La France doit avoir une politique moderne et non pénalisante pour la pêche, disent les Bonnets rouges

-- Economie --

Reportage
Par Christian Rogel

Publié le 25/03/14 19:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Vendredi 21 mars, loin des élections et du tintamarre qu'elles créent, les Bonnets rouges du Pays de Concarneau, auxquels s'étaient joints plusieurs Bonnets rouges du Pays d'Auray avaient décidé de comprendre ce qui arrive à la pêche bretonne, en danger de mort et bousculée par des législations imbéciles et entravantes. La soirée de discussion se tenant dans la salle principale du bar « Le Noroît » à Trévignon, en Trégunc et était modérée par Ronan Le Boussard, l'un des référents du comité des Bonnets rouges local.

Pourque les professionnels se parlent et fassent un front uni

Le premier intervenant était un biologiste de Concarneau, Yves Le Gall, qui plaidait pour que les acteurs professionnels sachent s'entendre entre eux et fassent des propositions pour que certaines zones de pêche soient mise en repos biologique pendant un mois, lors des périodes de reproduction, qui ne sont pas les mêmes partout. Par exemple, les stocks de soles ne doivent pas être gérés de la même manière dans la Manche et dans l'Atlantique et c'est pourquoi, il est absurde de faire des quotas de pêche par État, alors qu'il faudrait créer des sous-zones, car, on peut savoir où sont les excédents.

Les tailles uniques des mailles de filet ne sont pas le moyen efficace de réguler la ressource, car, les espèces peuvent s'adapter et se reproduire plus tard et il serait plus efficace de faire varier les tailles selon les années, d'autant qu'une étude de l'Ifremer Nantes a montré que le système actuel est nuisible à la reproduction.

Il appelle à la reconstitution d'une véritable compétence pêche professionnelle à l'Ifremer qui l'a perdue, malgré la fusion avec l'Office des pêches. Mais, en face, il faut que les pêcheurs s'entendent pour monter ensemble un laboratoire privé qui puisse opposer ses expertises à celles de l'Ifremer, comme l'ont fait les éleveurs d'huître d'Arcachon.

Voir aussi :
mailbox imprimer