malgré les dégâts causés par l'éducation nationale française, et un certain Jules Ferry, par ailleurs antisémite notoire… Et cette langue bretonne reviendra en force, j'en suis sûr… Sur on evel just ! Hon yezh n'eo ket marv ! Nous ne la laisserons jamais mourir, envers et contre tous les Jacobins!

Vous aves dit : Donc je préfère clore ce débat ici, de toute façon, je me sens un peu seul sur ce site dont je ne partage pas toutes les idéologies ! Bonne continuation… mais allez voir les autres régions, la « nôtre » n'est pas un cas à part.

Je vous réponds : Et oui les autres régions identitaires de France sont aussi écrasées que la Bretagne… c'est en cela que nous reconnaissons l'égalité républicaine dans tout sa perfidie ! Aujourd'hui nous envions la Catalogne, les Landers Allemands, l'Ecosse et même le pays de Galles, et bien sûr tous ces petits pays fraîchement indépendants : Lituanie, Lettonie, Estonie, Tchéquie, Slovaquie, etc...

En vous souhaitant bon vent, je reste encore sans rancunes, persuadé qu'un jour une situation quelconque dans votre vie, vous fera comprendre ce que vous avez lu ici ! On ne peut rester naïf toute sa vie sans perdre de plumes…

Kenavo ha chans vad deoc'h ! Yann Vleiz Ar C'hunff

PRIGENT Michel
Mardi 31 août 2010

JL Le Cuff évoque avec exactitude les circonstances "bizarres" de l'incendie du Parlement de Bretagne et de celui encore plus bizarre de l'atelier de restauration des toiles qui nous font invariablement penser à l'incendie du siège parisien du Crédit Lyonnais (en déconfiture de 120 Mds de F) suivi de celui de ses archives stockées au hâvre...Quelles coïncidences en effet. Au fait, que sont devenues les statues de personnages illustres bretons qui s'appuyaient sur la façade du Parlement de Rennes, elles ont été enlevées parait-il à l'époque pour faciliter des travaux. Sans sombrer dans la paranoïa, d'autres faits plus anodins nous autorisent à penser que des réseaux occultes, encouragés, certains diraient "mandatés" par le pouvoir politique s'activent concrètement à détruire le patrimoine de la Bretagne. Comme par exemple la détérioration de la plaquette dédiée aux fusillers marins bretons morts à Dixmude (Belgique) pendant la 1ere guerre. Cette plaque qui avait tant irritée un officier supérieur français, était il est vrai rédigée en breton. Plus près de nous, dans le Finistère, il me revient en mémoire le vol pour le moins curieux des 3 ordinateurs d'une association de collecte de traditions et reportages locaux du patrimoine breton dans des salles pourtant sécurisées. Le Télégramme relatant ces faits en juillet 2006 notait le savoir faire "professionnel" des malfaiteurs en précisant qu'un an auparavant les mêmes (mé)faits s'étaient produits dans une association similaire d'une ville voisine. Je m'arrète là, car emporté par mon élan, j'ai failli leur attribuer l'attentat de Quévert ! Et puis je ne voudrais pas attenter à la "naïveté" de Mr Allenou, laudateur de notre "vertueuse" République.

