-- Santé --

La grippe révélatrice d’une organisation désastreuse de nos hôpitaux

Agenda de Oui La Bretagne (porte parole Didier Tocquet) publié le 18/01/17 16:25

Date de l'évènement : le 18/01/2017 à 13 h

L’incapacité de notre système de santé à répondre de façon satisfaisante à l’afflux de patients touchés par la grippe cet hiver a entraîné une surmortalité : 1.612 décès de plus ont été enregistrés du 26 décembre au 1er janvier 2017 par rapport à la moyenne saisonnière, selon l’Agence de Santé Publique France.

41613_1.jpgLogo Oui La Bretagne

L'épidémie de grippe, certes particulièrement redoutable cette année, a provoqué un peu partout en France un engorgement des Urgences. Et si à Quimper, le service n'est pas engorgé, il se retrouve néanmoins à plein régime, autrement dit en saturation permanente.

Cette situation pose en fait deux problèmes relatifs à l'organisation des soins :

- Le regroupement des structures hospitalières, mené par l'ARS (Agence Régionale de Santé : service déconcentré et non décentralisé de l'État), qui s'est fait au détriment des hôpitaux de proximité, ainsi que des personnels soignants et des patients. Cela entraîne une médecine à flux tendu, répondant à des logiques essentiellement financières susceptible de s'enrayer au moindre imprévu.

- Le manque de médecins, qui conduira à des déserts médicaux. Quimper n’est pas à l’abri de cette situation, où le manque de praticiens se fait déjà sentir en centre ville ainsi que dans la circonscription. Cet état risque de s’aggraver au fil du temps sur l’ensemble du territoire, l’Ordre des médecins prévoyant une baisse de 25 % du nombre des généralistes entre 2007 et 2025.

On sait aujourd'hui que la réponse est dans l'organisation de centres médicaux pluri-professionnels, accompagnés par la puissance publique.

C’est pourquoi, les candidats de « Oui la Bretagne », devant cette crise, que semble découvrir Marisol Touraine, rappelle la nécessité d’une politique soutenue de prévention, et de la gestion des soins au plus près des habitants. Une véritable organisation décentralisée contribuerait à une pleine autonomie dans la gestion de la santé publique et de l'organisation des soins de tous niveaux. Les principes majeurs retenus par la Région permettraient la mise en avant de l'universalité de l'accès aux soins, la gratuité pour l'usager et la haute qualité des services devant aboutir à un très haut niveau de santé pour l'ensemble de la population bretonne.

La politique de santé demeure un véritable enjeu de société et de démocratie qui doit interroger chacun d’entre nous.

Yves Brun et Marité Poulain

Candidats de Oui la Bretagne

aux élections législatives sur la circonscription de Quimper

(voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer

Oui la Bretagne, liste aux élections régionales de décembre 2015, conduite par Christian Troadec

Vos commentaires :

Lheritier Jakez
Vendredi 20 janvier 2017

Sur St Nazer de grosses difficultés aussi.

Trop de petits bobos et maladies bénignes aux urgences envoyés par les médecins libéraux qui se déchargent sur les structures hospitalières publiques.

Suppression de 15 lits récemment..

Les organismes de concertation avec les patients,les aidants,le personnel,les médecins et la direction ne fonctionnent pas.

(Constats fait sur 2 expériences personnelles ,et échanges avec d'autres patients en 2015 et 2016)

Gratuité pour les usagers:oui mais mettons à plat les prélèvements sociaux,et les mutuelles privées qui viennent d'augmenter encore fortement

+ de 5% en 2017 alors que nos retraites ont été diminuées entre 2015,2016 de près de 8%(CSG,RDS).

Les mutuelles sont devenues depuis une dizaine d'années au moins trop onéreuses et beaucoup ne peuvent plus en avoir(jeunes,retraités,..)

Renforçons l'amélioration des soins dentaires ,qui entrainera une diminution des soins digestifs.(revendication des comités de chômeurs en 1998)

Revoyons le remboursement des lunettes.Il y a un gros problème lorsqu'on a des faux devis avec des cadeaux phénoménaux des opticiens?

Pour le 1er mai ces sujets pourraient être mis dans les débats publiques par les Comités des Bonnets Rouges -à réactiver.

En Bretagne créons un véritable organisme Mutualiste BRETON avec une réorganisation financière .

Diminuer les structures clientélistes des partis politiques dans certaines mutuelles.

S'inspirer des Mutuelles Alsaciennes:Nous décrire leur système SVP

Lheritier Jakez
Samedi 21 janvier 2017

Problèmes aussi sur le centre hospitalier de St Nazer avec des raisons supplémentaires.

Les commissions Qualités sont boudées par les professionnels,et des responsables démissionnent devant cette inertie.

Gratuité des soins mais avec une réorganisation de la collecte des financements.

en 1998 nous nous sommes battus pour la CMU que certains veulent remettre en cause le FN entr'autres.

Je propose que le remboursement des soins dentaires soit mieux fait,cela entrainerait une diminution des dépenses dues aux problèmes intestinaux.Ex:Comparer le prix d'une dent partant de Hongrie ou d'Asie avec le prix facturé par votre dentiste?

Je propose que les remboursement des frais de lunettes soient revus fondamentalement,notamment pour les professionnels-salariés.

Pourquoi a t on des devis avec des prix exorbitants et des remises -cadeaux-exorbitantes (+ de 50%)?

Enfin qui peut établir un parallèle avec le système Alsacien.-moins coûteux,Va t'il rester en vigueur après la malheureuse réforme territoriale

des Hollande,Valls,etc...

Les Mutuelles Françaises sont trop lourdes en gestion à cause du clientélisme politique.,et sont devenues trop coûteuses avec des augmentations continuelles(+5,5% en 2017).

Nos retraites amputées en 2015/2016 (CGS+ RDS de près de 8%)

le 1er mai pourrait on avoir des débats de fond en Bretagne sur ce sujet dans les villes bretonnes?

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.