La grande marque bretonne de biscuits LU rachetée par Kraft Foods
Communiqué de presse de Philippe Argouarch

Publié le 3/07/07 18:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Danone, qui avait racheté la fameuse biscuiterie nantaise en 1986, va la céder, ainsi que toute sa branche biscuits, à l'Américain Kraft Foods, numéro un mondial de l'alimentaire. Dans un communiqué daté du 3 juillet, Kraft Foods parle d'un achat s'élevant à 5,3 milliards d'euros (voir le site)

Les secrets de fabrications des fameux "Petits Beurres LU", qui ont fêté leurs 120 ans en 2006, vont probablement passer outre-Atlantique, ce qui n'est pas sans inquiéter les salariés du site historique de la marque à La Haye-Fouassière prés de Nantes. De son côté Kraft Foods garantit aucune restructuration pendant 3 ans.

La branche biscuits de Danone, qui comprend 36 sites de productions, a eu un revenu de plus de 2 milliards en 2006. LU représente la moitié de la production des biscuits de Danone et emploie plusieurs milliers de personnes en France dont plusieurs centaines près de Nantes.

LU fut fondé en 1846 par Jean-Romain Lefèvre et sa femme Pauline Utile (d'où le nom LU). Comme pour les biscuits BN (Biscuiterie Nantaise), la recette est basée sur la tradition bretonne des biscuits au beurre qui firent la joie des marins et des navigateurs avant l'invention des conserves. Aujourd'hui LU représente plus de 200.000 tonnes de biscuits produits par an et bénéficie du fameux label de qualité " Produit en Bretagne ".

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2141 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.