DANIEL Pierre
Mardi 31 août 2010

Monsieur ALLENOU

Je suis désolé d'avoir écorché votre nom d'origine bretonne .Je tiens a préciser plusieurs points et d'abord une question: Dites moi monsieur ou passe la LOIRE en vendée ou j'habite, notre regard de vendéen du sud se porte naturellement vers la rochelle et poitiers d'ailleurs notre tribunal d'appel est a poitiers. Vous découpez la france comme vous avez decoupés vos colonies au mépris des gens qui y vivent ,d'ailleurs le mépris est ce qui qualifie le mieux les jacobins. j'ai employé le mot ethnocide car il correspond a la situation vécue par les habitants de loire atlantique: définition de l'encyclopédie hachette: DESTRUCTION DE LA CULTURE D'UN PEUPLE SOUS PRETEXTE D'ASSIMILATION. Le genocide est autre chose peut etre qu'il ne vous est pas etranger j'espere que vous avez simplement fait un lapus mais en tous cas vous cautionnez un ethnocide celui de la culture bretonne. S'il y a des CRIMES DE GUERRE durement punis il y un CRIME DE PAIX c'est L'ETHNOCIDE et j'espere que tous les acteurs de ce crime seront punis. En regle générale lorqu 'une personne préfere quitter c'est qu'elle jette l'éponge et qu'elle n'as aucun argument a opposer. Nous avons besoin d'une nouvelle organisation,L'organisation jacobine a fait preuve de son incapacité a répondre aux problémés nombreux de notre société c'est un échec il faut donc passé a une organisation moderne ,décentralisée,respectueuse des différences et des individus La langue bretonne doit etre langue officielle en bretagne la france s'honorerait a défendre cette culture Je souhaite qu'un jour les acteurs de cet ethnocide soient traduits devant un tribunal Je tiens a votre disposition les longues lettres que j'ai envoyés en tant que citoyen européen pour faire part de cet ethnocide a -MR le president du parlement europeen -Mm la chargée des droits de l'homme a l'onu ainsi qu'a plusieurs acteurs importants en europe Tous m'ont accuses recption et repondus poliment qu'ils connaissaient cette situation et qu'ils faisaient en permanence pression sur le gouvernement francais pour faire cesser cela. Je l'ai fait parce que l'ethnocide pratique par la region des pays de loire,et la france envers la culture bretonne me choque profondément et pas un démocrate ne devrait tolerer cela

Si dans vos atlas la loire passe par la vendée,la mayenne,la sarthe,je vous serais reconnaissant de m'en faire parvenir un exemplaire vous avez tort de refuser le dialogue il est toujours constructif seul le dialogue et une juste lutte non violente doit guider les démocrates Je ne crois pas que le breton soit mort a nantes mais si tel etait le cas ce serait une perte incommensurable; nous sommes tous egaux, différents c'est tout ,mais c'est ce qui nous enrichis.

Pour le pillage, il y a a la bibliotheque de france des tresors que les jacobins preferent enfermes que de les rendre aux regions pour qu'ils y soient exposés

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 31 août 2010

Michel Prigent se demande avec grande pertinence « que sont devenues les statues de personnages illustres bretons qui s'appuyaient sur la façade du Parlement de Rennes, elles ont été enlevées parait-il à l'époque pour faciliter des travaux ? » Effectivement Michel, ces sculptures de quatre grands juristes bretons du temps de la Bretagne autonome qui avaient pour noms « Bertrand d'Argentré, La Chalotais, Gerbier et Toullier », furent inaugurées à Rennes en 1843, devant le palais de justice, ancien parlement de Bretagne. Elles ont disparues au début des années 1960, lors d'un chantier de « rénovation de la façade du parlement… » ! Selon le témoignage d'un ouvrier de l'époque, ayant travaillé sur ce chantier, ces sculptures auraient été cassées à la masse sur ordre de l'architecte des bâtiments de France !!!! Il est vrai que ces sculptures (dont nous avons de nombreuses photos, voir l'article ABP là dessus) sont totalement introuvables aujourd'hui, accréditant par là la thèse de la destruction pure et simple !!! De même pour la sculpture du Duc Alan Barbetorte à Nantes ! Qu'est-elle devenue ? Il n'en resterait qu'une copie en plâtre… Il serait judicieux de demander à l'ensemble de nos compatriotes, leurs témoignages sur ce sujet sensible de la destruction de notre patrimoine breton par les jacobins… Le résultat, mise bout à bout de tous les témoignages, pourrait être stupéfiant ! Vous évoquez aussi l'affaire de Quévert… qui semble être aux yeux de tous ceux qui ont une conscience bretonne une énième barbouzerie destinée à casser l'image pacifique du mouvement breton… Les deux premières bombes qui ont explosées aux terrasses de cafés français à Alger, n'étaient-elles pas du matériel français donné au FLN par l'intermédiaire des pieds-noirs sur ordre de Paris ( !?!?), (selon le témoignage d'un général français recueilli par René Vautier et redonné en plein procès de l'ARB en 2004), afin de criminaliser la résistance algéroise et de pouvoir commencer la guerre d'Alger !

Hag all, hag all... Kaoc'h oe an spered jacobin !! Er maez bremañ!

A wir galon deoc'h, JLLC

PRIGENT Michel
Mardi 31 août 2010

errarum: "Le Télégramme relatant ces faits (vol des 3 ordinateurs) en juillet 2006...". Je rectifie: c'est en juillet 2008, sans conteste.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.