Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
la goutte d'eau qui fait déborder le vase

La Goutte d’eau qui fait déborder le vase ! L’association BABIGOU BREIZH a comme objectif déclaré de créer des structures d’accueils pour la petite enfance avec pour spécificité de s’occuper des enfants en breton.

Frédéric Ledouble pour Babigoù Breizh le 17/03/07 10:02

La Goutte d’eau qui fait déborder le vase !

L’association BABIGOU BREIZH a comme objectif déclaré de créer des structures d’accueils pour la petite enfance avec pour spécificité de s’occuper des enfants en breton. Cette stratégie immersive du Breton est accréditée par la recherche scientifique qui a mis en évidence l’importance de tous les apprentissages précoces. Une première crèche de ce type était donc en chantier sur Vannes. Les élus locaux répondaient favorablement aux sollicitations… MAIS des dinosaures du jacobinisme français en ont décidé autrement !

Le conseil d’administration de la Caisse d’Allocation Familiale du Morbihan estime que « l’usage du breton dans l’accueil des enfants constitue un obstacle à l’accès universel des familles à cet accueil. » Pour cela, elle refuse d’allouer les financements indispensables à l’ouverture des crèches. Tout en admettant par ailleurs que le projet respecte « les règles relatives à l’accueil des jeunes enfants ».

La CAF se permet donc le luxe de refuser la création de crèches alors que chacun sait le manque de place en structure d’accueil pour la petite enfance : les parents qui ont du mal à faire garder leur enfants apprécieront…

Mais au-delà de la bêtise de cette administration, ce refus constitue un symbole très fort ! Le breton et au-delà, l’identité bretonne, est soumis à l’arbitraire de personnes dont l’archaïsme idéologique est à la mesure de leur pouvoir de nuisance !

Aujourd’hui, malgré les promesses électorales des uns et les saupoudrages financiers des autres, le breton se meurt. Sans un véritable choc salvateur s’en sera fait de cette antique langue celtique.

L’association BABIGOU BREIZH prend donc acte de cette décision inique mais ne compte pas en resté là : 1/ Elle va communiquer au plus grand nombre la décision ridicule et odieuse de la CAF et notamment en diffusant largement cette information auprès de médias internationaux.

2/ Juridiquement ce refus est attaquable. D’autant plus que des crèches en anglais existent déjà en France et qu’elles sont financées par la CAF . Il y a donc là, une discrimination caractérisée. L’association est donc en contact avec des avocats pour poursuivre la CAF en justice et au-delà nous sommes en train d’explorer d’autres dépôts de plaintes à caractère international.

3/ La présidentielle étant proche, nous allons adresser une mise en demeure aux différents candidats afin qu’ils prennent en compte de façon définitive l’avenir de la Bretagne

4/ Enfin, nous appelons de nos vœux toutes les sensibilités politiques bretonnes à réagir fortement et à œuvrer ensemble pour la sauvegarde de l’identité Bretonne.

Pour le CA de l’association Le président

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1092 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?