La France serait-elle en guerre contre la Bretagne ?
Discours de Gorsedd de Bretagne

Publié le 3/11/08 3:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

.

Cour d'Assises spéciale pour 3 militants bretons

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

La France serait-elle en guerre contre la Bretagne ?

Trois militants bretons Kristian Georgeault, Gaël Roblin et Paskal Laizé vont passer du 17 au 28 novembre prochains devant une cour d'assises spéciale qui juge au nom du peuple français mais sans la présence d'un jury populaire. Cette juridiction d'exception qui rappelle la défunte Cour de sûreté de l'État, est saisie en appel par le parquet et le procureur de la République.

La Gorsedd de Bretagne n'entend pas cautionner un positionnement politique quelconque ou approuver le recours à la violence. Elle ne peut pour autant rester silencieuse devant la criminalisation et la tentative d'étouffement du combat pour la Bretagne par le recours à des mesures d'exception limitant les libertés publiques. Ce type de « justice » s'apparente curieusement aux cours martiales, l'uniforme en moins mais la fièvre chauvine en sautoir.

À l'heure où l'atteinte mineure aux symboles nationaux français est montée en épingle et provoque des réactions quasi hystériques dans d'importantes couches de la classe politique, n'est-il pas temps de s'interroger sur les raisons profondes qui minent la confiance dans les valeurs de la République française ?

Sans ignorer ou minorer l'effet d'exutoire face aux difficultés économiques actuelles, force est de constater que l'absence de reconnaissance pleine et entière des cultures locales ou issues de l'immigration, le cantonnement du métissage au symbole et à la caution politique, la limitation des pouvoirs des régions constituent le dernier carré de Waterloo d'un État qui a lâché prise devant la loi du marché et entamé le démantèlement de ses leviers d'intervention sociaux. Le récent retour médiatisé de l'État est clairement orienté : il a choisi les Banques !

Demandons-nous également si l'acharnement judiciaire dont sont victimes aujourd'hui les trois militants bretons n'intervient pas en fin de compte comme une séance de rattrapage pour masquer le lamentable fiasco des policiers enquêteurs qui n'ont toujours pas réussi à démontrer la culpabilité de ces militants dans l'affaire du Mac Donald de Quévert. Ce baroud d' « Honneur de la Police » tient encore de la raison d'État, autrement dit d'un État qui perd la Raison, débordement qui au cours de l'Histoire a provoqué bien des guerres intérieures ou extérieures.

Osons donc poser la vraie question : la France serait-elle en guerre contre la Bretagne ?

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1110 lectures.
logo
Gorsedd de Bretagne : Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne, fondée en 1899.
Gorsedd Breudreurieuzh Drouized, Barzhed hag Ovizion Breizh, savet e 1899.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.