Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Une réservation pour le 3 février 2010 sur le vol Brest London-Luton avec Ryan Air. Taxe d'aéroport nulle. Bagage limité à 15 kg. Ces prix peuvent évoluer à l'approche de la date de départ - ce sont les prix au 15-01-2010
Une réservation pour le 3 février 2010 sur le vol Brest London-Luton avec Ryan Air. Taxe d'aéroport nulle. Bagage limité à 15 kg. Ces prix peuvent évoluer à l'approche de la date de départ - ce sont les prix au 15-01-2010
Le retour le samedi 6 février 2010.
Le retour le samedi 6 février 2010.
- Dépêche -
La Grande-Bretagne à 24 euros aller-retour avec Ryanair
Ceci n'est pas une publicité, ni un publi-reportage. D'ailleurs Ryanair n' a pas de budget publicitaire. ABP se fait toutefois le devoir d'informer les Bretons qu'ils peuvent se rendre au Royaume-Uni pour 24 euros aller-retour en février 2010 et pour 10 euros seulement en mars
Philippe Argouarch pour ABP le 14/01/10 18:24
17084_3.jpg
Un aller-retour Brest Londres-Luton pour 10 euros. Départ le 2 mars 2010. Retour le 9. Pas de frais d'enregistrements (enregistrement en ligne) .

Ceci n'est pas une publicité, ni un publi-reportage. D'ailleurs Ryanair n' a pas de budget publicitaire. ABP se fait toutefois le devoir d'informer les Bretons qu'ils peuvent se rendre au Royaume-Uni pour 24 euros aller-retour et ceci pratiquement toute l'année selon les disponibilités.

Il n'est absolument plus besoin d'aller à la gare du Nord à Paris pour prendre l'Eurostar ou à l'aéroport Charles de Gaule avec un billet de TGV qui peut monter à 75 euros juste pour se rendre à Paris. Ledit TGV n'étant à vitesse TGV qu'entre Le Mans et Paris. Il faut ensuite compter 100 euros AR pour l'Eurostar (en bénéficiant d'une promotion ou si on est jeune ou senior.) On ne mentionnera pas le prix d'un Paris-Londres ou Quimper-Paris avec Air-France.

La réalité est que Brest ou Rennes sont plus près de Londres que de Paris et que en second, les transports en France sont verrouillés par le duo Air-France-SNCF. Depuis l'arrivée des low costs britanniques, il est ridicule d'aller à Paris pour prendre un vol vers Dublin ou Londres. Certains le font par habitude.

En février, vous pouvez aller à Londres-Luton pour 13,99 euros taxe d'aéroport comprise et avec enregistrement par internet.. Au mois de mars, les prix descendent même à 5 euros par trajet. Ces prix sont courants avec Ryanair. Une des raisons pour lesquelles les prix sont si bas c'est que justement Ryanair ne fait pas de publicité. Une autre raison est que Ryanair ne vole pas vers les grands aéroports où les taxes d'atterrissages sont trop élevées. Sur Ryanair il y a aussi qu'une seule classe et pas de repas servis. Cela ne dérange personne pour un vol d'une heure 10 minutes au dessus de la Manche.

À ce prix-là, pour ceux qui veulent avoir une voiture sur place, la location plus le vol via Ryanair est moins chère que le transport par Brittany Ferries, un service principalement pour le fret, qui n'offre plus aucun avantage au simple passager si ce n'est d'être coincé, pendant 4h30, sur un pont bourré de boutiques et donc de dépenser bien plus que le prix de la traversée. À la même époque Roscoff-Plymouth est à 102 euros AR en fauteuil inclinable ; à 322 euros avec une voiture et sans cabine.

Pour ceux qui doivent se rendre au Canada ou aux États-Unis, il est bien sûr bien plus commode de laisser sa voiture au parking de longue durée de Brest, très bon marché, de prendre Ryanair pour Londres-Luton, se rendre ensuite avec la navette à London-Heathrow pour un vol intercontinental. On peut aussi se rendre de Dinard à Londres-Stansted . Il est encore plus simple de partir de Nantes vers Dublin ou l'aéroport, aussi intercontinental, de Shannon avec Ryanair et de s'envoler ensuite, à des prix imbattables, et sans changer d'aéroports, vers l'Amérique.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2791 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
iffig cochevelou Le Mardi 31 août 2010 23:27
C'est bien de montrer aux Bretons que Paris n'est pas le centre du monde : pour des vols internationaux , il est souvent bien plus rentable de passer par l'aéroport international de Shannon ou de Dublin) en Irlande que l'on peut atteindre facilement de Nantes pour quelques dizaines d'Euro , alors qu'un vol , aller simple, Lorient-Lyon coute plus de 200€ !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons